Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Avortement : les chrétiens Protestants et Evangéliques écrivent aux sénateurs

Avortement : les chrétiens Protestants et Evangéliques écrivent aux sénateurs

L’Acpervie-sos-maternité (Association des Chrétiens Protestants et Évangéliques pour le Respect de la Vie) a écrit à tous les sénateurs :

M. le Sénateur,

L’Association des Chrétiens Protestants et Évangéliques pour le Respect de la Vie (Acpervie-sos-maternité, membre du CNEF) s’émeut de la promptitude avec  laquelle un amendement a été voté par vingt sénateurs, portant de 12 à 14 semaines le délai pour la cessation volontaire de grossesse. Contrairement aux précédentes modifications de la loi, il n’y a eu aucun débat ni dans l’opinion publique, ni, semble-t-il, au Sénat avant ce vote.

Certes, un avortement est la suppression d’une vie humaine in utero, quel qu’en soit l’ âge. Mais, vous le savez, les « femmes n’avortent pas de gaité de coeur », et cet avortement est d’autant plus cruellement ressenti que la grossesse est avancée. Le foetus ci-dessous, de 14 semaines, a justement 14 cm et pèse 100 g.

Il est de notre devoir, comme sachant que tout être humain, avant comme après la naissance, est appelé à être enfant de Dieu, et aussi comme devant porter aide et assistance au « plus petit » et de même à la femme désemparée et souvent en précarité socio-économique, de le souligner.

Espérant en la sagesse du Sénat, je vous prie de recevoir l’assurance de nos sentiments dévoués.

Pour le CA, Dr Francois Volff, Président.

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. Un peu mous et timides, nos frères issus de la Réforme… mais c’est mieux que rien ! Et puis constatant que les catholiques (enfin, des catholiques) se bougent pour monter au créneau, ils doivent se dirent que leur petite voix luthérienne ou calviniste serait sans doute utile à entendre ?

  2. Heureusement qu’ils sont réactifs, eux…le silence peut être coupable quand on touche à l’essentiel…

  3. Pourquoi l autorité catholique ne bouge pas et ne s indigne pas ? Enfin, catholique, il faut le dire vite , plutot noachide et syncrétique , donc rien de chretiens. Ceci explique cela .

  4. Ce que vous aurez fait au plus petit d’entre les Miens, c’est à Moi que vous l’avez fait !
    Quel silence de la part des évêques, prêtres etc etc devant l’incroyable ! Ils s’en fichent oui ! croient-ils encore en Dieu ?
    Il est difficile de se rendre compte que ce sont justement, les protestants et évangélistes qui se bougent ! même si c’est “timide” ; mais qui ne dit rien consent !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services