Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre

Aujourd’hui à l’école, on apprend le tri des déchets ou l’idéologie du genre

Michel Onfray était sur France Inter hier. Il a défrayé le chronique :

Michel Onfray le 12 sept. 2014 from Chяistophe †=♥ ن on Vimeo.

Partager cet article

11 commentaires

  1. C’est parti pour le Onfray bashing ! “A l’occasion de la parution de son premier livre, intitulé “La contre-histoire de Michel Onfray”, Jonathan Sturel revient sur les raisons pour lesquelles il a commis ce livre, pourquoi il vise non seulement l’oeuvre de Michel Onfray mais aussi le système médiatique, qu’il estime complice de cette mise en avant éhontée de celui qu’il considère comme au mieux comme piètre philosophe, et au pire même pas philosophe du tout étant donné qu’il n’a pas créé de concept ou de système de pensée propre. http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/jonathan-sturel-michel-onfray-est-46443

  2. Onfray au secours du combat de LMPT, qui l’eut cru. Comme quoi, “tout est grâce”

  3. Il faut prier pour Michel onfray dont la sincérité de la pensée ne fait aucun doute. Sa révolte contre Dieu et les religions trouve certainement une cause dans une blessure.
    Mais c’est un homme droit qui mériterait de recevoir l’alumine te de la foi, . Saliberté face aux systèmes de pouvoir me rappelle le chemin de r Ménard…
    Il faut accueillir et aimer cet homme même si on regrette certaines facettes de son combat.

  4. Onfray est gentil mais il n’a toujours pas vraiment compris le problème de la “théorie du genre”. Il confond celle de Judith Butler (qu’on enseigne en France), et celle de John Money (que Butler a rejeté). Il avait rédigé sur son blog tout un texte contre le scandale Reimer (garçon transformé en fille par J. Money) alors que ce n’est pas le problème. La théorie appliquée en France ne nie pas la nature. Elle postule l’existence d’individualités naturellement inclassables et prétend qu’on peut naître avec un “body aspect” masculin mais une “brain structure” féminine. La théorie du genre qu’on enseigne est UNE théorie du genre très spécifique: la queer theory.

  5. Les lesbiennes californiennes farouches défenseuses de l’idéologie du genre se revendiquent juives: or, on ne peut être juif et homosexuel. Saint Jean nous parle à deux reprises dans l’Apocalypse de “ceux de la synagogue de Satan, qui se disent juifs et qui ne le sont pas, mais qui mentent”.

  6. St Jean parle pour nous et pourtant certains homosexuels se revendiquent chrétiens et certains prêtres pratiquent une pastorale spécifique pour homosexuels.

  7. Le problème est surtout ce qu’on attend de l’école. D’après les conversations que j’entends ou les blogs que je lis, les gens attendent de l’école qu’elle intègre leur enfant à la société, la question du savoir n’est pas mise en avant.
    Visiblement pour la majorité des gens, l’école est une sorte de lieu où l’on cultive son être social.
    J’ai d’ailleurs entendu qqn dire que le savoir aujourd’hui se trouvait facilement sur Google. J’en ai déduit que pour les gens, le savoir, c’est une somme de connaissances genre trivial pursuit. A partir du moment où les gens n’attendent pas de l’école qu’elle apprenne à leurs enfants à penser, à exercer leur raison et donc à être libres (et donc à croire, pour les écoles religieuses), je comprends que les gens trouvent cela normal qu’on y enseigne quoi que ce soit, à condition que ça soit dans l’air du temps.
    Personnellement je recherche une école qui ait une haute idée du savoir, et je n’en ai pas trouvé. Les soi-disant meilleures écoles parisiennes appliquent elles aussi les programmes à la lettre (alors qu’ils sont à jeter), veulent aussi être dans l’air du temps, et font des grands bourgeois de petits bourgeois: conformisme, repli sur soi, communautarisme fonctionnent là aussi.
    Autrefois les éducateurs, souvent religieux, formaient des hommes et des femmes vraiment, profondément intelligents (ça démarre avec les quatre opérations etc etc etc – savoir à l’ancienne, mais il ne s’agit pas que de cela), soucieux de s’ouvrir au monde et d’aider leurs frères: mais l’école n’était pas LE lieu où l’on s’ouvre au monde, on confond tout aujourd’hui!
    Pourquoi vouloir que l’école soit la société? C’est idiot… Il faut au contraire y éduquer l’enfant à affronter, jeune adulte, la société. Au lieu de cela, aujourd’hui l’école est ouverte à tous les vents.
    C’est catastrophique.

  8. Les Chrétiens en ces temps diaboliques doivent continuellement avoir en tête ce miracle Divin de la conversion de Saint Paul.
    Il croyait honnêtement servir Dieu en persécutant les chrétiens.
    nous sommes confrontés à ce schéma en ce qui concerne les croyants d’autres religions qui nous persécutent. Il nous faut donc prier et faire penitence (voir dans le catéchisme les différentes manières de faire penitence) en priant par St Paul et les Ste convertis du même type.
    pour ce qui est des autres qui ayant une conscience déviée croient cependant accomplir le Bien, On peut se référer à Saint Augustin qui s’est converti petit à petit par d’intenses réflexions, c’est don un excellent avocat de nos prières pour cette deuxième catégorie et si certains font partie de nos enfants on peut aussi implorer en plus Ste Monique mère de Saint Augustin.
    si on observe bien les caractères des membres du gouvernement ils ont chacun un comportement particulier qui peut nous inciter à prier un saint converti de même caractere avant sa conversion.
    pour Taubira je n’ai pas encore trouvé et pour Hollande non plus ils sont vraiment de la même veine que les pires des pharisiens
    Seigneur, nous vous en supplions ouvrez leur les yeux et s’ils s’y refusent, alors nous vous implorons de les leur fermer définitivement afin qu ils ne fassent plus de mal

  9. A Lisa
    Si vous avez eu un petit garçon, vous avez sans doute constaté que son “petit oiseau” se dressait quelquefois et qu’il avait vite compris que certains frottements pouvaient l’exciter. A ce stade, il ne pense à personne quand cela arrive. Plus tard, selon les premières expériences qu’il aura eu, et l’amour ou non apporté par le sexe féminin autour de lui (maman, copines etc…) son cerveau n’étant plus vierge, quand il aura besoin d’un certain excitement, il commencera à rechercher dans son cverveau ce qui lui a apporté du plaisir. Si c’est un pédophile qui lui a imprégné son cerveau, il aura du mal ensuite à avoir une relation normale avec le sexe opposé. La plupart des homosexuels ont été abusé dans leur jeunesse. Les autres ont malheureusement expérimenté une image négative de l’autre sexe ou tout simplement subi leur absence. Il en est de même avec les mammifères. Des vaches dans un pré, n’ayant jamais connu de taureaux, auront tendance à se monter les unes sur les autres. Le même phénomène s’observe dans les zoos où les animaux ne peuvent pas vivre normalement.
    Bref, l’homosexualité est une déviation qui s’attrape avant de devenir adulte. On ne peut donc pas en vouloir à quelqu’un qui est homosexuel, car ce n’est pas la faute à l’enfant mais toujours de l’adulte ! Reste que celui qui est homo doit tout faire pour que les autres enfants ne le deviennent pas. Car c’est un obstacle à son épanouissement naturel. L’homme n’est pas fait pour être homo. Ses fesses ne sont pas faites pour recevoir un membre. La peau y est bien trop sensible contrairement à celui de la femme. L’homosexuel est donc dans la même situation qu’un drogué ou un alcoolique. Toute sa vie il gardera cette tendance, sa difficulté sera de sublimer ces envies pour les transformer en quelque chose de positif. Mais bien d’autres handicaps existent ! Il aurait pu devenir aveugle, sourd où bien d’autres malheurs ! Tout le monde sur cette terre à sa croix à porter et elle n’est jamais la même ! Étonnant non ?

  10. Michel Onfray a le grand tort de mettre les pieds dans le plat des nihilismes “modernes”
    On ne lui pardonne ce crime d’avoir des idées claires et de les exprimer avec talent…et passion
    Prions pour qu’il connaisse lui aussi son “chemin de Damas””.Michel, Michel pourquoi Me persécutes- tu?”

  11. Onfray est un athée convaincu. Quelque soit l’intérêt des critiques qu’il pourrait avoir à faire concernant l’idéologie du genre, n’oublions pas qu’il a les mêmes en réserve à l’égard des catholiques, de leur Eglise et de leur foi…
    L’ennemi de mon ennemi n’est pas forcément un ami. Alors… Inutile d’en faire la promotion.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services