Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

Après l’élection de Joe Biden, les évêques africains craignent le pire

Après l’élection de Joe Biden,  les évêques africains craignent le pire

Car contrairement au slogan d’extrême-gauche des Blacks Lives Matter, les Noirs ne doivent pas vivre, selon les grands esprits démocrates. Rémi Tremblay indique dans Présent :

Pour Mgr Emmanuel Badejo, du diocèse d’Oyo au Nigéria, l’élection de Biden, « le président le plus radicalement pro-avortement et pro-LGBT+ de l’histoire des Etats-Unis », a de quoi inquiéter les catholiques africains. La nomination de la journaliste Samantha Jane Power, une militante pro-choix et pro-LGBT, à la tête de l’USAID, organisme chargé de l’aide humanitaire, ne rassure pas les prélats africains, qui craignent que désormais l’aide humanitaire soit assujettie à des clauses morales qui iraient à l’encontre de la culture africaine et des croyances catholiques, comme ce fut le cas pour l’aide du Canada depuis l’élection de Justin Trudeau.

Ce dont l’Afrique a besoin, selon Mgr Badejo, c’est « d’une catéchèse appropriée, d’une dénonciation prophétique du poison qui sera offert à l’Afrique sous forme d’aide et de développement ». Le frère Bonaventure Luchido, directeur national des Œuvres pontificales missionnaires, et le père Zacharia Samjumi, secrétaire général du Secrétariat catholique du Nigéria, affirment partager ces craintes.

Vous pouvez commander ou vous abonner à Présent ici ou le retrouver chaque jour sur Le Club de la Presse.

Partager cet article

1 commentaire

  1. L' »élection » de Joe Biden en fait inquiète tout le monde à commencer par l’écrasante majorité des américains qui ne l’a pas élu pour cette raison…

Publier une réponse