Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Anne Hidalgo veut faire payer les terrasses éphémères des bars et restaurants

Anne Hidalgo veut faire payer les terrasses éphémères des bars et restaurants

A quoi reconnait-on un socialiste ? A sa capacité de créer taxes et impôts. Anne Hidalgo, c’est le socialisme à l’état pur ou comment tuer ceux qui travaillent dur :

C’est une charge financière supplémentaire dont les bars et restaurants de Paris se seraient bien passés, alors même que les propriétaires de ces établissements attendent toujours de connaître le calendrier précis de réouverture. La mairie de la capitale a décidé d’un nouveau règlement des étalages et des terrasses (RET) qui met fin à la gratuité des extensions de terrasses éphémères qui – avec 9 800 autorisations délivrées – s’étaient multipliées à la sortie du premier confinement, il y a un an. Une mesure qui entrera en vigueur à partir de juillet, rapporte Le Parisien.

La mairie invoque la dette galopante de la ville pour justifier cette restauration du droit de terrasse qui avait été levé en mars 2020. «Nous avons fait un gros effort depuis le début de la crise et les restaurateurs nous ont remerciés pour cette aide qui a permis de les sauver. Mais à partir de juillet, les terrasses et les extensions éphémères seront payantes et les tarifs seront harmonisés», a expliqué au quotidien francilien Olivia Polski, l’adjointe d’Anne Hidalgo chargée du commerce. [source]

Anne Hidalgo a dû effectuer un rétropédalage dès ce matin

Par ailleurs, puisque le sujet est évoqué, la dette de la ville de Paris devrait atteindre la somme astronomique de 7,1 milliards d’euros fin 2021, soit une hausse de 15% en un an.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Dette dont l evaluation est discutable, car hildago, suivant Delanoë, a effectué un jeu comptable sur la cagnotte des hlm.
    Avant leur manipulation, cette cagnotte était amortie sur 30 ans et considérée comme revenu annuel.
    Hildago a simplement pris l ensemble des 30 années pour acquise dans son bilan. Belle manip a court terme, horreur a long terme. Un petit paquet de milliards a rajouter au passif, donc.

  2. et qui dépense le fric si ce n’est cette rombière et ça veut se présenter à la présidentielle, pauvres parisiens qui n’ont pas voté pour cette mégère

  3. J’ai entendu le prêchi-prêcha de Mme Hidalgo ce matin. Elle parlait de 16 mois de gratuité, soit dit en passant ça paraît bien long compte tenu de la date de sortie du premier Grand Enfermement. Ensuite, le journaliste de service a été incapable de lui mettre dans les dents que sur les supposés 16 mois gratuits (plutôt 11 jusqu’à aujourd’hui), les restaurants et bars en sont déjà à 6 mois de fermeture obligatoire, et ce n’est pas terminé!!!
    Des paroles mensongères pour tromper les auditeurs.

  4. A quoi reconnait-on un socialiste ?
    A son étonnante faculté à passer l’argent par les fenêtres sans jamais rien en faire de concret et à continuer de plus belle lorsqu’il n’y a plus d’argent du tout.

  5. Ô les belles économies de dame Hidalgo. Imaginons ce qu’elle pourrait faire à l’échelon national !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]