Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Attaque de diligence dans le Val d’Oise

A Goussainville, 6 individus ont pris d'assaut un bus hier, braquant le chauffeur et détroussant tous les passagers. Une source précise :

"Ils sont montés dans le bus jeudi vers 18H45 le visage masqué. L'un d'eux, porteur d'une arme de poing, a menacé le conducteur pour se faire remettre le fond de caisse, 10 euros". "Pendant ce temps, les autres ont menacé les passagers avec une autre arme de poing. Ils ont dérobé les sacs à main de trois dames".

La cavalerie est arrivée bien trop tard et pas de Lucky Luke non plus à l'horizon.

Partager cet article

10 commentaires

  1. Il faut frapper fort et ne pas laisser passer…
    je propose deux jours de travaux d’intérêt général pour ces impolis
    (cependant avec sursis ,s’ils promettent de ne pas recommencer )

  2. Le drame – MAIS l’Etat est incapable de le nommer – et que sa propre déchéance, nous mène tout droit (en fait on y est déjà !) à la “Guerre civile” dont La Salette faisait déjà mention il y a 150 ans pour ces temps du futur d’alors qui viendrait, à savoir les nôtres. Hélas !

  3. > pas de Lucky Luke non plus à l’horizon
    Ben… c’est bien joli (Jumper) d’espérer un Lucky Luke apparaître à l’horizon mais faudrait déjà qu’il ait le droit de porter une arme…

  4. Le gouvernement et l’institution judiciaire ont à charge de faire respecter la loi et d’assurer la sécurité des citoyens. Quoique grassement payés pour cela, chaque jour qui passe nous apporte la preuve qu’ils en sont incapables. Alors, qu’ils dégagent ! Nous nous en chargerons nous-mêmes.

  5. A défaut de cavalerie ou de Lucky Luke, il y a la taubira grand luxe…Nous sommes parfaitement protégés.

  6. Une preuve de plus que le principal effet de la réglementation des armes (pour les seuls citoyens qui respectent la Loi) est de désarmer ces derniers, faces aux différents groupes maffieux et/ou rebelles qui, eux, disposent d’un arsenal dont ils osent de plus en plus se servir froidement dans les rues… y compris contre la police!
    A l’époque des diligences, le conducteur et les passagers étaient armés, c’était tout simplement le “principe de réalité”.
    Lisez : “La France orange mécanique” on y voit la montée en flèche d’une violence de plus en plus radicale.
    La république n’a pas désarmé que les Harkis, mais aussi les Français.

  7. Douce France …..

  8. Oiu! Mais à ce régime-là, les Français vont devenir enragés.

  9. Qu’ils dégagent ! écrit un internaute plus haut.
    Croyez vous que cette exclamation va les faire bouger ?
    Ils sont tous bien accrochés à leur fromage, s’aidant les uns les autres à y rester quoi qu’il arrive.

  10. Je vais sortir mon Colt de mon holster et tirer à vue sur ces outlaws…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services