Au FN, critiquer la ligne du parti est impardonnable

ImagesL'Opinion consacre un article à Jean-Lin Lacapelle, chargé de faire le ménage dans les fédérations du FN. Il a déjà changé de nombreux secrétaires départementaux. Ses critères de changement sont :

  1. Ceux qui ont démissionné.
  2. Ceux qui « n’avaient pas le niveau ».
  3. Ceux qui étaient là depuis trop longtemps

Et puis il y en a un autre, dont s'est rendue coupable Barbara Mazières, ex-secrétaire départementale dans le Maine-et-Loire, virée pour « Double indiscipline » :

"elle avait critiqué Florian Philippot sur le site Internet du Salon beige (blog des catholiques d’extrême droite [sic]), et retweeté un appel à défiler le 1er mai avec Jean-Marie Le Pen. Impardonnable."

Un piège dans lequel Marion Maréchal Le Pen ne souhaite pas tomber, ainsi que le déclare Bruno Larebière à Atlantico :

"[…] Puisque vous me demandez son état d’esprit, je dirais qu’elle est résignée. Résignée à ce que la ligne du parti, telle qu’elle est fixée aujourd’hui, s’impose jusqu’à la présidentielle, quand bien même considère-t-elle que c’est une erreur, tant sur le plan économique que sur le plan politique.

Tout ceux qui parient sur un « conflit ouvert » entre la présidente du Front national et l’élue du Vaucluse avant la présidentielle de 2017 s’illusionnent. A moins d’un an du scrutin, Marion Maréchal-Le Pen ne fera rien qui pourrait nuire à la candidature de Marine Le Pen ou même qui pourrait être perçu comme étant susceptible de lui nuire. Elle est et elle sera un « bon petit soldat ». Elle lui a seulement fait comprendre qu’elle n’entendait pas avoir un rôle de premier plan dans la campagne présidentielle, ce qui lui évitera d’avoir à défendre des positions qui ne sont pas les siennes.

Pendant l’année qui vient, elle déroulera donc tout le pan du discours frontiste avec lequel elle est en phase, tout en continuant à faire entendre sa petite musique personnelle sur les points qui lui tiennent à coeur mais en évitant de se trouver trop en porte-à-faux par rapport au discours officiel. Car elle sait très bien qu’à l’heure du bilan, après la présidentielle, si la présidente du Front national n’en sort pas vainqueur, il lui serait reproché d’avoir porté tort à la candidate. C’est un numéro d’équilibriste mais depuis maintenant quatre ans, elle y est rodée. […]"

Addendum : En commentaire, Barbara Mazières estime que l'accusation la concernant est constituée de 2 mensonges.

Commentaires (14)

Que Marion fasse ou ne fasse pas avent la présidentielle …je crois que Philippot amenera dans le mur le F N ….ne pas oublier qu'il travaille pour lui !!!!
Marion y voit TRES CLAIR !!! dommage dans toutes ces manigances !

Rédigé par : prévoyance | 30 juin 2016 08:16:06
____________________________________

Le FN connait toutes les tensions inhérentes à un groupe constitué. C'est tout à fait naturel.

Rédigé par : drazig | 30 juin 2016 08:25:12
____________________________________

Il faut arrêter de vouloir diviser FN.
Personnellement, je trouve que madame Mazières a commis une faute en appelant à défiler avec le vieux Le Pen. Il a été exclu du parti et c'est tant mieux, beaucoup de gens n'auraient jamais voté FN

Rédigé par : julie | 30 juin 2016 08:31:29
____________________________________

si ça continue comme cela les français s'enticheront pour celui qui représente le moins le système!
ça sera
ni Mélenchon, ni Le Pen
ni Hollande, ni Sarkosy
vive l'opérette!

Rédigé par : ohlala | 30 juin 2016 09:35:44
____________________________________

Au FN, critiquer la ligne du parti est impardonnable :
Mais mentir non?
Deux mensonges sur mon compte :
Je n'ai jamais critiqué la ligne du parti en étant en poste. Dans l'article incriminé du Salon Beige, je rappelais à l'amateur de Bonzaï que la ligne officielle du FN était l'abrogation de la loi Taubira. Dois-je conclure à la lecture de l'article de M. Jean Lin Lacapelle que dorénavant la ligne officielle du FN n'est plus l'abrogation de la loi Taubira. La ligne du FN officiel c'est Philippot, parole d'évangile?
Je n'ai jamais retweeté un appel à défiler le 1er mai avec Jean Marie Le Pen.
Ce sont les défenseurs de la famille et des libertés économiques qui sont visés par l'actuelle direction du parti venue des rangs de la gauche.

Rédigé par : Barbara Mazieres | 30 juin 2016 09:57:49
____________________________________

Mme MAZIERES n'a jamais appelé à défiler pour M. LE PEN. C'est un mensonge qui a été colporté par les assistants de Mme MONTEL et de M. Philippot….

Mme MAZIERES avait courageusement défendu la position pro famille et pour l'abrogation de la loi Taubira.
Contrairement à M. Philippot.

Mme MAZIERES a été exclue sur demande de M. Philippot qui ne supporte pas la contradiction, même si lui même contredit la ligne soit disant officielle du parti.

Ce parti devient un parti stalinien. les derniers transfuges, venant du NPA et mis à des postes clé en sont une preuve.

Rédigé par : Mognier Robert | 30 juin 2016 10:00:17
____________________________________

Quoi de plus normal , ces divergences minimes? Depuis quand , dans un parti , tout le monde s'alignerait comme un seul homme derrière le chef ? Pourquoi demander au FN ce qu'on ne demande jamais à aucun autre parti politique ?? Quel parti pris!

Rédigé par : Dom | 30 juin 2016 10:09:08
____________________________________

Je suis d'accord avec julie | 30 juin 2016 08:31:29.

Vous ne pouvez pas profiter du statut de secrétaire départemental du FN et
– appeler en même temps à défiler avec quelqu'un qui combat le FN, en concurrence avec un évènement officiel organisé par le FN, évènement auquel elle se devait de participer.
– critiquer publiquement un vice président du FN.

Le campagne sera assez dure comme ça, le FN n'a sûrement pas besoin d'une SD qui lui tire dans les pneus.

Imaginez le sort d'un chef des ventes d'une entreprise appelant ses troupes à assister à l'inauguration de la boutique d'un concurrent.

Par ailleurs, si vous me permettez cette critique, je vous trouve très appliqués à mettre en exergue tout ce qui peut apparaître comme des divisions ou des bisbilles au sein du FN, et franchement, je me demande pourquoi.

Rédigé par : PhD | 30 juin 2016 10:20:16
____________________________________

Marion est intelligente , laisse faire tout en montrant sa propre façon de penser un peu decallée par rapport à la ligne du parti sans qu on puisse lui reprocher quoique ce soit . Je pense qu elle attend son heure et cela attendra l issue des. résultât du FN en 2017 . Bons ou mauvais , elle sera gagnante car elle représente l avenir et saura avancer ses pions comme dans une partie d échec.
Bons , elle y aura toute sa place.
Mauvais , elle pourrait succéder à sa tante car elle est mieux perçu que Mr Philippot .

Rédigé par : Le Forez | 30 juin 2016 10:39:56
____________________________________

Au FN, critiquer la ligne du parti est impardonnable :
Mais mentir non?
Deux mensonges sur mon compte :
Je n'ai jamais critiqué la ligne du parti en étant en poste. Dans l'article incriminé du Salon Beige, je rappelais à l'amateur de Bonsaï que la ligne officielle du FN était l'abrogation de la loi Taubira. Dois-je conclure à la lecture de l'article de M. Jean Lin Lacapelle que dorénavant la ligne officielle du FN n'est plus l'abrogation de la loi Taubira. La ligne du FN officiel c'est Philippot, parole d'évangile?
Je n'ai jamais retweeté un appel à défiler le 1er mai avec Jean Marie Le Pen.
Ce sont les défenseurs de la famille et des libertés économiques qui sont visés par l'actuelle direction du parti venue des rangs de la gauche.

Rédigé par : Barbara Mazieres | 30 juin 2016 10:40:38
____________________________________

En fait, à mes yeux Madame Marine Le Pen a déjà perdu les présidentielles, la position de Monsieur Philipot dans ce qui ressemble à une nomenklatura n'est ni claire, ni avenante. Je réfléchirais à trois fois avant de voter pour cette dame, car nous ne sommes plus à une époque où le compromis puisse accoucher d'autre chose que de vastes compromissions. Le Front National-mouvement bleu marine (ouf!) pourra bien faire figure d'outsider, une fois de plus, il n'en sera de toutes les façons que la figure, ce qu'il faut c'est dès à présent en finir avec la mentalité d'assistanat mental et politique et enfin donner aux Français de choisir leur destin, en prenant résolument modèle sur la Suisse.

aucune envie de voter pour un clône du parti de Monsieur Chevènement, et si le parti front national garde des idées intéressantes, sortie de l'euro, du fédéralisme bruxellois, ce n'est pas en gardant une ligne trop keynésienne, voire "soviétoïde" que l'on évitera le démembrement du pays par les petro-dollars ou le système bancaire hors sol.

Il ne s'agit pas d'être crédible, avec ses éminences grises, il s'agit d'être Président de la République, toutes ces querelles de pré-carrés et de fiefs sont affligeantes, pour ne pas dire mesquines et plus que tout le reste, ridicules.

Rédigé par : Oh! | 30 juin 2016 11:17:56
____________________________________

Le PS a Valls, le FN a Philippot, deux petits dictateurs interchangeables. Quand est-ce que Marine appelle Valls à ses côtés? Et refile Philippot à Hollande? Ce ne serait pas pire…

Rédigé par : toto | 30 juin 2016 11:28:15
____________________________________

Le FN est un parti laïc. Et l'électorat français est fortement laïc. On peut le déplorer mais c'est ainsi.
La Fédération nationale catholique du général de Castelnau, c'était dans les années vingt.

Rédigé par : gg | 30 juin 2016 11:58:13
____________________________________

n'y aurait-il pas un virus mortel pour notre famille: il sévit aussi bien au F.N qu'à Radio Courtoisie où le "conducteur" se conduit et conduit avec une surdité inquiétante; il est en définitive sur la même ligne que le "funeste" Philippot?

Rédigé par : xenophon | 30 juin 2016 12:14:54
____________________________________

Laisser un commentaire