Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Avortement : La proposition de loi Gaillot rejetée par le Sénat, a été adoptée par la Commission des Affaires Sociales de l’Assemblée Nationale

Avortement : La proposition de loi Gaillot rejetée par le Sénat, a été adoptée par la Commission des Affaires Sociales de l’Assemblée Nationale

La Marche pour la vie dénonce :

La proposition de loi Gaillot rejetée par le Sénat, a été adoptée par la Commission des Affaires Sociales de l’Assemblée Nationale en seconde lecture le 10 février.

Cette proposition prévoit :

➡️ l’extension ignominieuse de l’avortement de 12 à 14 semaines, sévèrement dénoncée par le président du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens de France, qui amène à « couper un fœtus (12cm de la tête aux fesses) en morceaux et écraser sa tête ossifiée pour le sortir du ventre ».

➡️ La suppression de la clause de conscience spécifique pour le personnel soignant, qui constitue une restriction inique à une liberté fondamentale pour les soignants.

➡️ la possibilité pour les sages-femmes de pratiquer des IVG instrumentales, alors que les sages-femmes ont pour seule mission de donner la vie.

Nous dénonçons avec vigueur le vote par la Commission des Affaires Sociales de ce texte.

La Marche pour la Vie appelle solennellement le Gouvernement et les députés à se ressaisir pour stopper l’extension de la culture de mort. Ces propositions apportent toujours plus de violence dans notre société et de cruauté envers les enfants à naitre, alors qu’il est au contraire indispensable de mettre en place des politiques de prévention de l’avortement et favoriser l’accueil de la vie.

Partager cet article

6 commentaires

  1. Mais avec des assassins c’est difficile de revenir en arrière, les nazis sont de retour. ILs ont pour nom députés de la dictature en marche d’ailleurs dictature et nazi ça marche ensemble, bravo micron, celui-là il n’a pas inventé le fil à couper le beurre sinon ça se saurait

    • C’est bizarre vous voyez des fascistes et des nazis partout.

      Nous sous le joug de la République.

      Simone Veil était républicaine pas national socialiste ou fan de Mussolini.

      Vous êtes un antifa ? Lol

      • des gens qui assassinent des enfants à naître ou des vieux dans les hepad se conduisent exactement comme les nazis ou des bolchevik, républicain est dans ce cas là synonyme de nazi et de bolchevik car les deux faisaient à qui était le meilleur dans leur “style”. Quant à la mère Veil , pour avoir fait passer cette loi elle ne vaut guère mieux. Non je ne suis pas antifa, je suis catholique et j’appelle un chat un chat . et quand je vois la conduite de micron ce n’est rien d’autre que la dictature; dictature =fascisme= bolchevisme kif kif bourricot

      • Les manipulations génétiques (PMA, manipulations de gènes humains, sélection de embryons, etc., etc.), c’est pourtant tout le rêve d’Hitler qui n’a pas réussi à l’instaurer faute de techniques au point à cette époque et malgré tous les essais qu’il a fait sur les embryons humains).
        Tout cela contre les avis de la grande majorité de la population.
        Sans parler de toutes les autres mesures dictatoriales pour lesquelles la population n’a pas son mot à dire, voire contre ce qu’elle vote lors des extrêmement rares référendum.
        Comment appelez-vous un tel régime ?
        Pour moi, c’est une dictature (de moins en moins “douce”, et de plus en plus policière et contraignante) qui trahi sa population et son pays sans aucun scrupule ni moral, ni philosophique, ni d’un minimum honnêteté.
        Au moins Hitler, dans toute son horreur, voulait l’intérêt de son pays.

  2. L’ignominie la plus totale !
    Ce n’est plus un état de droit ! République En marche pour la mort programmée et l’extinction des consciences. Le grand combat entre les ténèbres et la lumière a commencé !

  3. En France, le taux de fécondité a baissé à 1,84 enfant par femme en 2020, contre 1,86 en 2019. Le nombre de bébés nés dans l’année, autour de 740.000, est au plus bas depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, alors que, avec 232 000 avortements l’année 2019 – soit quasi un avortement toutes les 150 secondes – a connu son niveau le plus haut. Ce nombre d’avortements représente 31% des naissances 2020.
    Culture de mort, disiez-vous? On en a ici la preuve: quand il y a trois naissances, il y a un bébé mort (légalement assassiné)…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services