Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Aymeric Chauprade/Daniel Obono : “La gauche joue sa comédie, normal, mais voir la droite se faire promener est bien triste”

Aymeric Chauprade/Daniel Obono : “La gauche joue sa comédie, normal, mais voir la droite se faire promener est bien triste”

Quelques personnalités politiques courageuses comme Aymeric Chauprade ou Nadine Morano ont pris la défense de Valeurs Actuelles. Les représentants du RN se sont visiblement enfermés chez eux, terrorisés, quand ils n’ont pas hurlé avec les loups comme Wallerand de Saint-Just, mais qui n’a même pas vu le numéro puisqu’il parle de la Une de Valeurs Actuelles alors même que le dessin se trouve à l’intérieur… Mais cela doit faire longtemps que Valeurs Actuelles n’est plus lu au RN : trop à droite…

Voici la réaction de Tugdual Denis, directeur adjoint de VA, interrogé par Le Point :

Le Point : Que souhaitez-vous montrer avec cette fiction ?

Tugdual Denis : (…) comme dernier épisode, Danièle Obono au temps de l’esclavage, en Afrique, au XVIIIe siècle précisément. Le but de ces fictions, c’est de montrer les inepties de l’époque contemporaine. En l’occurrence, nous voulions mettre le doigt sur le fait que l’esclavage n’est pas imputable qu’aux seuls Européens, mais que les Africains et les Arabes ont, eux aussi, utilisé la traite. L’esclavage est donc aussi intracommunautaire.

Pourquoi avoir choisi Danièle Obono comme personnage de fiction dans ce cadre ?

Ce n’est évidemment pas parce qu’elle est noire, mais parce qu’elle est essentialiste. Je prends un exemple : lorsque Jean Castex est nommé à Matignon, elle met d’abord l’accent sur le fait qu’il est blanc. Elle en appelle, par ailleurs, en permanence à la repentance. Les Européens et les Français, en particulier, devraient à ses yeux se repentir de tous leurs actes passés. Nous voulons aussi lutter contre des déconstructeurs de l’Histoire.

Vous reconnaissez que le jeu, même fictionnel, était dangereux ?

Ce genre de texte est par nature alambiqué, et le thème choisi est par essence compliqué. De plus, il existe une violence symbolique évidente d’avoir placé un personnage contemporain dans une situation si hostile. Les images liées à l’esclavagisme sont toujours violentes. Mais je regrette la mauvaise foi de ceux qui nous attaquent depuis la publication de ce numéro. Je maintiens : ce n’est pas un texte raciste, il n’a pas vocation, évidemment, à démontrer une quelconque supériorité des Européens sur les Africains. Je regrette aussi les détournements réalisés sur les réseaux sociaux. Le dessin de Danièle Obono avec une chaîne autour du cou apparaît comme si c’était la couverture de Valeurs actuelles, ce qui n’est évidemment pas le cas. C’est un dessin parmi six ou sept autres. Je ne reconnais pas le journal dans lequel je travaille dans ces détournements.

 

Partager cet article

7 commentaires

  1. Bravo à Valeurs Actuelles.
    Honte à Wallerand de saint Just….les autres ne méritent même pas d’être cités

  2. Je ne savais pas qu’il y a encore une droite en France !? Où ça ?

  3. à Goré, l’le sénégalaise d’où partaient des esclaves enchainés, le guide nous parlait des kapos locaux…

  4. D Obono fait partie de la lignée des néo françaises dont Houria Boutelja , voire des bi nationales qui viennent d’obtenir la nationalité française , et qui s’empressent dès lors de cracher sur les sous-chiens. Si sa silhouette apparait dans Valeurs Actuelles , il n’y a pas de quoi fouetter un chat. D’ailleurs, et comme en Algérie, les bi nationaux ne devraient pas accéder à des fonctions politiques en raison de leur bi appartenance . Exemple flagrant : nous avons eu une conseillère spéciale du roi du Maroc nommée par F Hollande ministre de l’Education Nationale française

  5. je n’étais pas bien dans un pays …. j’en suis parti : le vaste monde doit pouvoir satisfaire tout le monde, sauf les mauvais coucheurs et autres faux jetons de mauvaise foi : allons là où nous nous sentons bien, ou presque bien !!!
    je conseille la Chine communiste à certains

  6. Le RN continue sa descente dans la démagogie abjecte consécutive à son aggiornamento mental et sa dhimmitude à la bien-pensance. Après sa soumission au gaullisme et son absence au vote de la loi bio-éthique, son entrée au royaume de la bêtise est imminente. Jean-Marie doit bien souffrir.

  7. Obono a probablement été vexée d’être incorporée à une tribu garde-manger. Pas très valorisant. Elle aurait sans doute préféré faire partie des négriers noirs qui capturaient leurs congénères africains avant de les vendre aux vilains blancs. Eux c’étaient des malins.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services