Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Arménie / Pays : Etats-Unis / Pays : Turquie

Arménie: les Etats-Unis occultent le génocide

"Faits", "atrocités de 1915", "cette période horrible", "1,5 million de personnes qui ont perdu la vie", mais pas une seule fois "génocide" : la diplomatie de la Maison blanche préfère ménager la Turquie et tourner autour du pot. Barack Obama, qui avait employé le terme de "génocide" lors de la campagne présidentielle de 2008, l'a depuis relégué aux oubliettes. Fonder sa diplomatie sur un mensonge par omission laisse mal augurer de l'avenir, le génocide vendéen est là pour le rappeler.

Partager cet article

9 commentaires

  1. Obama est musulman. Les USA ont créé Daech et sont la source des horreurs perpétrés contre les chrétiens d’Orient .
    L’ancienne chef de la diplomatie américaine, Hillary Clinton, révèle dans son dernier livre  »HARD CHOICES » (« Le temps des décisions »), que c’est bien l’administration américaine qui a créé DAECH (abréviation arabe de l’État islamique en Irak et au Levant-EIIL). Hillary Clinton, candidate à la présidence des USA aujourd’hui, a également déclaré dans ces  »mémoires » publiées aux Etats-Unis :
     »Nous avons infiltré la guerre en Irak, en Libye et en Syrie, et tout allait pour le mieux et puis tout à coup une révolution eût lieu en Egypte et tout à changé en 72 heures ». Elle poursuit son récit en ajoutant que  »nous étions d’accord avec les Frères en Egypte pour annoncer l’Etat islamique dans le Sinaa et le remettre entre les mains du ‘Hamas’ et une partie à ‘Israël’ pour la protéger, adjoindre Halayeb et Challatine au Soudan, et ouvrir les frontières libyennes du côté de Salloum. Il était même question d’annoncer la naissance de l’Etat islamique le 5 Juillet 2013, et on attendait l’annonce pour reconnaître, nous et l’Europe, ce nouvel Etat ».
    Le livre  »Hard Choices » de Mme Clinton renferme d’importantes informations relevant auparavant du  »Top Secret », des décisions politiques d’une extrême sensibilité, des interventions et ingérences, etc… Un livre à lire pour ceux qui souhaitent savoir ce qui se passe en  »haut lieu » et découvrir comment va  »basculer » le monde dans les prochaines décennies.
    Le temps des décisions, livre genre mémoires, publié par Hillary Clinton le 10 Juin 2014.

  2. Mais le génocide vendéen, qui n’a pas eu lieu qu’en Vendée mais dans toute la France pendant 10 ans sur les royalistes et les catholiques au nom de l’athéisme d’État maçonnique n’a jamais été reconnu par la république qui s’en fait toujours une gloire puisque sa fête nationale se célèbre tous les ans au point de départ du génocide des royalistes et des catholiques, et que son hymne national traite de « sang impur » les Vendéens. Tous ceux qui chantent la Marseillaise glorifient ce génocide, c’est pourquoi je ne le chante jamais. Alliance royale est le seul parti politique à ne pas la chanter et donc, à se désolidariser de ce génocide, c’est aussi pour cela que c’est le parti qui a mon plus grand respect. Le génocide franco-français, très peu pour nous ! J’ai rencontré, il y a quelques semaines, une adolescente vendômoise qui ignorait que c’était un génocide. Motus et bouche cousue sur ce génocide à l’Éducation nationale négationniste, seuls les historiens le reconnaissent, mais pour l’État maçonnique qui a commis ces horreurs et qui a crucifié les enfants royalistes et catholiques sur les portes des églises, ce n’est pas un génocide. Il y a eu une proposition de loi de Lionnel Luca pour la reconnaissance du génocide vendéen, qui n’a jamais été mise à l’ordre du jour par le pouvoir républicain négationniste. Pas de repentance pour les martyrs royalistes et catholiques français en république dite française ! Ce qu’ont fait les Jeunes Turcs sur les Arméniens, les républicains l’ont fait de 1789 à 1799, et ils le nient comme la Turquie !!! [Le 14 juillet, fête nationale établie par la république, ne commémore pas le début du génocide vendéen, mais la prise de la Bastille. Et le « sang impur » ne saurait se réduire au sang des Vendéens, mais de tout Français opposé au régime républicain. Romantisme et Histoire ne font pas bon ménage si l’on veut que soit rétablie la vérité. MB]

  3. Génocide vendéen, génocide arménien, génocide juif, génocide cambodgien, génocide rwandais, … Tous les génocides doivent être reconnus !
    De même pour les traites esclavagistes : traite musulmane des noirs d’Afrique, traite intra-africaine, traite triangulaire européenne, … Elles doivent toutes être reconnues et commentées par les historiens.
    Finalement, ce qu’en pensent les politiques n’est pas si important que ça car c’est l’Histoire qui à terme aura raison ! Par exemple, Pie XII et Hitler, les assassinats de Katyn, … sont des sujets qui ont démenti après des décennies les rumeurs fabriquées par des américains ou des communistes de l’ex-URSS et supportées par des films ou des livres mensongers.
    Il y a aussi les crimes de guerre et les bombardements d’Hiroshima et Nagasaki, premières utilisations d’armes de destruction massive nucléaires contre des populations civiles et qu’il faudra bien qualifier pour ce qu’elles sont un jour ou l’autre…
    Il en sera du même des génocides pour lesquels la vérité éclatera à son heure mais peut-être qu’au fond, beaucoup de nord-américains regrettent ce qui fut fait aux Indiens d’Amérique du Nord, en majorité éliminés… et ne veulent pas nommer la chose.

  4. La Turquie sert trop bien les intérêts des USA et de Wall Street pour qu’Obama le va-t-en guerre, risible prix nobel de la paix, puisse reconnaître le génocide commis par les turcs (musulmans) contre les arméniens (chrétiens).

  5. Les Américains sont complètement indifférents au drame des chrétiens d’Orient. Ils s’en fichent totalement et ne léveront pas le petit doigt pour les secourir. Ils préfèrent les voir égorger par l’Etat islamique qu’ils financent avec le soutien des monarchies pétrodollars…
    Seuls, l’Egypte, la Syrie et la Jordanie peuvent encore faire quelque chose pour venir en aide aux chrétiens persécutés…
    De toutes manières les Américains ont commis le génocide des Indiens au XIXème siècle. Ils les ont massacré, torturé, chassé de leurs terres ancestrales… Qu’ils ne viennent pas donner des leçons aux autres, car ils sont plus coupables que les révolutionnaires de 1793, les Jeunes Turcs, Hitler, Staline et Pol Pot…
    Qui a massacré les 10 millions d’Indiens ?
    Qui a soutenu l’arrivée des djihadistes en Irak et en Syrie grâce aux pétrodollars de la région?
    Qui a encouragé partout le « Printemps arabe » contre les gouvernements légitimes ?
    Qui a poussé les peuples tunisiens, égyptiens, libyens et syriens dans des situations instables et des guerres civiles génocidaires ?
    La Libye n’a plus de dirigeant à poigne et ce sont des mafias qui terrorisent le peuple de ce pays… La Syrie résiste aux djihadistes (pour combien de temps ?), l’Irak est en voie d’éclatement (bravo Bush pour avoir assassiné Saddam Hussein, le seul chef d’Etat valable de la région) et d’islamisation radicale. L’Egypte a quand même relevé le gant et retrouver sa grandeur grâce au général Al-Sissi (héros très populaire).

  6. Si vous lisez bien mon commentaire, Marie, je parle du génocide franco-français sur les royalistes et les catholiques. Le point de départ du génocide franco-français par les républicains est la prise de la Bastille où la première tête tomba et fut brandie au bout d’une pique à travers Paris. Ne jouons pas sur les mots. La prise de la Bastille est le point de départ du génocide franco-français. En effet, le « sang impur » est celui de tous les opposants à la république, le mot « vendéen » étant pris quelquefois dans son sens symbolique, Je suis donc considérée comme « sang impur », moi et tous les royalistes, par les républicains. Drôle de conception de la fraternité, qu’elle soit évangélique ou maçonnique !!! Le père du Général de Gaulle considérait ce chant comme impie. Je vous renvoie au livre « Les royalistes dans la Résistance », de François Marin-fleutot, et il avait parfaitement raison, et le 14 juillet, il fermait toutes les fenêtres de sa maison en signe de deuil afin de se désolidariser de ce génocide.

  7. On parle du génocide vendéen ? [Reynald Secher en parle : « Vendée, du génocide au mémoricide ». http://www.reynald-secher-editions.com/ MB]

  8. laisse mal augurer de l’avenir ?
    Obama n’a pas d’avenir. En dehors de Cuba (et encore il faut voir), son bilan international est nul voire négatif.

  9. Obama a une sensibilité particulière pour l’Islam sunnite, de préférence radical

Publier une réponse