Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Assemblée spéciale pour l’Afrique du Synode des évêques

E A la fin de la messe, Mgr Nikola Eterovic, Secrétaire général du Synode des évêques a présenté l'Instrumentum Laboris ou document de travail du Synode africain que le Pape Benoît XVI a remis aux présidents des Conférences épiscopales nationales et régionales du continent. La IIe Assemblée spéciale pour l'Afrique du Synode des évêques se tiendra au Vatican du 4 au 25 octobre

Le premier chapitre de l'Instrumentum Laboris décrit la situation actuelle de l'Eglise en Afrique et examine l'application de l'exhortation apostolique Ecclesia in Africa (1995), et son actualité dans le nouveau contexte social.

Le deuxième chapitre présente la priorité de la réconciliation, de la justice et de la paix en Afrique.

Le troisième chapitre souligne la mission de l'Eglise, famille de Dieu, qui se convertit par sa conduite en signe et instrument de réconciliation. Pour promouvoir la justice et la paix, elle s'engage dans l'évangélisation et dans la promotion humaine au service de tous à travers ses institutions éducatives, sanitaires et les programmes de développement.

Le quatrième chapitre propose une réflexion sur le témoignage de vie de tous les membres du peuple de Dieu. L'accent est mis sur la mission particulière des chrétiens engagés dans la société: en politique, dans les forces armées, dans l'économie, dans l'éducation, dans la santé, dans la culture, dans les moyens de communication sociale, dans les organismes internationaux.

On peut lire dans ce document de 50 pages :

"Il semble qu'un processus organisé de destruction de l'identité africaine soit à l'oeuvre sous prétexte de modernité".

Les "puissances militaires et économiques" et les institutions financières internationales y sont mises en cause, ainsi que la "globalisation", qui menace "les valeurs africaines authentiques" comme le "respect des ancien", "le respect de la vie".

Michel Janva

Partager cet article

Publier une réponse