Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Annick du Roscoät adhère à la Droite Populaire

Annick du Roscoät, ancienne présidente du CNIP, justifie son adhésion à la Droite Populaire :

"On ne change pas de capitaine au milieu de la tempête, surtout pour un mousse sans expérience gouvernementale. On l'aide. On le soutient faisant passer l'intérêt national avant toute considération d'affection ou d'aversion."

"Le CNIP a perdu son indépendance d'esprit, galvaudant ses valeurs au gré de stratégies personnelles. J'ai donc décidé d'adhérer à l'UMP, par le biais de la Droite Populaire, afin d'y promouvoir auprès de députés que j'estime, les convictions de la Droite de vérité et de courage que l'on ne retrouve plus sur l'échiquier politique aujourd'hui".

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

9 commentaires

  1. Si c’est en soutenant Sarkozy, par le biais de sa succursale du côté droit du trottoir, la Droite dite Populaire”, que les idées de droite sont défendues, pourquoi avoir fait tant de foin avec le CNIP ? Il eut mieux valu de pas perdre de temps et adhérer directement à l’UMP il y a 5 ans…..
    Enfin c’est fait : Annick du ROSCOAT est retournée à la maison mère.

  2. “On ne change pas de capitaine au milieu de la tempête” : si, quand il devient fou ou inapte au commandement. La Droite populaire n’a aucune influence sur l’UMP ou sur Nicolas Sarkozy, malgré son poids chez les électeurs de droite ou les militants de l’UMP

  3. “On ne change pas de capitaine au milieu de la tempête”
    C’est le genre de propos totalement inaproprié dans la situation politique, sociétale et économique de la France d’aujourd’hui.
    Car il est bien évident que si un capitaine de bateau n’est pas responsable des dégradations météo, en revanche le capitaine du bateau France (le président de la République en exercice) est bien le premier responsable de la situation critique de son pays….
    Donc si le “capitaine” est responsable de la “tempête”, il faut donc le remplacer et préférer ne serais-ce qu’un simple matelot mais plus compétent!!
    Adhérer à la droite populaire, c’est soutenir Sarkozy comme on le sait tous…

  4. Droite populaire… J’apprécie. Si non pensons pas bassement politiquement, il faut bien remarquer que le discours est tout à fait admissible.

  5. Quelle naïveté !!! La Droite populaire n’est rien d’autre qu’une agence de publicité mensongère pour retenir les déçus (à juste titre) de Sarkozy tentés par Marine le Pen.

  6. c’est assez décevant en effet !

  7. On peut imaginer que les passagers du Concordia Costa auraient aimé changer de capitaine lors de l’accident.
    Du reste, d’après un documentaire vu à la TV, certains matelots français se seraient substitués au Commandant en commençant à faire évacuer des passagers bien avant l’ordre officiel donné.

  8. Dans la droite libre je retrouve des compagnons de lutte comme Myard er Vanneste.
    Ce sont des députes qui font toujours passer leurs convictions avant leur intérêt comme
    Lionel Lucas
    Je rejoins la droite populaire
    Alphonse

  9. VEUILLEZ TRANSMETTRE TOUTES MES AMITIES
    A ANNICK DU ROSCOAT.
    Guy HELLIN

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services