Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Avortement en Pologne : interdiction totale ?

En Pologne, le parti LPR, associé à la coalition gouvernementale veut revenir sur les exceptions autorisant l’avortement (inceste, viol, handicap de l’enfant) :

“Nous ne sommes toujours pas satisfaits des restrictions sur l’avortement. Nous voudrions voir la vie protégée de la conception, pendant la grossesse et jusqu’à la naissance. Nous ne voulons aucune exception. […] Il n’y a aucun besoin de punir des enfants pour les péchés des parents."

MJ

Addendum 16h30 : les députés polonais ont commencé à débattre jeudi de l’inscription dans la Constitution d’un droit à la vie dès la conception. Tout changement dans la Constitution requiert une majorité des deux tiers alors qu’une simple majorité suffit pour modifier la loi. Largement autorisé sous le communisme comme dans tout l’ancien bloc soviétique, l’avortement été très strictement limité par une loi votée en 1993, après la chute de la dictature. La femme n’est toutefois pas passible de sanctions. Seul le médecin ou la personne qui pratique un avortement est passible de deux ans de prison. Le vote sur l’amendement devra avoir lieu au plus tôt dans 2 mois. Pour être adopté, il doit trouver le soutien d’au moins 307 députés sur 460.

Partager cet article

3 commentaires

  1. B R A V O !!!

  2. En Pologne, les évêques soutiennent le gouvernement élu par un peuple demeuré majoritairement catholique.
    Les catholiques français, minoritaires en France pour ce qui est du contenu intégral de la foi et de la morale catholiques, ne se mobilisent pas contre l’avortement. Leurs évêques non plus, à de rares et courageuses exceptions.
    Le premier combat contre l’avortement ne serait-il pas de mobiliser nos évêques, d’aller les arracher à leur silence craintif, comme le firent les paysans vendéens qui exigèrent de leur noblesse qu’elle les dirigent, ce que beaucoup d’aristocrates acceptèrent difficilement, car ils NE CROYAIENT PLUS ASSEZ ?
    Nous devons convaincre nos évêques que dans une société post chrétienne, comme lors de la fin du paganisme antique, c’est l’Eglise qui défend le mieux la dignité humaine, alors que l’état devenu pire que païen, fait de la loi une négation obligatoire de l’ordre naturel.
    Si dix d’entre eux remobilisaient les catholiques, leur surprise serait celle des chefs vendéens : quand on commande dans la fidélité à sa vocation ou à sa mission sociale, le peuple accomplit des prodiges. Nous devrions dire à nos évêques : “N’ayez plus peur !”

  3. La Pologne est une sorte de miracle !
    Bien évidemment, il n’est jamais permis de procurer la mort à un innocent. Et un embryon est innocent, quelle que soit l’occasion de sa venue au monde.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services