Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Antiraciste : une profession qui rapporte !

Antiraciste : une profession qui rapporte !

Vous n’écouterez plus Lilian Thuram de la même façon :

 

Partager cet article

19 commentaires

  1. 20 000 euros sans compter les crachats du fiston !

  2. S il pensait faire cracher au bassinet la région Alsace , il en aura eu pour ses frais ; et oui c est encore un blanc qui l a remis vertement à sa place . Que croyait-il ?

  3. Ça a l’air d’être une vieille histoire, qui ressort régulièrement à la surface comme le monstre du Loch Ness:
    2008? https://blogs.mediapart.fr/pascal-boniface/blog/160412/qui-veut-la-peau-de-lilian-thuram (article de 2012)
    La photo figure déjà en 2011 https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/lilian-thuram-l-escroquerie-93514 et même en 2010 http://france-sacree.blogspot.com/2010/01/thuram-20-000-pour-une-conference.html ; elle semble provenir des « Dernières Nouvelles d’Alsace », édition du 4 Mai 2009
    On en entend aussi parler en 2014 https://www.jeuxvideo.com/forums/1-69-4316144-1-0-1-0-thuram-20-000-eur-l-intervention-d-1h30.htm
    On remet le projecteur sur Nessie? On a besoin de faire de la publicité à ce monsieur? Qui est ce « on »? À qui « profite le crime »?

    • Belle enquête ! Il faut se méfier avec ces histoires, c’est vrai que ça en fait vivre plus d’un !!!

    • Bien vu !
      C’est assez surprenant sur un sujet aussi inintéressant !

    • Pardon mais le blanchiement de Thuram par médiapart a un petit côté grotesque.

      A en croire le journaliste, le président de la Ligue de football d’Alsace, Albert Gemmrich, aurait remis à Thuram une enveloppe contenant l’invitation du président de la région Alsace, Adrien Zeller. Cela se passait lors d’une réunion à Paris, Thuram aurait mis l’enveloppe de côté puis l’aurait oubliée.
      Mais l’enveloppe n’a pas été perdue pour tout le monde, un mystérieux personnage appelle par la suite Adrien Zeller pour lui demander 20000 euros. Cependant dès que Thuram a été contacté à propos de cette rumeur il a immédiatement démenti.

      Pas de doute, on patauge dans le milieu antiraciste. A telle enseigne qu’on croirait entendre un sketch de Jamel Debbouze : « c’est pas moi m’sieur, c’est un voleur qui l’a mis dans ma poche ».

      Comment peut-on imaginer qu’Albert Gemmrich remette à Thuram une invitation sans lui en expliquer la teneur ? Comment Thuram qui ne vit que pour lutter contre le racisme a-t-il pu oublier cette invitation ? Comment se fait-il qu’il ne soit pas allé faire gratuitement cette fameuse conférence une fois le malentendu dissipé ? (si ce n’était pas cette année, il était toujours possible de le faire l’année d’après, il y a tellement de jeunes élèves avides de se faire endoctriner)

      Bref, l’article de Boniface est terriblement maladroit et ce n’est pas en répétant « rumeur » 10 fois par ligne qu’il emporte la conviction.

      Parcourant les commentaires, je tombe sur le témoignage d’un certain Alain Roussard qui dit avoir vécu la même anecdote avec le même joueur. Son ton beaucoup moins passionné que celui de l’article le rend beaucoup plus crédible.

      • Mon commentaire ne portait nullement sur la véracité de cette histoire de 20 000 € pour une conférence, mais seulement sur le fait que cette histoire ressort à intervalles réguliers, depuis une dizaine d’années environ.
        Comme le note  » DUPORT 19 janvier 2021, 19 h 15 min », insignifiant (et pour moi inintéressant, en plus).

        • Et bien je ne la connaissais pas moi cette histoire. Et je trouve que c’est très bien de faire connaître le vrai visage de ces misérables idoles.

  4. C’est sans doute cohérent avec les salaires pratiqués dans le football pro…

  5. La mauvaise idée initiale fut de songer à faire venir ce triste sire.
    Thuram et Hamilton c’est bonnet blanc et blanc bonnet : antiracisme de façade mais cupidité ++, en fait racisme anti-blancs.

  6. A quand remonte cette coupure de journal ? Adrien ZELLER est mort en 2009.

    • @EROUANI
      Certes, M. Zeller est décédé en 2009, mais le discours pontifiant et victimaire de Thuram père n’a pas changé. Dans l’affaire qui a opposé son fiston à Posch, ses propos auraient été radicalement (dans tous les sens du terme) différents si la projection salivaire avait eu lieu en sens inverse…

  7. Au football, il faudra bientôt prévoir des quotas… pour les Blancs ! n’en déplaise à Thuram…

  8. Au football, il faudra bientôt prévoir des quotas… pour les Blancs ! n’en déplaise à Thur

  9. à Thuram.

  10. Avant je ne l’écoutais pas, ce n’est pas maintenant que je vais commencer !

  11. ce thuram s’il n’est pas content pourquoi ne repart-il pas là où il était ou ses ancêtres étaient?

  12. Dans le même genre : https://www.causeur.fr/la-reunion-historienne-virginie-chaillou-atrous-blanche-traite-des-noirs-189993

    Ma mère était réunionnaise et noire, elle avait subi un fort racisme en arrivant en métropole dans les années 70 (et je l’ai aussi vécu : pas d’amis, violences physiques, sac d’école vidé sur la chaussée, « sale nègre », etc.)… Pourtant, elle a aimé sa France jusqu’au bout, était profondément patriote (pas besoin de dire qu’elle votait de travers), tout comme son père l’était et lui avait enseigné l’amour de la France. Lui aussi était noir… A une époque, les Réunionnais qui ne pouvaient effectuer leur service militaire avaient les larmes aux yeux ! Il y avait certes un vote en faveur du Parti communiste local, indépendantiste, mais cela relevait du manque d’information, les gens n’étaient pas favorables à l’indépendance.
    Maintenant, on voit y débarquer les mêmes problématiques raciales délirantes qu’ici, avec le CRAN, des Antillais qui s’y installent et répandent leur manque d’amour pour la France…
    Je ne sais combien de gens représente ce mouvement, j’ose espérer que c’est comme en métropole : que la majorité silencieuse ne partage pas ces idées !

Publier une réponse