Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / L'Eglise : L'Eglise en France

Annulation de la Fête des Lumières

2008-12-08sjb1A cause des attentats, la Fête des lumières à Lyon est annulée :

"Nous allons donc transformer la Fête des Lumières en un hommage aux victimes des attentats de Paris", a indiqué Gérard Collomb lors d'une conférence de presse. L'événement, qui devait se tenir du 5 au 8 décembre, laissera place à "un profond hommage aux victimes, un puissant message d'unité" le 8 décembre."[…]

La traditionnelle illumination de la ville en l'honneur de l'Immaculée Conception, avec la suppression du côté commercial de ces dernières années, va donc retrouver en quelque sorte sa vocation d'origine : fêter la Sainte Vierge, lui confier tous ceux qui sont morts dans ces affreux attentats, et la supplier pour tous les vivants, pour que le pays dont elle est la Reine retrouve les promesses de son baptême.

Ci-dessous, le récit d'un chroniqueur de l'époque (1852), qui raconte l'origine de la "Fête des lumières" :

"Ce jour-là, des feux d’artifice étaient prévus mais une pluie torrentielle s’abattit sur la ville. A la tombée de la nuit, le ciel s’éclaircit et la pluie s’arrêta. « Tout à coup, selon le récit d’un chroniqueur, apparaissent à quelques fenêtres inconnues des lignes de feu La ville s’était embrasée en un instant. Bientôt, il ne restait plus, sur la vaste étendue des quais, des rues, des passages ignorés et des cours invisibles, aucune fenêtre obscure. Les petits marchands, les clochers, illuminaient leurs baraques, leurs voitures et jusqu’aux bordures des trottoirs… Quelques feux de Bengale s’allumèrent sur les toits de la chapelle de Fourvière, la statue de la Vierge apparaît et la grosse cloche de Saint-Jean, cet éloquent interprète des joies publiques, est lancée à toute volée. A huit heures, la population entière était dans la rue, circulant, paisible, joyeuse et attendrie. On se serrait la main sans se connaître, on chantait des cantiques, on applaudissait, on criait : “Vive Marie !” Les étrangers n’en revenaient pas de leur surprise, et les Lyonnais, tout remplis qu’ils étaient de cette fête improvisée, se demandaient comment, en un instant, une population de trois cent mille âmes avait pu être saisie de la même pensée »."

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

13 commentaires

  1. Rien n’empêche les Lyonnais (et pourquoi pas un peu partout en France) de revenir à la manifestation initiale: quelques lanternes allumées à chaque fenêtre, à chaque balcon. Éventuellement en prime, une image (voire un statue) de Marie. Ne rêvons pas d’une sonnerie des cloches généralisée à 20 h.

  2. L’annulation de la Fête des Lumières, est bien symbolique ! Cela veut aussi dire que la vérité sera occultée ! Les medias censurés ou mis au pas ! On l’a vu après france-inter mais les journaux régionaux en sont au même régime ! Exemple type, ce qui s’est passé à Pontivy ! Lors d’une manif contre les clandestins, pour basculer l’opinion publique contre eux, on invente une agression raciste !
    http://www.breizh-info.com/34722/actualite-societale/presse-invente-agression-raciste/
    Ces coups tordus des gouvernements deviennent archi-connus ! Valls en fut un grand adepte lors des manifs pour que les enfants puissent naître avec un père et une mère !

  3. Marie retrouve sa fete, au lieu du carnaval de son maire…dans la peine, Lyon revient elle_même….

  4. Tous les 8 décembre, les identitaires lyonnais organisent la procession « Lugdunum Suum » en l’honneur de la Vierge.
    Lugdunum Suum :
    Bien que la nuit soit tombée sur les bords du Rhône,
    Jamais la ville de Lyon n’a autant brillé.
    Ce soir se sont rassemblés de fidèles gones
    Pour celle qui de la peste les a sauvés.
    Pour rendre hommage à l’Immaculée Conception,
    Tous les huit décembre les foyers s’illuminent.
    Pour que demeure à jamais votre protection,
    Vos militants lyonnais gravissent la colline.
    Les flammes des torches dansent pour vous, ô Mère.
    Même si beaucoup oublient le sens de ce jour,
    Un cortège nombreux s’avance vers Fourvière* :
    Les identitaires vous prouvent leur amour.
    Mais aujourd’hui à Lyon la peste est revenue.
    Elle fait rage dans les cœurs et les esprits.
    Ô Sainte Vierge éloignez le mal de ces rues
    Et protégez toujours Lyon face aux ennemis.
    A tous nos camarades lyonnais, que la Vierge veille sur eux !
    *Colline sur laquelle est bâtie la basilique Notre-Dame de Fourvière.
    Si vous voulez découvrir d’autres poésies patriotiques rendez-vous sur:
    https://www.facebook.com/Gerfaut-Po%C3%A8triote-428463004020668/timeline/
    ou sur:
    http://gerfaut-poetriote.over-blog.com/

  5. Les lyonnais illumineront leurs fenêtres !
    C’est cela la fête de la lumière et rien d’autre.
    Nul besoin de se rassembler sur les terreaux.

  6. annulation des “Lumières” (et de toute l’idéologie qui en découle)
    si au moins c’était vrai et définitif !

  7. Parfait : c’était plutôt la fête des ténèbres de ce bas monde jusqu’à maintenant .

  8. La fête de la lumière officielle à Lyon, c’est celle des franc-maçons, n’en déplaisent aux cathos manipulés.
    Lyon est la capitale des crétins au tablier.
    La lumière est un symbole très fort pour les frères la gratouille.
    Sa suppression cette année me remplit de joie.
    Les vrais cathos pourront ainsi la fêter dignement.

  9. Ce n’est pas la fête des lumières, ce sont les illuminations.

  10. ET ci cela était le fameux siècle des lumières?

  11. Ce soir à 21 h 20, je propose que l’on prie fortement pour les victimes du terrorisme et qu’après on récite le chapelet. Un Notre Père, un Je vous salue Marie et un Gloire au Père.
    Pas de Marseillaise à la fin car un chant guerrier n’a rien à voir avec le religieux. Entonnez des cantiques traditionnels pour montrer que nous sommes attachés à la foi chrétienne de toujours.
    Pourquoi ne pas chanter O Marie, o mère chérie ce soir ?
    Qu’en pesnez-vous ?

  12. Je ne suis pas lyonnais et n’ai aucune attache familiale avec ce pays (au sens ancien du terme, “pagus”, qui a donné le mot paysan je crois ?), mais pour avoir admiré le vieux Lyon, déambulé dans les traboules et savouré quelques pots, je pense qu’il faut garder ces fêtes de l’illumination bien vivante !
    C’est une fête païenne, ou franc-maçonne à la base ? Peu me chaut ! Christianisons la !
    Il est je crois logique que les “autorités municipales” veuillent éviter quelque tentation (foule, fête) auprès des idolâtres mahométans…
    Alors oui, le 8 décembre mettons tous ensemble, en union de prière avec nos frères et sœurs lyonnais, une petite lumière sur le bord de nos fenêtres ! [Ce n’est pas du tout une coutume païenne, comme vous semblez le croire, mais bel et bien chrétienne, en l’honneur de la Vierge Marie (vous auriez dû lire mon post jusqu’au bout ;). C’est le contraire qui s’est passé : une fête chrétienne a été paganisée. Mais vous avez raison : re-christianisons-la ! MB]

  13. Lyonnais relevez le defi ! reappropriez vous la fête en l honneur de la Vierge Marie et illuminez vos fenetres avec vos petits lumignons !
    Nous nous le ferons même si nous n’habitons pas Lyon !!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services