6 réflexions au sujet de « "Avec ma vieille soutane, je réinvestis le champ social" »

  1. Jeanne

    Quand on entend dire que “les églises sont vides”,c’était le cas de celle,-les Réformés-où fut affecté le père Zanotti-Sorkine,après avoir été prêtre au Sacré-Coeur (à Marseille toujours)et où ses homélies étaient de véritables prières.Aujourd’hui,les Réformés est une paroisse vivante,l’église est pleine chaque jour et le père Zanotti-Zorkine est là, toujours,présent, pour tous,confessant jusque tard.
    Merci à ce prêtre !
    Seigneur Donnez-nous des prêtres,
    Seigneur,Donnez-nous de saints prêtres.

  2. Gisèle

    Je connais plusieurs prêtres comme lui . Le prêtre de ma paroisse est un ‘ adorateur ‘ et ses homélies sont tout aussi percutantes .
    Nous avons le devoir de prier pour eux et de les encourager et leur prouver qu’ils ne sont pas seuls .

Laisser un commentaire