Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Asia Bibi a été innocentée

Asia Bibi, pakistanaise Chrétienne condamnée à mort pour blasphème contre l'islam, a été jugée innocente.

Mère de cinq enfants, elle a déjà passé un an et demi en prison et a été condamnée le 8 novembre dernier à la pendaison.

Partager cet article

18 commentaires

  1. Deo gratias !

  2. Excellente nouvelle !
    Merci, mon Dieu !

  3. Deo gratias .Merci Seigneur

  4. Innocente quant au blasphème. Mais le blasphème reste passible de mort.
    Victoire pour Asia Bibi. Deo gratias. Mais la loi inique demeure et sera encore utilisée contre de nombreux autres chrétiens dont on ne parlera pas en Occident, surtout s’il ne s’agit pas de femmes.
    Continuons de prier pour les chrétiens du Pakistan.

  5. Laus tibi Christe !

  6. Il faut aussi remercier le Saint Père, dont l’intervention en faveur de cette jeune femme n’est pas passée inaperçue.

  7. Quel est le dédommagement offert en compensation de l’année de détention sans fondement?
    Pour le moment, hélas elle n’a pas encore été “jugée” (au sens de reconnue par une tribunal) innocente; c’est seulement l’estimation d’un ministre au vu du dossier.
    Ledit ministre ayant bon espoir qu’on puisse obtenir une grâce présidentielle.
    Au fait, combien de chefs d’états, à part le pape, ont élevé la voix en faveur de cette femme?

  8. C’est bien qu’elle soit libérée mais quand on pense à tout ce qu’elle a souffert: viols, emprisonnement, calomnie, … Et les personnes qui l’ont violé et frappé resteront sans doute impunies, … Heureusement, il y aura une justice divine pour ses bourreaux.

  9. Deo gratias!
    Voilà qui montre que ces tyranneaux sont sensibles aux réactions de l’opinion publique.
    Mais non, @abD, cela ne fait pas de différences homme ou femme. En revanche, savoir tôt ces choses permet de réagir et de lancer des pétitions.
    Soyons vigilants pour répondre aux appels au secours de nos frères.

  10. Et merci au Pape Benoît XVI.

  11. Merci à Benoît XVI. Cette loi inique sur le blasphème doit être abrogée. Mais n’oublions pas les autres
    Un catholique afghan converti attend d’être jugé (17/11/2010 21:13)
    http://www.la-croix.com/Un-catholique-afghan-converti-attend-d-etre-juge/article/2446154/55352
    Signe de la pression du pouvoir sur la petite minorité chrétienne, un Afghan converti au christianisme, arrêté il y a six mois, sera jugé dimanche
    Voilà bientôt six mois que Sayed Moussa est enfermé dans une prison de Kaboul au seul motif de sa conversion au catholicisme. Son procès devrait se tenir dimanche après plusieurs reports. « Moussa a très peur, car le juge a inscrit dans son dossier des choses très graves, comme des accusations d’espionnage ou d’atteinte aux mœurs », raconte un expatrié qui a pu contacter l’accusé.
    Âgé de 45 ans, Sayed Moussa, père de six enfants, travaillait depuis quinze ans comme physiothérapeute dans un centre orthopédique de la Croix-Rouge à Kaboul, avant son arrestation le 31 mai. À ce jour, aucun homme de loi n’a accepté de le défendre. « Une avocate a rencontré Sayed Moussa. Mais quand ce dernier lui a dit qu’il refusait de renoncer à sa foi, elle a préféré abandonner », raconte le même informateur, qui préfère rester discret par peur des mesures de rétorsion.
    Depuis l’arrestation de Sayed Moussa, membre de l’ethnie minoritaire des Hazaras, sa famille se voit refuser l’accès à son dossier. « Depuis deux mois, elle ne sait pas où il est tenu enfermé », rapporte l’association américaine International Christian concern.
    « L’arrestation de Moussa marque un vrai retour en arrière »
    Dans une lettre qu’il a réussi à faire passer à l’extérieur, l’accusé raconte les violences et les abus sexuels dont il est victime de la part de ses gardiens et d’autres prisonniers. Depuis sa conversion, il y a six ans, Sayed Moussa devait pratiquer son culte en secret comme le millier de catholiques locaux. « Depuis la chute des talibans, la situation ne s’est jamais améliorée pour les catholiques de Kaboul. L’arrestation de Moussa marque un vrai retour en arrière », témoigne un expatrié de confession catholique qui a connu le régime taliban.
    Si l’Afghanistan est signataire de la Déclaration des droits de l’homme, qui stipule la liberté de culte, la loi islamique (charia), appliquée dans le pays, interdit l’abjuration de l’islam et prévoit la peine de mort pour les coupables. En 2006, Abdul Rahman, un autre afghan chrétien avait déjà été arrêté après s’être converti. Menacé de mort, il avait finalement été accueilli par l’Italie après une vive protestation des pays occidentaux.
    L’arrestation de Moussa Sayed s’est déroulée peu après la diffusion d’images télévisées montrant des chrétiens afghans en train de prier ou d’être baptisés. L’émission avait déclenché des manifestations de colère dans tout le pays et des appels à l’exécution des chrétiens, y compris de la part d’un des principaux députés du Parlement.

  12. Merci pour cette bonne nouvelle !
    Maintenant, obtiendra-t-elle réparation ? C’est une autre histoire, et peut-être que le Pakistan a tenu à ne pas passer pour l’Iran…
    Il est aussi évident qu’elle ne pourra que difficilement – et c’est un euphémisme – retourner vivre dans son village après ce qu’elle a subi…

  13. Deo Gracias!

  14. Toutes ces informations que, merci, vous contribuez à diffuser, font froid dans le dos. Toute cette souffrance, ces humiliations devraient être dénoncées avec encore plus de virulence. Quelle honte, cet islam qui se prétend une religion !

  15. Grace et uniquement grace à Benoît XVI. Le seul chef d’Etat à avoir “bougé”.
    Mais cela n’interesse pas nos merdias. Il est vrai que le préservatif est beaucoup plus important.
    Un grand Merci à B16.

  16. Merci Saint Père !

  17. Said Musa, l’afghan converti au christianisme, devrait passer devant un juge dimanche, sans assistance d’un avocat, puisqu’aucun n’a accepté de le défendre, et sans connaître les charges retenues contre lui. Il est en prison depuis le 31 mai.
    http://www.asianews.it/news-en/Afghan-Christian-to-go-to-trial-on-Sunday-for-his-faith-20015.html
    AFGHANISTAN (11/17/2010 12:36)
    Afghan Christian to go to trial on Sunday for his faith
    Said Musa was arrested on 31 May. He is set to appear before a judge without legal counsel and without knowledge of the charges against him. Many fear he might be made an example to show that Sharia is the law of the land.

  18. Merci, mon Dieu, merci mon Jésus.
    Merci aussi notre Très Saint Pape pour tout ce que vous faites.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services