Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Après avoir fait la courte échelle à Macron, les centristes sont en train de se faire dévorer

Après avoir fait la courte échelle à Macron, les centristes sont en train de se faire dévorer

Christophe Bouchet, maire de Tours, qui s’affirme Macron-compatible, s’inquiète de ce qu’une liste LREM se monte sans lui pour l’élection municipale dans sa ville. C’est amusant :

Suite à une dépêche de l’AFP diffusée ce jour dans laquelle le délégué départemental d’Indre-et-Loire de La République en Marche, Philippe Perruchon, déclare : le maire de Tours Christophe Bouchet « souhaite queles marcheurs n’existent pas et lui laissent la place » et« il veut juste nous supprimer de l’équation », je tiens à rappeler :

Que je me suis engagé bien en amont des élections européennes sur le projet Renaissance car je prône depuis longtemps la composition d’une force centrale en accord avec l’esprit et la méthode du Président de la République, auxquels je suis, moi aussi, attaché.

Je rappelle également le communiqué du 31 mai dans lequel je disais : « Nous (moi et mon équipe actuelle) sommes prêts à collaborer et à travailler avec eux (les Marcheurs) à la composition d’une force centrale. Je connais beaucoup d’entre eux qui sont pleinement décidés à élaborer un projet ambitieux pour les Tourangelles et les Tourangeaux ».

Je le réitère aujourd’hui avec vigueur :  Nous souhaitons bâtir une force centrale de progrès avec les mouvements politiques qui ont constitué notre union de la droite et du centre et avec les forces politiques qui ont composé la liste Renaissance.

Partager cet article

10 commentaires

  1. À propos des centristes, Me Tixier-Vignancour disait :” le centre du corps humain c’est le sternum et on dit qu’il sert à éternuer”…

  2. Une liste d’union des “non-marcheurs”, avec des participations de sensibilités diverses, serait sûrement utile dans cette ville.
    J’admire le chef-d’œuvre que constitue “Nous (moi et mon équipe actuelle) sommes prêts à collaborer”:
    -“mon équipe et moi” montrerait moins de suffisance que la formulation utilisée
    -“sommes prêts à collaborer” … tout un programme. Et les HLPSDNH? Il est vrai que Tours avait été une étape
    a) Face à la rapide avance des armées allemandes, le gouvernement de Paul Reynaud s’est réfugié à Tours puis à Bordeaux où un départ vers l’Afrique du Nord est alors envisagé. (ce n’est pas de moi, c’est copié-collé de https://fr.wikipedia.org/wiki/Vichy_Capitale )
    b) Le 17 juin 1940, après un bref séjour à Tours, le maréchal Pétain reforme son gouvernement à Bordeaux (https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9gime_de_Vichy )
    La formulation adoptée est pour le moins maladroite (ou malheureuse)…

  3. ça lui apprendra à réfléchir avant de se jeter dans la gueule du loup, quand on trahit les électeurs voilà ce qui arrive

  4. Une manche à air qui n’arrive même pas à prendre le vent…
    Bien public, bien commun, chose commune… petit gamellard médiocre et insignifiant.
    Finalement, la débâcle a du bon.

  5. Le diable ne tient jamais ses promesses, Macron non plus !

  6. pour avoir leurs trente deniers (leur siège) les centristes et les LR mous se feront dévorer avec délices
    que les gueux y pensent avant d’aller voter pour eux

  7. Ce que d’aucun ne parviennent visiblement pas à comprendre, c’est que ces maires élus en 2014 avec l’étiquette LR, seront réélus, s’ils parviennent à obtenir l’étiquette LREM, avec les voix des mêmes électeurs LR, rejointes par celles de la gauche libérale-libertaire de l’ex-PS… Il n’y a donc aucun reniement, et il l’affirme lui-même ! C’est juste la traduction dans les faits de ce qu’on appelait l’UMPS auparavant !
    Et vous verrez que ce schéma va se reproduire dans toutes les grandes villes, qu’elles aient été gérées jusqu’à présent par le PS ou par LR ! C’est une question mathématique et de sociologie électorale, aussi bien les maires qui veulent rester en place deviendront LREM sans la moindre trahison puisque de toute façon les idées et les intérêts restent fondamentalement identiques !
    Tant et si bien que les seules villes prenables par des “union des droites” soutenues par le RN resteront limitées aux seules zones d’influence traditionnelles du RN, principalement en PACA…

  8. Les
    Républicains d’
    Emmanuel
    Macron
    C’est le remplacement d’UMPS.
    Tout est dit dans la très proche liquéfaction de ce qui se prétend encore “de droite” dans la masse des godillots jupitériens. Ça aura au moins le mérite de valider ce que le FN dénonce depuis des années. Ça aura aussi l’avantage de clarifier la vie politique française : un parti “fourre-tout et attrape-mouche” pour tous les gogos et les bobos hypnotisés par les mensonges de JUPITER avec, à sa gauche, les scories des nostalgiques du GOULAG, et sa droite, le seul parti attaché à la défense de la France contre la submersion musulmane.

  9. “Nourrir le crocodile pour se faire dévorer en dernier” disait Sir Winston Churchill…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]