Axel Kahn contre l’ADMD

E Axel Kahn publie un nouvel ouvrage "L'Ultime Liberté ? sur la question de l'euthanasie. Il y explique que la loi Leonetti est un excellent compromis et critique particulièrement l'ADMD (le lobby médicalement incompétent) et son usage du mot "dignité" (les nazis parlaient de "mort miséricordieuse") :

"Cela signifie-t-il qu'il existe des gens qui meurent dans l'indignité ? Quels sont-ils […] : les grands vieillards ? Les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ? Sont-ce là des citoyens indignes ?"

Pour lui, les différentes affaires telles que l'affaire Humbert, Pierra ou Sébire, ne justifient pas une modification législative. L'erreur serait de croire que l'ADMD, qui ne représente quasiment personne,

"représenterait une part éclairée de l'opinion, qui, forte de l'appui des médias courageux, soulèverait la chape de plomb des hypocrisies nationales".

Michel Janva

Laisser un commentaire