Après Jean-Marie Le Pen, Avigdor Lieberman

La presse israëlienne a divulgué la teneur de la conversation privée entre Nicolas Sarkozy et Benjamin Netanyahu, mercredi 18 mai, à Paris. En fait, de manière totalement exceptionnelle, le premier ministre israélien avait bloqué la procédure diplomatique habituelle qui consiste à demander à l'ambassade d'Israël d'envoyer le contre-rendu des conversations officielles au ministère des Affaires étrangères. On a donc cherché à savoir ce qui s'était dit et surtout pourquoi Netanyahu aurait préféré que rien ne filtre.

Nicolas Sarkozy aurait qualifié son ministre israélien des Affaires Etrangères Avigdor Lieberman, de Le Pen israélien et lui a conseillé de s'en débarrasser pour le remplacer par l'ancienne titulaire du poste, Tsipi Livni, aujourd'hui leader de l'opposition à la Knesset :

"Débarrasse toi de lui et prend à la place Tzipi Livni. Avec elle et Ehud Barak tu pourras faire l'histoire".

Nicolas Sarkozy aurait même ajouté :

"Lors de discussions privées Jean-Marie Le Pen est quelqu'un de très agréable".

5 réflexions au sujet de « Après Jean-Marie Le Pen, Avigdor Lieberman »

  1. Solange

    “Lors de discussions privées Jean-Marie Le Pen est quelqu’un de très agréable”.
    La collusion entre le clan lepéniste et le système sarkoziste est une nouvelle fois prouvée. C’est sans doute dans ces “conversations privées” que l’accord tacite entre l’UMP et le FN qui explique les résultats à Hénin-Beaumont a dû se conclure. Preuve aussi que la prise de pouvoir de Marine profite au système qui n’a rien à craindre, et pour cause, de quelqu’un qui brade les idées et les structures du mouvement national.

  2. PG

    @ Solange
    Quand on parle au président de la République, quoi qu’on puisse penser de celui-ci et de sa politique, il est civilisé de lui parler ”agréablement”. Ou de décliner son invitation, ce que vous déploriez aussi il y a peu…….
    Quant à inférer de cette phrase de N. SARKOZY que celui-ci souhaite la survie du FN en la personne de Marine Le Pen, c’est ce qu’on appelle plaquer des fantasmes sur la réalité. Vous aviez déjà écrit il y a qq semaines, que parce que Marine Le Pen s’était rendue en tant qu’élue régionale à une cérémonie officielle où intervenait N. SARKOZY, que cela signifiait qu’ils étaient en négociation…..
    Vous devriez enquêter : est ce N. SARKOZY n’aurait pas regardé un jour JM LP ou sa fille parler à la télévision ? Parce que ce fait même, ma bonne dame, est une preuve en soi de collusion totale, n’est-il pas !
    Tout est complot, Solange, tout est ténébreux, ne vous retournez pas, Hou !

Laisser un commentaire