Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Après le régime autoritaire, le régime de l’arbitraire?

Après le régime autoritaire, le régime de l’arbitraire?

Le confinement qui a consisté à assigné à résidence des dizaines de millions d’honnêtes gens, pendant que l’on libérait des milliers de voyous et que l’on refusait d’appliquer la loi dans les zones de non-droit, avait beaucoup des caractéristiques des régimes autoritaires.

Mais, avec le déconfinement, cet autoritarisme (un peu allégé) se double (en échange?) d’un arbitraire saisissant. Nous l’avons vu avec la liberté de culte. Nous le voyons aussi avec le cas de la région Bourgogne Franche-Comté, dont les indicateurs sont ceux d’une région “verte” et qui reste obstinément “rouge”. Pourquoi? Mystère. France 3, qui ne passe pas pour un temple de l’opposition à Emmanuel Macron ou à Bill Gates, remarque que l’ARS “peine à expliquer” la situation.

Mais ce maintien arbitraire en “rouge” est peut-être tout simplement là pour rappeler aux dissidents que les foudres de la “loi” peuvent s’abattre sur n’importe qui, n’importe quand et n’importe comment. Il devient en tout cas de plus en plus difficile de parler d’Etat de droit pour la France contemporaine…

Partager cet article

8 commentaires

  1. C’est évident ! La dictature de la pensée ne suffit plus, le Prince de ce monde a besoin d’esclaves et nous y allons tout droit !

  2. Cela fait au moins depuis la présidence de Hollande que la France est entrée en dictature, mais quand je dis cela autour de moi, beaucoup me prenne pour un fou. Il me semble cependant que certains ont évolué et se rendent compte que c’est vraiment le cas.

  3. Nombre de nos concitoyens sont heureux de ce confinement. La peur modifie les esprits, les rend irrationnels.

    Combien mettent un masque dans leur voiture, combien dénonce leur voisin qui ne respecte pas les “règles”, combien, qui se disent croyant pratiquant, sont pour l’annulation des messes, combien prenne les règles de confinement comme parole divine… ?

    Syndrome de Stockholm, sans doute…

    • Non : overdose de télé + médias mainstream pendant deux mois de confinement. Deux mois de mensonges, de chiffres truqués, deux mois pour instiller la peur, deux mois de menaces sous jacentes, etc. Une fois la peur solidement installée, on fait ce qu’on veut du troupeau, il est prêt à tout accepter du moment qu’il croit que c’est pour son bien.
      C’est terrifiant de voir ça.

  4. C’est la faute à l’ordinateur !…
    🖥⌨💻🖨🖲

  5. ils veulent toujours nous tenir en laisse et nous museler !
    nous, les gaulois car dans les “quartiers” sécessionnistes ils ont droit de tout faire, y compris de bruler des voitures

  6. La republique deshabillée de ses oripeaux de fausse respectabilité issue de la Monarchie , n est que mort , drogue et dictature génocidaire.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services