Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Après le dîner entre Marion Maréchal et des élus LR, c’est “vent de panique” à LR (suite)

Après le dîner entre Marion Maréchal et des élus LR, c’est “vent de panique” à LR (suite)

LR va-t-il se lancer dans le concours du parti le plus sectaire ? Agnès Thill a été exclue de LREM pour délit d’opinion. Les 15 élus ayant dîné avec Marion Maréchal vont-ils subir le même sort ? Extrait de l’interview hallucinante de Jean Leonetti (président par intérim de LR):

Comment jugez-vous l’initiative de ce dîner entre plusieurs membres des Républicains et l’ex-députée FN du Vaucluse?

Cette démarche est inacceptable. Personne ne peut ignorer que Marion Maréchal Le Pen a été candidate FN contre Christian Estrosi aux dernières élections régionales. Au moment où notre parti a besoin de se reconstruire, il n’a pas besoin de se disperser, en particulier avec le clan Le Pen.

Parmi les LR présents dans ce dîner, on a aperçu le jeune membre du parti Éric Tegnér, le député de l’Ain Xavier Breton, le conseiller régional Sébastien Pilard et le sénateur du Val d’Oise Sébastien Meurant. Que leur dites-vous?

Je leur demande de clarifier leur position. Cette clarification passe par leur appartenance aux Républicains qui implique une totale étanchéité à toute alliance avec l’extrême droite.

Envisagez-vous des exclusions?

Je ne veux pas exclure à la suite d’un repas. Mais je formule un rappel à l’ordre face à une situation qui pourrait être le début d’une dérive.

En parlant de dérive, on pourrait se demander si Jean Léonetti ne parle de dérive sectaire au sein même de LR… Et ne dîtes surtout pas à Jean Leonetti que le MEDEF a invité Marion Maréchal à son université d’été…

 

Partager cet article

8 commentaires

  1. Décidément la canicule fait beaucoup de dégâts chez les vieux éléphants et même, chez les moins vieux. C’est encore la faute au réchauffement climatique.

  2. Ce pauvre léonetti devrait se faire soigner, le sectarisme c’est une maladie infectieuse qui peut provoquer la mort par non assistance à personne en danger comme Vincent Lambert surtout quand on a fait le serment d’Hippocrate et qu’on le transforme en serment d’hypocrite. Décidément ces LR en tiennent une sacré couche défendre ce pauvre escrosi

  3. C’est bien ma petite ! Continue ainsi …

  4. Rappelons que Leonetti est un spécialiste de la fin de vie.
    C’est sans doute ce qui l’a qualifié pour présider à LR et lui administrer une “sédation profonde et continue” pour abréger ses souffrances sous les conseils des frères.
    N’en soyons pas attristé dans ce cas, il n’y a pas d’éternité pour les partis.

  5. vent de panique chez les caciques qui n’osent toujours pas rejoindre les larem
    vent d’espoir chez les autres

  6. Attention ! sinon, on vous pique !

  7. M. Léonetti rappelle a demi mot que LR est un parti de gauche et qu’il ne saurait se compromettre avec la droite.
    Par contre des alliances avec LREM sont possibles évidemment…

  8. La phrase clef de Leonetti est celle-ci : “Je leur demande de clarifier leur position. Cette clarification passe par leur appartenance aux Républicains qui implique une totale (sic) étanchéité à toute alliance avec l’extrême droite”. Cette phrase décrit une situation figée par la promesse solennelle faite au cours d’une assemblée des B’nai Brith par Jacques Chirac et Alain Madelin le 25 janvier 1986, que jamais les mouvements dont ils assumaient la responsabilité et qui avaient pour nom à l’époque RPR et PR ne s’allieraient avec le parti de Jean-Marie Le Pen, le Front national (FN). Cette
    promesse a été rappelée dans un communiqué du B’nai Brith France paru dans “Le Monde” du 26 mars 1986. Aujourd’hui, même LREM qui n’est pas lié par cette promesse a agi de telle sorte auprès du MEDEF, que ce dernier a annulé l’invitation faite à Marion Maréchal (le diable faite femme — peut-être a-t-il profité de la conjoncture pour changer de genre…) de venir débattre du populisme à son Université d’été ! Et le grand démocrate Leonetti de dire “Je ne veux pas exclure …” déciderait-il donc tout seul, comme “régent” de LR en l’absence de Président ?
    Pouah ! Comme tout celà pue la charogne ! Il y a des publicités pour acheter le slip français, mais à force de le baisser, il va finir par être abandonné !

Publier une réponse