Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / Cathophobie / Culture de mort : Avortement / Démographie / Franc-maçonnerie

Aujourd’hui, chez nous, le terrorisme a un visage humain

Mgr Schooyans, prêtre belge, professeur, membre de l’Académie pontificale pour la Vie, de l’Académie pontificale pour les Sciences sociales, de l’Académie mexicaine de Bioéthique, consulteur du Conseil pontifical pour la Famille, a écrit un ouvrage intitulé Le terrorisme à visage humain. Il est interrogé par Zénit. Sans langue de bois :

"Plutôt que la vie, l’Europe semble avoir choisi la mort. […] La stérilisation féminine et masculine y est devenue pratique courante. Dans plusieurs pays d’Europe, il y a autant d’avortements que de naissances. […]

Le_terrorisme_a_visage_humain_90_ Les idéologies totalitaires du XXe siècle survivent aux régimes qu’elles ont inspirés. Ces idéologies ont en commun le rejet de toute référence morale. […] Ces idéologies, qui ont inspiré le communisme, le nazisme et le fascisme, sont toujours très vivaces et, en plus, elles sont actuellement confortées par l’onde de choc de l’idéologie néo-libérale. Celle-ci trouve ses racines dans le courant «illuministe», qui remonte au XVIIe siècle. L’idéologie néo-libérale retient deux thèmes de cet Illuminisme. D’abord, l’individualisme : ce qui compte, c’est l’autonomie, la liberté totale de l’individu. […]Ensuite le libre-examinisme : ce qui compte, c’est la raison individuelle ; la vérité est relative aux individus […].

Cet individualisme et ce libre-examinisme sont aujourd’hui les principaux responsables de la banalisation du don de la mort, par exemple dans l’avortement et l’euthanasie, mais aussi dans la contraception. […]

Quant au laïcisme, c’est une doctrine se réclamant explicitement de la tradition illuministe. […] Le laïcisme est en outre un faisceau de mouvements d’action qui militent pour faire triompher ce rationalisme anti-religieux. Certaines républiques européennes se sont attribué un rôle messianique dans la divulgation universelle du laïcisme. C’est le cas de la France et de l’Espagne, qui tentent d’exporter leur laïcisme, la France vers l’Europe, l’Espagne vers l’Amérique latine. […]

[L]a franc-maçonnerie […] bénéficie d’un tabou qu’il faudrait briser. D’innombrables publications, parfois signées par des maçons eux-mêmes, déclarent ouvertement le rôle des loges dans la fabrication de lois bioéthiques précarisant le droit à la vie. De l’avis même de certains de ses membres, cette organisation a participé, et continue de participer, à des campagnes visant à priver de protection légale efficace l’enfant non-né, le malade incurable ou dépressif; seuls sont légalement protégés les personnels qui procèdent à l’avortement et à l’euthanasie."

Michel Janva

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

1 commentaire

  1. Il faudrait quand même nous prouver en quoi l’individualisme et le libre-examinisme mènent forcément à tout cela. Ils peuvent ausis se développer dans des directions positives. Les Lumières ne conduisent pâs à avortement de masse, euthanasie etc. Quels sont les (autres) facteurs ?
    [Mgr Schooyans l’explique dans son entretien : “l’individualisme : ce qui compte, c’est l’autonomie, la liberté totale de l’individu. Si cet individu en a la force, il peut utiliser les autres, les exploiter, en tirer profit ou plaisir, les éliminer s’ils sont inutiles. L’homme n’est plus un être sociable ; il est ennemi de l’homme, maître de la vie. Ensuite le libre-examinisme : ce qui compte, c’est la raison individuelle ; la vérité est relative aux individus et ceux-ci définissent leur morale en fonction de leurs intérêts et de leurs plaisirs individuels. La raison sert à calculer les plaisirs. La religion doit être combattue, comme doivent l’être tous les préjugés.” MJ]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services