Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Après un long concubinage, PS et LR vont régulariser…

Extrait du quotidien Présent :

Couverture_du_2015-11-13"Ça devait finir par arriver ! Après un long concubinage, ils vont régulariser. C’est Manuel Valls qui l’a annoncé : le temps n’est plus à la complicité, ni même à l’union, mais à la fusion entre le PS et Les Républicains. Pour l’instant, il ne s’agit que de noces nordistes. Afin d’empêcher Marine Le Pen de l’emporter lors des régionales, il faudra donc que les listes socialistes et républicaines fusionnent. Ce qu’il a confié à des journalistes en privé, il l’a répété en public au Sénat. Il a même assuré que « ceux qui écartent aujourd’hui cette hypothèse mentent aux Français : il faudra bien trouver, si cette situation se présente, une solution, le soir du premier tour ».

Cela signifie d’abord que le plébiscite en faveur de Marine Le Pen est si puissant que le simple retrait de la liste PS ou LR – le fameux « front républicain » – ne suffirait pas à la faire battre. Et ce n’est même pas certain en cas de fusion ! Il faudrait qu’une majorité d’électeurs de gauche votent pour la droite libérale ou l’inverse, ce n’est pas gagné. Ces combines politiciennes, ces traquenards d’états-majors que vomissent les Français ne peuvent empêcher que monte encore la vague en faveur du Front national, au contraire.

Ce que veut imposer le Premier ministre permet à ceux qui en doutaient encore de se rendre compte que ce qui sépare Les Républicains des socialistes est aussi épais qu’une feuille de papier à cigarette (…) Il se murmure déjà qu’en cas de fusion, selon l’ordre d’arrivée, la tête de liste LR pour le second tour serait Valérie Létard et celle du PS Frédéric Cuvelier.

De toute façon, Valls ne se soucie guère des états d’âme des uns et des autres. Il voit plus loin que les régionales dans le Nord qui, pour lui, sont déjà perdues, tout comme la présidentielle de 2017. Sur les ruines du PS, il entend bâtir une nouvelle majorité, dont il jette les bases dès maintenant. Il l’a dit : « Marine Le Pen est au second tour, il faut bien être conscient que celui qui sera élu face à elle le sera avec des électeurs de droite et de gauche. » Et de donner en exemple la grande coalition en Allemagne, où conservateurs et sociaux-démocrates gouvernent ensemble (…)"

Partager cet article

23 commentaires

  1. et la France?
    ces arrangements risquent de “couler” la France, est-ce que les électeurs l’accepteront?
    le FN n’a jusqu’à maintenant pas convaincu les électeurs de droit, se laisseront-ils faire?

  2. “Marine Le Pen est au second tour, il faut bien être conscient que celui qui sera élu face à elle”
    Tiens, Manuel Valls a pris des leçons chez Madame Soleil?
    Sauf que la prédiction “celui qui sera élu face à elle” pourrait bien ne pas se réaliser; c’est même quelqu’un de son camp (Malek Boutih) qui l’a annoncé.

  3. Cela va ouvrir les yeux à plus d’un électeur LR ou PS qui se reporteront qui sur le FN, DLF ou MPF, qui sur la LCR ou le FG.
    En politique, un plus un ne fait jamais deux.

  4. L UMP est un cache sexe mal lavé dans cette affaire
    manolo le pétochard (ou manolo la tremblotte c est selon ) est si « populaires » qu il ne se deplace que comme Raymond Beytoun , entouré d une nuée types patibulaires passés aux UV , il redoute par dessus tout qu apparaisse dans toute sa splendeur le fait qu a présent les français se réveillent et vomissent majoritairement la peste rose pro étrangère qui a jeté son masque ; et appelée fort improprement parti « socialiste » ; en effet ne serait il pas contraint de démissionner et de perdre son portefeuille lorsque le PS se fera laminer ?
    quant a monsieur talonnettes son nez dépasse a peine de l estrade politique et on parle encore de lui que grâce aux copains placés ou il faut de son temps
    leurs interets a ces deux là sont donc liés et c est pour çà que Fillon grince car il n y trouve pas son compte

  5. “Il faudrait qu’une majorité d’électeurs de gauche votent pour la droite libérale”.
    Donc, ce n’est pas le moment pour MLP de droitiser ses porogramme.

  6. La ou on avance d’une manière positive et ou on visualise le but. Il serait dommage sincèrement de ne pas l’atteindre par un émiettement sur des partis, certes honorables, mais qui représentent de 1 à 4,9% (et qui ne seront pas remboursé de leur frais)…

  7. Je ne savais pas que les mariages consanguins étaient autorisés !

  8. Il n’y a pas de différence entre LR et PS ! Pourquoi ? Parce qu’ils sont obligés de suivre les directives de l’U.E. ! Ils l’ont voulu ainsi !
    Mais le FN est aussi obligé de suivre ces directives ! Sauf s’il quitte l’U.E. dès qu’il est élu ! Mais Marine Le Pen veut-elle le faire ? Non
    Quelqu’un peut-il m’expliquer la différence qu’il y a entre LR PS et FN s’ils doivent tous les 3 suivre Bruxelles ?
    Pour l’instant, il n’y a qu’une personne politique qui dit que la première chose qu’elle fera sera de sortir de l’U.E. ! De l’euro et de l’Otan ! C’est Asselineau ! Le parti UPR ! Comme les médias français sont à 90% sionistes, ils ne risquent pas de parler de lui ! Mais il est intéressant de remarquer que l’économiste Jacques Sapir rejoint ses analyses !

  9. Extra-ordinaire !
    ce mode de scrutin (de mémoire unique dans l’histoire de la république … proportionnelle à deux tours ) avait été conçu pour éliminer le FN … et il est en train de le mettre sur orbite !!!
    les “stratèges” Herpès se sont pris les pieds dans le tapis !

  10. la farce d “l affrontement droite gauche” est en tain de s eventer, le theatre etait bien orchestre, exemple les insulte taubiresques contre la “droite” a l AN, le clacages de pupitre, les fausses indignations, etc ; depuis 1986 et le serment fait aux Bnai brith, rien a change!

  11. Retrouvez dans la presse ce qui s’est passé en Suède au début de 2015 : la même chose. Pour contrer les nationalistes, la droite s’est alliée à la gauche (qui avait une trop courte majorité pour faire passer les lois…). C’est du totalitarisme, caché sous le mot politiquement correct de “consensus” !!! Ce qui arrive pour les Régionales n’est malheureusement donc pas une surprise…

  12. Je le pense et l’ai déjà écrit ; il est capitale que ces prochaines élections régionales soient le tombeau du PS … car là est la crainte de Valls …non pas que le FN prenne 1, voire 2 régions ; la hantise du Valls est de devenir à la fois l’acteur impuissant et le responsable de l’extinction de sa race mortifère et libertaire. Alors pour une fois, je dis OUI à l’euthanasie … du PS.

  13. C’est bien ce qu’ont fait les partis ex majoritaires en Suède, en supprimant l’election qui aurait amené la droite nationaliste au pouvoir et en se distribuant les postes jusqu’à..2020 je crois…
    L’Europe ne s’en est pas émue le moindrement…
    Sarko a bien annulé le rejet de Mastrich par le peuple en le faisant voter par les députés… Pas de soucis…

  14. Les électeurs vont les laisser faire leur partouze entre cocus s’ils n’ont pas envie d’attraper l’RPSBM.
    Avec le temps, qui sait ce qui peut se passer d’ici 2017 !!!

  15. pour jk “ce n’est pas le moment pour MLP de droitiser ses programmes.” Le problème est que la partie du peuple de droite qui ouvre maintenant les yeux sur L’heRPèS se réfugie dans l’abstention et la partie qui votait FN se refuse de plus en plus à voter pour le FNPA de Madame et sa concubine. Celles-ci vont , peut-être, gagner deux ou trois régions mais sont mal barrées pour 2017.

  16. Et voilà le Sarkozy qui montre le véritable bout de son vilain nez! C’était donc pas un Zorro que le petit Nicolas et son karcher en plastoc, mais bien un méprisable ersatz d’une sorte de perfide Ganelon, mâtiné d’un horrible Gollum gluant, lâche et bas. J’espère que ce sinistre renégat sera proprement écrasé, et avec lui, cette infâme clique à claques socialiste. Que Dieu sauve la France de ces monstres.

  17. Le sort de la France est entre les mains des électeurs traditionnels de LR : s’ils ont l’intelligence et le courage de voter FN, alors le rapport de force sera chamboulé et tout est possible. Sinon… les choses seront peut-être irréversibles. Puisse le Salon Beige enfin s’engager. On ne peut plus tergiverser. Mieux vaut une solution imparfaite (le FN) qui arrive à temps qu’une solution parfaite (la fameuse “union des droites”) qui arrive trop tard.

  18. Je ne vote pas FN, je ne souhaite pas le faire, mais quand on voit ce que devient la France depuis 40 ans… Je souhaite un tsunami électoral afin de réveiller ce pays, de donner un bon coup de pied au c.. à cette caste politico-merdiatique qui nous insulte en permanence depuis trop longtemps !
    En 2002, après 5 ans de gouvernement Jospin, le FN arrive en 2e position aux présidentielles ; en 2015 après 3 ans et demi de présidence “normale”, le FN va faire combien aux régionales ?
    Les paris sont ouverts…

  19. Le mariage pour tous porte donc bien son nom tout compte fait

  20. Un mariage d’enfer !
    Maintenant ils vont pouvoir s’unir pour lutter avec leur sale méchanceté , contre les islamistes !
    On verra s’ils sont aussi courageux que contre une femme ! ( Marine le Pen )

  21. Désolé mais rien ne les sépare, pas même une feuille de papier à cigarette…

  22. Il faut éradiquer de France l’UMPS, ces deux partis jumeaux qui portent l’énorme responsabilité des attentats de cette nuit.
    On ne demande pas à ceux qui ont construit le terrorisme islamiste en France de le réduire.

  23. @RL :
    Votre analyse est parfaitement réaliste.
    Si la fusion UMPS se fait officiellement bien des électeurs de ces 2 partis se disperseront à droite à gauche ou ailleurs une grande désertion en somme, d’où l’intérêt qu’il existe suffisamment d’autres partis pour accueillir tous ces “migrants”,qui, selon leur intuition, leurs traditions, l’influence familiale ou du voisinage se reporteront, et dès le premier tour qui sur le FN, qui sur DLF, qui sur Front de gauche ou luttes ouvrières, voire sur UPR.
    Ce peut être le catalyseur de la grande redistribution des cartes.
    Un détail, il n’y a aucune liste MPF a cette élection régionales. Les personnes d’origine MPF se sont généralement regroupées avec DLF.
    Notamment, en Pays de la Loire, Philippe de Villiers, président du MPF soutient la liste DLF menée par Cécile Bayle de Jessé (ancienne MPF historique).
    Dans l’Orne c’est une MPF qui mène la liste départementale.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services