Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Année Saint Paul et oecuménisme avec les orthodoxes

Gérard Leclerc replace la rencontre de Rome entre le Pape et le patriarche de Constantinople dans l’approche de la question œcuménique par Benoît XVI :

"Bartholomée Ier, patriarche de Constantinople et primat d’honneur de l’orthodoxie présent à Rome au côté de Benoît XVI, pour la solennité de saint Pierre et de saint Paul, le symbole est fort ! Qui plus est, la fête des deux apôtres correspond au lancement d’une Année saint Paul, à l’occasion du deux millième anniversaire de sa naissance. Les historiens établissent, en effet, approximativement que l’apôtre des nations est né à Tarse entre l’an 6 et l’an 10 […]

Les nombreux colloques qui auront lieu à travers le monde sur la pensée de Paul permettront aux exégètes et aux théologiens de revenir sur les fondamentaux du christianisme. On comprend qu’un penseur aussi avisé que Benoît XVI ait mûri un tel projet qui, recevant l’aval de tous sera susceptible d’un approfondissement commun et donc d’une résolution par le haut des éventuelles divergences. C’est incontestablement la façon dont le Pape conçoit le dialogue œcuménique. Plutôt que de décréter arbitrairement que les différences entre confessions doivent être dépassées, les examiner avec l’attention nécessaire pour parvenir à une meilleure compréhension des positions de chacun. Et, si des divergences graves subsistent, les reconnaître comme telles. Il vaut mieux faire entendre des désaccords reconnus que de maintenir la confusion sur des malentendus."

Michel Janva


Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

1 commentaire

  1. Et concrètement, qu’est ce qu’on fait si, ou plutôt quand, on aura reconnu les divergences graves qui subsistent?
    On s’y adapte, ou quoi?
    Car j’imagine que tous ces efforts ont un but, cette stratégie une finalité.
    Laquelle?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services