Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Avortement : les féministes demandent à l’UMP de clarifier sa position

Suite à la saisine du Conseil constitutionnel par 93 sénateurs UMP, les fanatiques de l'avortement interpellent l'UMP :

"Les Féministes en Mouvements s’insurgent de cette saisine : l’UMP pourrait donc aller jusque-là contre les droits des femmes ? L’UMP souhaite-t-elle aller dans le sens de son homologue espagnole ? Une des premières mesures du Partido Popular fut en effet de rendre quasiment impossible l’avortement. Les mains tendues de l’UMP à l’électorat de Marine le Pen et ses « IVG de confort » seraient-elles devenus si grossières ? […]

Nous appelons donc le parti UMP à clarifier sa position concernant le droit à l’IVG en France. Et nous invitons les sages du Conseil Constitutionnel à user de toute leur sagesse et à rejeter cette saisine qui vient attaquer le droit fondamental des femmes à disposer de leurs corps et donner des arguments aux forces réactionnaires qui n’attendent que ça pour revenir sur le droit le plus fondamental des femmes : celui de disposer librement de leur corps, base de l'égalité entre femmes et hommes."

Nous attendons aussi avec intérêt la clarification de la position de l'UMP sur le meurtre de l'enfant à naître, qualifié de crime abominable par la Constitution Gaudium et spes du concile Vatican II.

Partager cet article

12 commentaires

  1. Le Partido Popular n’a rien fait du tout. Il existe un projet de loi depuis un an. Entretemps, l’industrie de l’avortement se porte à merveille, financé en grande partie par la sécurité sociale.

  2. Je ne savais pas que le corps des femmes avait périodiquement 2 caryotypes, 2 colonnes vertébrales, 2 cerveaux…

  3. Effectivement on va savoir si l’UMP, qui est aujourd’hui à la croisée des chemins, va réintégrer l’UMPS et mourir ou s’affirmer comme une vraie force d’intelligence face au despotisme criminel en place. Etre au service de la population et non des bobos mondialisés qui confisquent le pouvoir à l’aide de leurs multiples réseaux dirigés par la finance internationale.

  4. Donc d’après ce mouvement, la loi Veil va contre le droit des femmes, puisque l’UMP veut la rétablir.
    Eh bien, on n’a qu’à l’abolir intégralement !

  5. “droit à l’IVG en France”
    Il me semblait que ce “droit” n’est pas reconnu en droit international.
    Et puisqu’il n’y a plus de “situation de détresse” pour le “légitimer”, il n’y a plus de raison de le considérer comme un “traitement” à faire prendre en charge par la solidarité de la sécurité sociale.
    C’est toute la différence entre la chirurgie réparatrice et la chirurgie esthétique.
    Par ailleurs
    “disposer librement de leur corps”
    OK: vous pouvez avorter si et seulement si le patrimoine génétique des cellules que vous voulez faire enlever est EXACTEMENT le même que le vôtre.

  6. Qui paie et soutient financièrement
    ce crime contre l’humanité….
    800 bébés par jour soit 25 par heure meurent
    rien qu’en France.
    (enfin ça rapporte beaucoup à certains….)
    C’est curieux on appelle à tuer l’enfant dans le ventre de la mère (rappel nous ne sommes pas nés dans un chou).
    Deux poids deux mesures, un enfant assassiné
    dans le ventre de sa mère c’est un droit
    presque un devoir.
    Un enfant assassiné dans la rue c’est un crime…..
    Comprend qui voudra…..
    La vie est sacrée!!!!!!!!!!!!!!!!

  7. La position de l’UMP est archiconnue : la loi Veil, rien que la loi Veil mais toute la loi Veil, du nom de leur intouchable icône. Sous peine de blasphème, on ne doit l’écorner ni dans un sens ni dans un autre, et continuer à massacrer à tire-larigot, mais avec des pseudo-garde-fous – telle cette notion de “détresse”, jamais prise en compte ni vérifiée – pour se donner bonne conscience.
    Ces “féministes” (pseudo-féministes, puisqu’elles se gardent bien, le cas échéant, de porter le moindre secours à leurs sœurs en détresse qui désirent garder leur enfant malgré les pressions de leur entourage !) sont une fois encore dans la posture et l’outrance, et non dans la vérité, notamment quand elles laissent accroire que l’avortement est devenu “quasi-impossible” en Espagne… où rien n’a encore changé depuis le satanique Zapatero (dont les agissements pour faire avancer la culture de mort ont toujours été couverts par un bien sinistre monarque) !
    Quant au “droit à l’avortement”, il n’a jamais existé, même si en pratique, en France post-soixante-huitarde, l’avortement est malheureusement de fait devenu un “droit”, d’une totale iniquité, nullement remis en cause par cette saisine de l’UMP…
    Alors de quoi se plaignent-elles ces pétasses ?

  8. De toute façon, qu’elles se rassurent, le Conseil Constitutionnel déboutera les sénateurs UMP comme il a débouté les opposants à la loi Taubira. Ce n’est qu’une pièce de théâtre qu’on nous joue, histoire d’avoir bonne conscience en prétendant avoir fait quelque chose contre le plein droit de vie et de mort sur les enfants, et de rassurer les électeurs pro-vie.
    Les sénateurs UMP se seraient davantage grandis en votant contre cette loi, plutôt que de s’abstenir, pour ensuite la juger anticonstitutionnelle! Mais ça aurait été risqué pour leur carrière…

  9. L’UMP..avoir une position claire??? Il ne faut pas rêver….Ils sont trop occupés à s’étriper.
    Ont-ils seulement la moindre conviction sur quoique ce soit?

  10. De “LEUR” corps ? Sont-elles si bêtes ou vraiment bouchées ? Le corps de l’enfant n’est pas LEUR corps.
    Qu’elles aillent coucher avec le monde entier si cela leur agrée, personne n’a rien à dire, c’est entre elles et leur conscience, mais éliminer sciemment un être humain dont elles entendent le coeur battre (en plus en asynchronie par rapport au leur, on voit bien qu’il s’agissent d’une deuxième personne!), alors là , NON.
    Et que ces messieurs/dames de l’UMP et du FN éclaircissent leur position, ce ne sera que bénéfique pour les élections à venir. Une véritable aide à la décision.
    Les réac et les barbares ce sont ceux qui tuent. la civilisation s’est péniblement construite pendant deux mille ans, et ces écervelées voudraient nous faire revenir dans la barbarie.

  11. Mgr Delassus dans un ouvrage important sur la grande guerre, fait remarquer que ce fut une punition infligée à la France pour ses fautes et s’en purifier.
    Que dirait-il aujourd’hui où les esprits sont imprégnés du libéralisme le plus funeste jamais vu, en effet, certaines personnes parlent de légalité ou de non légalité pour les avortements, en se disant catholiques.
    Que font-elles de la Loi de Dieu.
    La situation est pire qu’en 14, attendons-nous à une punition autrement plus terrible, et méritée.

  12. @une femme
    Vous avez oubliée de parler également du droit du père parce que lui aussi il existe !
    Il n’y a pas juste la femme et l’enfant.
    @lève toi
    Nous l’avons déjà !
    Gloria Polo dit que pour chaque avortement les pires démons de l’Enfer sont lâchés.
    Si vous ne la croyez pas, regardez autour de vous l’avènement des Enfers est en route et sa puissance s’accroit d’heure en heure.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services