Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Liberté d'expression / Vidéos

Avortement : A-t-on encore le droit de parler en France ?

Avortement : A-t-on encore le droit de parler en France ?

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

1 commentaire

  1. Désolé de vous contredire Monsieur l’Abbé
    AUCUNE FEMME AU MONDE n’a jamais avorté qu’avec la CERTITUDE ABSOLUE que c’est bien un enfant !
    Un être distinct d’elle avec un ADN propre et qui va se développer inéluctablement.
    Pour cela elle surveille, contrôle, voit le gynécologue, fait un test de grossesse, au besoin en refait un 2ème pour contrôler, confirme pas une prise de sang puis par échographie.
    Bref ! Une fois qu’elle est ABSOLUMENT CERTAINE que ce n’est pas un kyste, une grossesse nerveuse, un simple trouble, un peu d’embonpoint ou que sais je encore, elle songe à l’avortement.
    La démarche de se faire avorter implique d’avoir acquis la CERTITUDE ABSOLUE de la présence d’un enfant.
    S’il y avait le moindre doute que ce soit un enfant, elle attendrait de voir…
    Si vous n’êtes pas certain d’avoir une appendicite, ou une tumeur maligne ou…
    Vous attendez de voir avant de vous faire opérer… Personne n’aime l’opération et si on le peut on repousse…
    Et le corps médical… Pouvez-vous me présenter UN SEUL médecin qui aurait pratiqué un avortement « pour voir » ?
    Qui aurait planifié un avortement sans CERTITUDE de la présence d’un enfant ?
    Quelle femme dans le monde est sortie d’un avortement en disant « le médecin a pu contrôler, il n’y avait rien » ?
    La préméditation ne fait aucun doute Monsieur l’Abbé.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services