Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

Je lis sur LCI que le groupe pharmaceutique anglo-suédois a annoncé ce mardi que le traitement contre le coronavirus qu’il développe actuellement n’a pas prouvé son efficacité sur les personnes exposées au virus.

En décembre dernier, le même média titrait :

“Efficace à 70% : AstraZeneca, premier vaccin aux résultats validés par une revue scientifique”

Or la plupart des pays ont abandonné ce vaccin aux effets indésirables. Donc après l’échec du vaccin, celui du traitement… Il est permis de rire, surtout que Jean Castex avait été vacciné à l’Astrazeneca. En attendant la même annonce pour Pfizer et Moderna (aujourd’hui efficaces, paraît-il, à 90%), mais on dira que c’est faire du complotisme.

Quelqu’un a-t-il une autre théorie du complot ? Les miennes se sont toutes réalisées.

Partager cet article

40 commentaires

  1. Il y a confusion il me semble, le traitement dont parle cet article n’est pas le vaccin développé par AstraZeneca.
    Il s’agit d’un médicament à base d’anticorps pour tenter de guérir les personnes malades qAstraZeneca tente de développer en parallèle qui n’a pas prouvé son efficacité.

  2. Prions pour le salut de tou(te)s les idiot(e)s qui croient encore aux bobards balancés en permanence par les merdias de formatage mental du Système.

  3. Je crois qu’il y a confusion entre vaccin et traitement. C’est ce dernier, sensé guérir les malades, qui est jugé trop peu efficace…

    • Il n’y a pas confusion. Les 2 sont inefficaces

      Un vaccin a 70% efficace… c’est nul. Sans compter tous les effets indésirables graves, dont de nombreux morts. Echec donc

      • Efficace à 70 % cela veut dire en gros que cela divise par trois le nombre de formes graves. Cela n’est pas si mal ! Effectivement ce vaccin est celui qui fait le plus de morts. Environ cinq par million de vaccinés sans compter les autres complications non mortelles. Quand on sait que la maladie fait 1,7 morts par million de malades chez les moins de 18 ans il ne paraît pas très bénéfique de vacciner ces derniers.

        • sauf que selon le Dr Tenpenny, dont j’essaie de traduire les mots : la mort ne vient pas tout de suite, elle pense que les vaccinés mourront d’ici deux trois ans donc les % de décès que vous annoncés sont, à ce jour, non validés et la comparaison trompeuse.

          • Peut être, je ne suis pas prophète et le Dr Tenpenny non plus. J’avais lu en décembre un article nous annonçant 30% de mortalité à 6 mois. Les premiers vaccinés y arrivent. On ne voit rien pour le moment.
            Et n’oublions pas que si vous prenez une population d’un million d’habitants il y en a statistiquement 900 qui meurent chaque mois, et si vous prenez une population d’un million de personnes de plus de 70 ans (les premiers vaccinés), il y en aura beaucoup plus.

          • Il s’agit de ce Dr Tenpenny? https://en.wikipedia.org/wiki/Sherri_Tenpenny

            Je me permets de suggérer un biais anti-vaccination antérieur au Covid, d’après la note Wikipedia.

            Plus pertinent sans doute, pas mal de ses assertions sont manifestement sans fondement ou franchement fausses, si j’en crois une page comme :
            https://archive.is/qDPle

            (NB: je reconnais que je ne suis pas spécialement compétent en immunologie)

        • Philippe,

          Il n’y a aucune étude qui confirme l’atténuation des formes graves. Et pour cause ces “vaccins” sont expérimentaux. La mise officielle sur le marché se fera fin 2022 voir début 2023 pour certain. La déclaration de Pandémie mondiale poussée par les lobbys auprès de l’OMS étais le seul moyen pour pouvoir commercialiser sans test ces vaccins.

  4. En ce moment suite à se qu’il se passe aux US avec le déclassement des méls du Dr Fauci (dont ses échanges avec le Dr Delfraissy et avec Zukerberg) le narratif change peu à peu, on remarque des retournements de veste….par contre, il y a aussi des signes qui montrent que la bête blessée se débat et essaie de faire le maximum de victimes avant de s’écrouler (cf. l’article de Jeanne Smits sur le Pakistan) en accélérant ses actions ce qui rend les évènements encore plus suspects pour le public.
    Pour répondre à cet article, les vaccins ne servent pas à traiter le covid, je vous propose deux vidéos pour ceux qui ne les ont pas encore visionnées, une de de 1995 du Dr Pierre Gilbert https://youtu.be/lTWedzQnz6s , et celle-ci sur l’aspect magnétique des ‘vax1’ : https://gloria.tv/post/3DjqfEmJmaBN2pifY3swcFmvy (voir aussi les commentaires sous cette vidéos). Autre objectif, écoutez le Dr Tenpenny : toute personne vaccinée décèdera dans les deux ans, B.Gates nous avait prévenus et Deagel.com prévoyait 37 millions de Français en 2027…
    Le problème majeur est maintenant la contagiosité des personnes vaccinées se qui ferait que les effets décrits ci-dessus pourraient être effectifs même avec 20 ou 30% de vaccinés, à voir….mais il existe sûrement un remède.
    Hauts les coeurs, on en voit le bout.

  5. Il vaut mieux être inefficace que dangereux.

  6. Casse-tête vacciné au sérum physiologique peut-être mais à l’aztrazeneca j’en doute fort, il n’aurait quand même pas mis sa vie en péril ou alors il serait encore plus bête que je ne pensais, mais allez savoir avec cette clique qui sort de l’ENA, plus bête qu’eux tu meurs la tête bien pleine mais surement pas bien faite . le bon sens il est peut-être près de chez eux mais certainement pas en eux.

  7. Il s’agit d’un traitement du COVID déclaré, en cours de développement, et dont on se rend compte avant mise sur le marché, qu’il est inefficace et dont on interrompt le développement (comme l’institut Pasteur a abandonné son vaccin). A priori rien à voir avec le vaccin Astra Zeneca dont le problème est plus lié aux effets secondaires qu’à l’efficacité. A moins d’avoir mal lu je ne vois rien de choquant !

    • Bonjour Monsieur,
      Merci pour vos commentaires mesurés et nuancés à propos des vaccins Covid. Beaucoup s’autorisent à en parler dans les commentaires sur le Salon Beige ou ailleurs sans être compétents je pense.

    • Certes, mais ça prouve encore une fois qu’Astrazennemachin truc (nom débile) est vraiment, au mieux, composé de zozos, au pire, de charlatans criminels.

      • Au contraire ! Cela devrait vous rassurer ! Il développent un traitement ; les essais montrent son inefficacité (cela arrive souvent, tout le monde n’a pas la science infuse !). Ils arrêtent le développement et le disent. Moi c’est le contraire qui m’inquiéterait !

      • Ca prouve que quand on cherche on ne trouve pas forcément, ou pas tout de suite, de là à parler de zozos, votre avis est bien sévère.

        Leur traitement aurait tout de même une certaine efficacité, d’après l’article, même si bien moindre qu’espéré.

        Il me semble que ce qui serait du charlatanisme criminel aurait été de faire croire que ça marchait parfaitement.

  8. L’article confond le vaccin avec le traitement aux anticorps. Forcément la qualité attendue n’y est pas…

  9. Attention: parle-t-on du même produit?
    L injection appelée vaccin est une chose, basée sur une technologie d arn messager (sauf si je confonds avec la 2e technologie utilisée dans le trio occidental)
    Le “traitement” serait une molécule médicamenteuse classique, qui n’a rien a voir avec l’injection?

  10. Sauf que le vaccin ChAdOx1-S et le médicament AZD7442 en cours de développement sont deux choses différentes…

  11. Vaccin, est-ce la même chose que traitement ?…

  12. Je ne suis pas sûre qu’il s’agisse de la même chose :un vaccin n’est pas un traitement.
    Il me semble qu’ils développaient un nouveau traitement, pour remplacer à prix d’or iverrmectine et hydroxichloriquine, mais apparemment sans succès.

  13. Depuis le début Astra Zeneca sert à l’enfumage et sert de faire-valoir à Pfizer et Moderna… Le chiffres étaient à l’époque plus mauvais pour les deux autres…
    Souvenez-vous même que le 30/03/2021 · Covid-19 : le vaccin AstraZeneca change de nom commercial et s’appelle désormais Vaxzevria : qui s’en souvient ?
    Confusion, casse-tête, interrogations, doutes, on a ici la panoplie de brouillage idéale. Même le médecin de service continue à nous enfumer… Et maintenant, ils s’attaquent aux jeunes.
    Si on arrête celui-là, c’est bien que les autres sont sûrs, sinon on les arrêterait aussi ! : propos entendus hier soir avec des voisins : la propagande est active, les moutons n’ont pas pu ignorer la perquisition par la police et un procureur à l’IHU de Marseille…
    Merci à Zong qui une fois de plus donne des pistes de réflexion… !

  14. Jean Castex avait été vacciné à l’Astrazeneca, la preuve en musique : https://www.facebook.com/parispremiere/videos/sandrine-brassens-et-le-brave-v%C3%A9ran-/494799305246690/

  15. Non, mais l’efficacité à 70% c’était celle pour tuer les gens pas le virus car il est imaginaire.
    Cela dit Astra-Zenecka est le 1er courageux à balancer la vérité… les autres vont suivre.
    On dirait que big pharma a peur de tout perdre à jouer aux cons….
    Continuons à rejeter tout de ces ordures, on va gagner.
    Mon pépé disait “les boches m’ont pas eu”… je continue avec “c’est pas eux qui nous auront”.

  16. Mais si ! Maladie imaginaire, morts imaginaires, médicament imaginaire… tout est virtuel.

Publier une réponse