Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Avez-vous entendu un ministre s’indigner ?

Lu sur l'Observatoire de la christianophobie :

"Ils voulaient «défendre» des «valeurs anticléricales» en s’en prenant à l’église Saint-Pie X. Ils devront finalement méditer leurs gestes d’ici le 1er juin prochain, date de leur comparution devant le tribunal correctionnel de Vannes. Les faits remontent à la nuit de lundi à mardi. À l’issue d’une soirée bien arrosée passée chez l’un d’eux, trois étudiants et un employé ont pris la direction de l’église Saint-Pie X, le siège d’une des paroisses de Vannes. Équipés d’une bombe de peinture rouge, ils auraient dégradé l’édifice d’une dizaine de tags, dénonçant pêle-mêle «l’intégrisme» et «le fondamentalisme» religieux par le biais d’insultes. La police les a interpellés vers 1h30 du matin, dans la rue Jean-Gougaud, alors qu’ils se dirigeaient vers le centre-ville. L’un d’eux était en possession d’une bombe de peinture, tandis que les trois autres ont tenté de se dissimuler en se mettant à plat ventre sous des voitures. Ce sont des fidèles pratiquant l’adoration perpétuelle dans une chapelle de cette église qui ont averti la police des méfaits en cours à l’extérieur de l’édifice.

Le père Christian Chérel, curé de la paroisse, a indiqué, hier, qu’il avait déposé plainte. Selon l’ecclésiastique, qui déplore avant tout «un préjudice moral», des dégradations similaires ont été constatées sur l’église Saint-Pie X à deux autres reprises au cours des quinze derniers jours."

Partager cet article

6 commentaires

  1. Le mieux qu’on puisse faire pour ces étudiants mal dégrossis, c’est de les obliger à lire une biographie de saint Pie X.

  2. Curieux, on en a pas parlé au JT…

  3. De quoi ces individus auraient-ils crainte ? Ils ne seront que légèrement sanctionnés. Voyez la peine des saccageurs de l’église d’un petit village de l’Hérault la semaine dernière…

  4. S’il s’agissait d’une mosquée ou d’une synagogue, il y aurait indignation de toute la classe politique

  5. S’en prendre à une église : l’intégrisme de la co…ie, lui, se porte bien, visiblement.

  6. En effet, je ne peux m’empêcher à la longue de faire le parrallèle, si ces jeunes s’étaient « attaqués » à une Mosquée, ce serait une levée de boucliers, probablement une peine au Tribunal !
    Que veux dire ce silence coupable des autorités qui se perpétue sans vergogne ?
    Donc deux poids, deux mesures ?
    Je condamne tout-à-fait les dégradations offensantes faites à l’église Saint-Pie X ! Et ne peux que demander pardon au Seigneur de tant d’offenses……ainsi que de pardonner à ces voyous !

Publier une réponse