Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Après le planning familial, le planning létal

La semaine dernière, l'économiste de gauche et chroniqueur au New York Times, Paul Krugman, a officiellement évoqué le «planning létal»,
alors qu'il
s'entretenait (source vo, traduction)de la nécessité de réduire le coût des soins de santé.

"Nous
allons avoir besoin de plus de recettes, nous allons avoir besoin, et
probablement au final, sans doute au final, il faudra également
instaurer une sorte d'impôt sur la classe moyenne. Encore une fois, nous
ne serons pas en mesure de payer pour le genre de société que nous
voulons sans une augmentation des impôts, pas une énorme, mais une
augmentation des impôts sur la classe moyenne, peut-être une taxe sur la
valeur ajoutée… Et nous allons également devoir… pour de bon…
prendre des décisions au sujet des soins de santé, et cesser de payer
pour les soins de santé qui n'ont pas démontré leurs avantages médicaux
.
Donc, vous connaissez le ton sarcastique que j'affectionne, pour… je
ne devrais même pas le dire, car cela pourrait me causer des ennuis,
…pour le planning léthal [death panels, en anglais] et la taxe sur la valeur ajoutée, l'important, c'est de savoir comment nous allons nous y prendre."

Message URGENT de Guillaume de Thieulloy

Cher ami lecteur
allons-nous manquer d’espérance ?
Vous et moi souhaitons de toutes nos forces que le mur de la culture de mort s’effondre.
Le Salon Beige participe à cette tâche selon ses capacités. Mais nous ne pouvons rien faire sans votre générosité.

S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

6 commentaires

  1. Et viendra un moment où les états décadents et ruinés diront aux familles:
    Vos vieux, vos handicapés, atteints d’affections longue durée, coûtent trop cher à la collectivité, de plus n’ayant pas d’activités sexuelles (et donc incapables de jouir pleinement de la vie) ils sont en quelque sorte des sous-humains (“untermenschen”).
    La Sécurité sociale, pour eux c’est fini, si vous voulez les entretenir à vos frais, libre à vous, mais le “planning léthal” ne peut que vous proposer une euthanasie et une crémation gratuite.

  2. Il y aura avec ces gens là une taxe sur le droit de vivre. Tu paies ou on te pique !
    Cela s’appellera l’euthanasie, ou l’état nazi, c’est pareil.

  3. Nous y arrivons, l’ère de “l’âge de cristal” est activée…

  4. Après le mariage pour tous, l’euthanasie pour tous, logique. Vive l’égalité.

  5. “Et la terre deviendra comme un désert.Alors se fera la paix,la reconciliation de Dieu avec les hommes”Les nouveaux rois seront le bras droit de la sainte Église”Voilà le plan divin révélé par Notre Dame à la Salette pour les temps avant l’antéchrist et son gouvernement mondial.Il n’y a donc pas lieu de s’affoler de la surpopulation et ses conséquences.,mais d’être prèts pour cette fin des temps qui n’est pas la fin du monde.Mais qui prend Notre Dame au sérieux?

  6. Ouais : on est en droit de se demander pourquoi ils ont fait fermer les camps en Allemagne si cela rendait de tels services !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services