Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Avortement : la CEDH condamne la Pologne !

Dans un arrêt rendu aujourd’hui, la Cour européenne des droits de l’homme a condamné la Pologne pour avoir strictement appliqué la loi en matière d’avortement et octroie réparation à une mère pour avoir accouché !

La femme qui souffrait d’une forte myopie s’est trouvée enceinte pour la 3e fois et, inquiète des conséquences que l’accouchement pourrait avoir sur sa santé, elle décida de consulter ses médecins. La loi polonaise autorise l’avortement à condition qu’il existe «une menace pour la vie ou la santé de la femme (…) attestée (…) par un médecin spécialisé dans la branche de la médecine dont relève le problème de santé qui touche cette femme».

3 ophtalmologues, et non pas un seul, ont examiné la requérante et ont tous conclu qu’il existait un risque, mais pas de certitude, que la rétine se décolle à cause de la grossesse. Alors elle obtint un certificat médical favorable à l’avortement auprès d’un médecin généraliste. Or un médecin généraliste n’est pas un spécialiste, et le gynécologue refusa de pratiquer l’avortement au motif que seul un spécialiste en ophtalmologie pouvait décider si une interruption de grossesse était médicalement conseillée.

Quelques mois après l’accouchement, la vue de la requérante se dégrada et l’intéressée intenta une action pénale contre le gynécologue. La Cour conclu «qu’il n’y avait pas de lien de causalité entre les actions [du gynécologue] et la détérioration de la vue de la requérante». Décision que vient de contester la CEDH. L’un des 7 juges de la CEDH conteste ce dernier jugement :

"Je considère que la décision prise par la Cour en l’occurrence favorise l’«avortement à la demande» […] Aujourd’hui, la Cour a décidé qu’un être humain était né à la suite d’une violation de la Convention européenne des Droits de l’Homme. Selon ce raisonnement, il existe un enfant polonais, âgé actuellement de six ans, dont le droit de naître va à l’encontre de la Convention. […] Je n’aurais jamais pensé que la Convention aille si loin, et je trouve cela effrayant."

Michel Janva (merci à JS)

Partager cet article

4 commentaires

  1. Et cet enfant apprendra un jour que sa mère a attenté une action en justice parce qu’on a refusé de tuer son fils dans son sein! Horrible!

  2. La femme qui souffrait d’une forte myopie s’est trouvée enceinte pour la 3e fois.
    Elle n’avait qu’à mettre ses lunettes !

  3. Ce sont des communistes, ce sont des pervers, ils ont une conception athée et éronnée des Droits de l’Homme.

  4. le CEDH combien de divissions ?

Publier une réponse