Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Politique en France

Aymeric Chauprade : “L’islam ne fait pas partie des racines de la France”

Communiqué d'Aymeric Chauprade :

O-AYMERIC-CHAUPRADE-facebook"Depuis plusieurs jours se développe en France un débat sur le port de la kippa par nos compatriotes Français de confession juive. Ce débat fait directement suite à l’agression antisémite d’un professeur de confession juive, dans un lycée marseillais, par un lycéen se revendiquant de l’État islamique.

Allons-nous laisser les partisans de la loi islamique dicter notre agenda sous la menace des armes ? Allons-nous les laisser décider de l’organisation de notre propre société ?

Si les Français de confession juive étaient contraints, sous la pression des « machettes » et des « kalachnikovs », de ne plus porter la kippa, c’est que la France aurait capitulé et perdu la guerre face aux propagateurs de charia. Dans le contexte actuel, décider ne plus porter la kippa, ce n’est pas se conformer à une prétendue laïcité au nom de laquelle même le Front national demande à nos compatriotes juifs de s’effacer, c’est en réalité céder à cette islamisation de la société française, c’est accepter un statut de « dhimmi ».

Aujourd’hui la kippa, bientôt l’impôt de capitation pour les non-musulmans ? Devrons-nous aussi démonter les croix des églises et cesser d’entendre la magnifique musique de nos cloches ? Si nous ne réagissons pas, cette menace deviendra réalité.

Notre civilisation puisse ses racines dans le judéo-christianisme. L’islam ne fait pas partie des racines de la France. C’est une importation récente. Lorsque les Français chrétiens, juifs ou athées sont attaqués par ces partisans de la loi islamique religieuse, en raison de leur « visibilité confessionnelle », c’est notre civilisation qui est directement attaquée. Installés depuis toujours en France, les Français de confession juive font partie de longue histoire française et n’ont jamais posé aucun problème, eux !

Je propose l’inscription des racines judéo-chrétiennes de la France dans la Constitution et je refuse une prétendue laïcité qui mettrait sur le même plan croix, kippa et voile. La loi islamique ne tiendra pas notre agenda sociétal. J’appelle nos compatriotes éveillés à rejoindre Les Français libres dans ce combat pour la sauvegarde de notre civilisation judéo-chrétienne."

Par ailleurs, dans un entretien vidéo, Aymeric Chauprade explique son positionnement politique et dément les affirmations de Valeurs actuelles comme quoi il envisagerait de soutenir Nicolas Sarkozy ou François Fillon en 2017.

Partager cet article

27 commentaires

  1. Le judaïsme ne fait pas parti des racines de la France non plus. Ou alors comme son ennemi intérieur 😉

  2. Les racines de la France sont chrétiennes. Elles ne sont pas “judéo-chrétiennes”.

  3. L’intitulé du nouveau parti de Chauprade est contesté par un collectif appelé lui aussi « les Français Libres » qui existerait depuis avril 2014 :
    http://francaislibres.org/2016/01/13/non-monsieur-chauprade-vous-netes-pas-les-francais-libres-2/

  4. Racines gréco-latines chrétiennes!

  5. En général, je suis plutôt d’accord avec les positions d’Aymeric Chauprade, mais là je dois dire que je ne partage pas son analyse concernant le port de la Kippa. De ce point de vue je ne comprend pas non plus la position des Juifs français actuels, apparemment influencés par le sionisme et des liens avec l’Etat d’Israël. En effet il faut rappeler que les Nazis avaient à partir de 1941 ou 1942 imposés le port de l’étoile jaune dans toute l’Europe occupée. Cette stigmatisation se situait dans la tradition de l’antisémitisme du Moyen-Âge imposant aux Juifs le port de signes distinctifs comme la Rouelle ou certains chapeaux par exemple. L’époque moderne avait par contre abandonnée l’idée d’imposer des tenues particulières ou discriminatoires à des personnes en fonction de leur origine nationale et religieuse. De ce point de vue il est tout à fait incohérent pour un Juif actuel de dénoncer l’obligation du port de l’étoile jaune sous le nazisme, mais de revendiquer par exemple le port de la Kippa en dehors des synagogues, où des coiffures particulières comme des papillotes par exemple. Car cet exemple est ensuite imité par les musulmans qui réclameront le port de la barbe,de la djellabah, du foulard ou du voile islamique pour les femmes. Il est clair qu’une société imposant une tenue “normale” ou indifférenciée à tous ses membres, permets de cette façon un anonymat, susceptible de ne pas manifester publiquement des oppositions, religieuses ou politiques. Il est clair qu’un Juif portant la Kippa, s’identifie d’une certaine façon à la politique israélienne, ce qui entraînera une réaction d’aversion d’un musulman lui-même porteur de djellabah. Ce dernier, où une femme voilée évoquera par contre un islamiste à un Français chrétien. Toutes ces tenues vestimentaires sont de ce fait des symboles de division et de désharmonie sociale. Une tenue occidentale plus ou moins indifférenciée ne porte au moins pas des divisions dans l’espace public et illustre plutôt la cohérence et l’harmonie sociales.

  6. @ Aurélien et Roland Chastain :
    Vous me pardonnerez j’espère de vous contredire, ou si vous préférez, exprimer mon désaccord : on ne peut pas être chrétien tout seul, nous sommes bel et bien judéo-chrétiens, car tout l’Ancien Testament (que nous partageons en grande partie avec les Juifs)annonce le Nouveau : la venue du Messie, et donc pour nous Jésus le Christ.
    Sur le plan de la Foi, toutes nos racines sont juives, que cela plaise ou non ! Les tous premiers chrétiens, les 12 apôtres étaient Juifs…
    Par contre, nos racines politico-historiques se trouvent dans la Grèce antique et bien sûr Rome, racines sur lesquelles se sont greffées le droit des Francs, le tout aboutissant à nos monarchies mérovingienne, carolingienne puis la prestigieuse capétienne…
    Mais donc bien évidement, pas une once de racines musulmanes, l’islam étant un évènement historique “tardif”. Ce sont bien nos racines judéo-chrétiennes qui nous permettent de faire partie du monde occidental moderne et civilisé.
    Dieu merci…

  7. Les racines de la France sont gréco-latines…
    A partir du moment où on commence à se disputer pour savoir si des religions en provenance du Moyen Orient ont un un peu – beaucoup – moyennement – modérément – une influence sur notre culture on est foutu…
    Lorsque l’on lit Aristote, Platon, Virgile etc…on est toujours déçu par ce qui arrive après surtout si cela provient du Moyen Orient….

  8. Déçu de Chauprade.
    Un très bon géopoliticien mais un mauvais tacticien politique.

  9. Judéo-chrétiens ne convient pas, un exemple : Saint Paul ne se gênera pas pour rappeler sévèrement à Saint Pierre que la circoncision n’est rien ni l’incirconcision.
    Le Judaïsme n’a plus de raison d’être , d’ailleurs le Temple de Jérusalem sera détruit en partie au moment de la Mort du Sauveur, car il est le nouveau Temple ( rebâti en trois jours ).
    C’est désormais le Christianisme qui est valide, le judaïsme n’a plus sa place, il sera remplacé par des rabbins ennemis du Christ par un faux judaïsme né du talmud.

  10. J’espère bien au fond de moi que mes compatriotes en ont assez de ces débats sur leurs racines et sur les disputes entre juifs et musulmans ! Nos racines sont ce qu’elles sont et ne sont ni juives ni musulmanes mais Gauloises, Romaines, Grecques, Vikings et autres puisque nous n’avons pas de racines sémites, que les noms Français n’ont aucun rapport avec le judaïsme ni l’islam. Je parle de la vraie France, celle que l’on salit tant et je n’ai personnellement aucun ancêtre autre que Français de France. Il ne faut donc pas confondre les racines d’une nation avec celles d’une religion, même si les Français de souche sont d’origine Chrétienne pour la plupart ! Oui, le Christianisme est d’origine juive…mais Jésus-Christ Notre Seigneur étant Dieu Lui Même et Roi des Cieux, peu importe en fait qu’il soit né Juif charnellement, il s’éleva en personne d’ailleurs contre les prêtres du Temple qui le livrèrent pour le faire périr ! Ce sont des choses que les Français doivent savoir de façon élémentaire, tandis qu’ils ignorent pour la plupart l’existence même de la “kippa” et n’en ont jamais vu une seule et alors qu’on oppose ces signes ostensibles de religions étrangères au port de la croix qui n’est jamais arborée pour montrer sa fierté d’être d’une “communauté”, au contraire du foulard et de ces grands ou petits chapeaux qu’on rencontre depuis peu dans quelques quartiers habités par des israélites qui nient le véritable Messie.

  11. Depuis l’empire romain, il y a toujours eu des juifs en France, plus ou moins bien traités mais présents en France.
    Il n’y a jamais eu de musulmans qui nous sont totalement étrangers.
    Depuis la naissance de l’islam, nous nous sommes toujours battus contre cette engeance et ses horreurs et crimes permanents, invasion, piraterie, esclavage, razzias, etc…
    L’islam nous est un corps étranger, totalement étranger, il est normal que nous le rejetions.

  12. Sur l’héritage gréco-latin il me semble que nous sommes ici tous d’accord. C’est après que le bât blesse. De plus cultivés que moi pourraient-ils développer les deux ou trois questions que voici (ou nous expliquer pourquoi et en quoi elles ne sont pas pertinentes)?
    Quand Clovis demande le baptême, est-ce sous l’influence du Nouveau ou de l’Ancien Testament? Quelle influence l’Ancien Testament a-t-il eue dans la fondation et l’histoire de la France? Comparez avec l’influence du Nouveau Testament.

  13. “n’ont jamais posé aucun problème, eux !”
    C’est un peu rapide et faire un trait sur bien des conflits, d’origines le plus souvent religieuses mais bel et bien existants. Des “problèmes” il y en a eu et pas qu’en France. Maintenant ce n’était sans doute pas tout à fait le même genre de problèmes et ils étaient globalement moins nombreux en terme de population que nos “problèmes” actuels.

  14. Bien sûr @ Irishman et merci pour cette parfaite mise au point.
    Oui nos racines sont chrétiennes…mais d’où vient le christianisme?
    Qui attendait le Messie? Les Tibétains?
    Les douze apôtres étaient juifs en effet, comme presque tous les membres de la toute première Eglise.
    Et le Christ, notre Sauveur…Il était de mère suédoise?
    Soyons sérieux…

  15. Pas des racines, mais plutôt comme le gui sur le chêne, un parasite….

  16. Les racines de la France sont helléno – chrétiennes et non judeo – chrétiennes , faut – il le rappeler . Bien trop républicain celui-là ! Ça ne passe pas ! Encore un diviseur comme NDA. Que de l enfumage !

  17. Le Christ a ” tourné la page” de l ancien testament pour annoncer l Amour de Dieu envers Ses créatures , Il s est dévoilé aux yeux des hommes et jusqu au Jour du Jugement dernier , il n y aura plus d autres révélations. Le Christ a complété , par Ses Enseignements publics et privés ( vis à vis des Apôtres) ce que l on doit connaître de Dieu , par rapport aux enseignements incomplets du judaïsme . D ailleurs tous les personnages , les prophètes n étaient-ils pas des figures du Christianisme , c est-à-dire son devenir mais incomplet? Donc notre origine civilisatrice est bien chrétienne ( le judaïsme étant incomplet car le message divin , sans le Christ , etait incompris) , avec comme support l hellénisme et sa philosophie compatible avec notre religion ( ex: Aristote, support philosophique de St Thomas d Acquin).

  18. Soyons sérieux, effectivement, la France n’a rien de juive. À moins de considérer la maçonnerie et la République comme françaises.

  19. @René Clémenti:
    Lire ceci pour bien comprendre que le Sacre de Clovis, roi germain descendant du roi David confirme la promesse de Dieu au roi David pour le Grand Israël mondial c.à.d la Chrétienté sous le futur Grand Monarque prophétisé par St Rémy et tant d’autres saints (auquel presque plus personne n’ose y croire y compris Dalencourt): gesta Dei per Francos; Quis ut Deus ?
    http://saxonmessenger.christogenea.org/article/archives-classiques-et-origine-des-germains-parties-1-%C3%A0-3
    http://saxonmessenger.christogenea.org/article/archives-classiques-et-origine-des-germains-suite-et-fin

  20. Bien qu’en français “racine” et “race” semblent proches, il n’est pas inutile de rappeler que “race” en latin se dit “GENUS” alors que “racine” se dit “RADIX”.
    Nos “racines” relèvent de la culture, de la civilisation: difficile d’occulter le fait que la chrétienté n’est pas “née avec le Christ”, mais que le Nouveau Testament découle de l’Ancien.
    Nos “racines” comportent un apport gréco-romain, singulièrement philosophique et juridique.
    Pour les liens entre Ancien et Nouveau Testament, voir par exemple le “mooc” (CLOM en bon français) des Bernardins…

  21. @ René Clémenti
    La réponse à votre question est ambigüe…
    Clairement, l’influence de l’évêque de Reims (et de Clothilde) dans la conversion de Clovis est chrétienne donc assurément, dans votre question, le Nouveau Testament.
    Mais le sacre de Clovis, ce qui fait d’ailleurs l’unicité de son sacre et celui de tous les rois de France est clairement une continuité de celui de David (donc de l’Ancien Testament) : l’onction du roi (symbole unique dans toutes les royautés) indique clairement une filiation directe entre le roi David et le roi de France (ce qui se manifestait auprès de ses pairs de la manière suivante : le roi de France avait la primauté sur tous les rois de la terre…).
    Ainsi, l’héritage de la royauté française, dont on ne peut nier son imprégnation dans la culture et la fondation de la nation française, est clairement héritée de l’Ancien Testament.. faisant de la France la Fille Ainée de l’Église par héritage (et choix du Père par la manifestation de l’Esprit Saint lors du sacre de Clovis).
    Comme quoi, rien n’est simple quand on veut simplifier à outrance…
    Ceci dit, le peuple français est – jusqu’en 1970 – un peuple dont les origines ethniques ont très peu évolué… en 4000 ans… Origine celtique majoritaire (ce sont les Gaulois) (environ 10 millions au premier siècle, stable ethniquement depuis déjà un ou deux milliers d’années). Puis il y aura « l’invasion franque » (environ 200 000 personnes… soit une goutte d’eau dans l’univers gaulois… mais qui donnera une classe dirigeante qui plus tard donnera naissance à la noblesse… 200 000 sangs bleus en 1789… tiens tiens : quelle coïncidence…). L’apport culturelle de l’invasion romaine est évident dans la langue (même si le mélange dans la vie de tous les jours est sans doute moins évident qu’il l’a été annoncé dans les livres d’histoire… et bien sûr l’apport grec via Marseille (Phocée) et toute la Provence d’aujourd’hui… Les apports greco-romaines sont évidents même si le poids de la culture celte est sans doute malgré tout dominant (ce que l’on commence à comprendre aujourd’hui…)…
    Quant au christianisme, la France a eu la chance de faire partie des toutes premières nations à être évangélisée (les Saintes Femmes)… faisant de la France la nation du christianisme PAR les femmes (Saintes Patronnes : Sainte Vierge, Jeanne d’Arc), origine : les Saintes Femmes, et toutes les femmes qui ont sauvé la France ou fait basculer l’histoire (Clothilde, Jeanne Hachette, Geneviève, Jeanne d’Arc, Thérèse, etc.).
    La France est donc d’origine celtique avec un zest franc légèrement mâtinée de culture gréco-romaine et abreuvée au christianisme dès son adolescence…
    Politiquement par contre, elle puise ses origines à la fois dans le christianisme et le droit romain pour sa constitution et dans l’Ancien Testament pour son système politique, système qui évoluera vers une spécificité bien française avec la loi salique…

  22. L’arbre de la vie chrétienne a des racines juives. A l’évidence. Mais que deviennent ces racines quand il n’y a pas d’arbre au-dessus ? Du grand n’importe quoi. Quand on se réclame des racines juives, se réclame-t-on de ce grand n’importe quoi, ou de ce qu’elles étaient avant d’entrer en décomposition ?

  23. Heu… Les racines juives de la France, carrément? Monsieur Chauprade, pas besoin d aller jusque là pour plaire à Israël.
    Il y a toujours eu des juifs en France, certes. Mais jamais cette religion n a façonné l état, les lois, la morale, l architecture, les arts, la langue etc.

  24. L’origine franque de la noblesse française est une idée de XVIII ème siècle, qui ne repose sur vraiment rien de prouvé.
    L’équivalence de 200 000 entre francs du Vè et nobles du XVIIIème est puérile.
    Aucune preuve, les filiations prouvées remontent au mieux au XI ème siècle

  25. @ Bainville
    Les Francs ont dominé la société civile dès leur arrivée en Gaule. Ce sont les dominants qui ont donné la noblesse. La filiation, si elle n’est pas certaine, est pour le moins historique.
    Après, qu’elle se soit perdue au passage des siècles ou bien que la noblesse qui ait survécu jusqu’à aujourd’hui ne puisse pas remonter plus loin que le XIe siècle n’invalide pas cette théorie…
    Pour l’équivalence, elle est amusante (et mis comme tel dans mon propos). Et je ne vois pas en quoi elle est puérile… S’il s’avérait que la filiation était directe, cela montrerait une stabilité étonnante de la classe dominante (ce qui serait cohérent avec le fait d’être dominant sinon il y aurait trop de candidats pour un même poste…).

  26. il est évident que l’islam n’est pas “aux racines” de la France.
    Personne ne peut sérieusement le contester, à l’exception d’idéologues illuminés comme Valls ou Hollande.
    Pour autant, Chauprade est à côté de la plaque: ce n’est pas en fondant un énième groupuscule sur le dos du FN que l’on renforcera la Résistance et que l’on accroitra les chances de survie de nos enfants.
    Au contraire, c’est en faisant le plus solidement possible bloc autour du pôle patriote dirigé aujourd’hui par Marine Le Pen.
    Face aux enjeux, les ambitions et les visées personnelles de Chauprade sont risibles.

  27. Ah ouais ! La France chrétienne n’a pas de racines “judéo-chrétiennes”? Ben alors ça ! Jésus Marie Joseph n’étaient pas juifs? A la messe la lecture de l’Ancien Testament ne nous parle-t-elle pas de la religion juive, de ses grandes figures, tantôt pour nous inviter à les admirer et les respecter, comme Jésus le faisait? Lui qui n’a pas aboli la Loi mais qui est venu la parfaire car DEUS CARITAS EST ! Et l’Arbre de Jessé ? Et nos rois qui furent parfois comparés au roi David, parfois à Jupiter selon l’époque et la dynastie !Je pourrais multiplier les exemples !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services