Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Avançons le déconfinement au 10 mai pour fêter sainte Jeanne d’Arc

Avançons le déconfinement au 10 mai pour fêter sainte Jeanne d’Arc

Le Glaive de la colombe commente l’extension du confinement au 11 mai :

[…] Supposons, jusqu’à preuve du contraire, que le choix de cette date s’explique par le simple prolongement de 30 jours du confinement à compter du 13 avril, date de l’allocution présidentielle. Si tel est le cas, c’est une nouvelle bourde de communication car le 11 mai tombe, comme s’en sont réjouis immédiatement les réseaux sociaux juifs [1], la veille de la fête de Lag BaOmer, dont la célébration débutera donc le 11 mai au soir. En revanche, les catholiques seront encore confinés le 10 mai et ne pourront donc pas célébrer la solennité de sainte Jeanne d’Arc, patronne secondaire de la France, l’année même du centenaire de sa canonisation.

Lorsque l’on se penche par ailleurs sur la signification de Lag BaOmer, on voit que cette fête commémore la fin d’une épidémie : quel beau symbole et quelle merveilleuse coïncidence pour une levée de confinement ! Le problème est que Lag BaOmer célèbre aussi, et semble-t-il principalement, un autre anniversaire : celui de la mort de Rabbi Chimone bar Yo’haï, auteur du Zohar, « oeuvre de base » de la Kabbale juive. D’après ce que nous apprenons sur les sites juifs eux-mêmes [2] :

Les maîtres ‘hassidiques expliquent que le dernier jour de la vie terrestre d’un Juste, « toutes ses actions, ses enseignements et son service de D.ieu » atteignent leur point culminant et le zénith de leur impact sur nos vies. Ainsi, nous célébrons à chaque Lag BaOmer la vie de Rabbi Chimone et la révélation de l’âme ésotérique de la Torah.

On nous pardonnera de regretter qu’en cette période de calamité, la France ne puisse célébrer et implorer publiquement sa principale protectrice après la Vierge Marie, et en revanche librement se soumettre à un calendrier ésotérique. Pour éviter toute polémique, il suffirait qu’Emmanuel Macron prolonge le confinement d’un mois à partir de sa fin originellement prévue, le 15 avril, ce qui mènerait au 15 mai voire au 18 mai pour commencer un lundi, premier jour des Rogations : à chacun ses hasards providentiels !

Ou alors, avançons le déconfinement avant le 10 mai (ce qui ravira les commerçants). Pourquoi pas le vendredi 8 mai, fête de la victoire de 1945, puisque « nous sommes en guerre », que nous couronnerions par les solennités de sainte Jeanne d’Arc, dans la joie et la concorde nationales ?

Partager cet article

6 commentaires

  1. Mais c’est trop lui demander ce dhimmi de ses petits copains juifs et mahométans. Qu’est-ce que ce type a à faire de la France, il faut qu’il soit au service des puissances d’argent, il n’y a pas d’autres explications et comme les juifs tirent toutes les ficelles le pantin s’exécute

  2. Le 10 mai est aussi la commémoration d’autres faits sombres de l’histoire française contemporaine :
    – 10 mai 1871 : traité de Francfort ;
    – 10 mai 1940 : déclenchement de l’offensive allemande ;
    – 10 mai 1981 : début des emm*** pour la France ou, si on préfère, victoire de Mythe-errant avec toutes les conséquences que l’on sait…
    Serait-ce bien raisonnable ?

  3. 🤣😂 Vous m’avez fait bien rire. J’imagine tellement le petit jupiter faire une déclaration solennelle à la nation : Chers compatriotes, contrairement à ce que je vous avais annoncé, je déclare que le confinement sera levé le 10 mai afin que vous puissiez honorer et invoquer Jehanne d’Arc, cette grande sainte de France qui a su forger son destin monarchique et son unité historique et que nous soyons placés par son entremise providentielle sous la protection du Christ et de Sa sainte Mère… 😂🤣

  4. Le 16 mai, centième anniversaire de la canonisation se Jeanne d Arc, ce serait déjà bien…

  5. Si suffisamment de gens, cathos ou pas s’entendent, par les réseaux et autres, on peut tous, ou du moins à beaucoup, sortir dès ce dimanche 10 mai …

  6. Il suffit de transférer la fête de ste Jeanne d’Arc au 30 mai, anniversaire de sa mort, et jour de la fête liturgique.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services