Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Turquie

Ankara et la hantise kurde

Un point de vue intéressant sur les mobiles de la Turquie :

"Pour certains et il n’y a pas si longtemps, la Turquie était une sorte de pays européen comme les autres. Surtout pour ceux, pour qui l’Europe sans frontières ni civilisation identifiée, n’était pas plus chrétienne et gréco-romaine qu’autre chose… il fallait simplement partager son  idéal mercantile et ses valeurs idéologiques du moment. Alors pourquoi pas la Turquie avant le Zimbabwe ? Et oui ce serait formidable, l’Europe aurait maintenant une frontière commune avec l’état islamique du levant.  

Comment réagiraient les démocrates impeccables qui, pour sauver des populations civiles à Benghazi, ont détruit un  pays et assassiné son chef d état ? Jugeraient-ils les populations civiles de Kobané aussi dignes d’intérêts et méritant une vraie guerre plutôt que quelques bombardements de bonne conscience ?

Le moins qu’on puisse dire tout de même, c’est que leur sort indiffère les islamistes présentés comme conservateurs et démocrates au pouvoir à Ankara. Des islamistes qui ont financés ceux de l’EIL par haine du régime laïc de Bagdad et qui laissent massacrer des kurdes qui représentent tout de même 25 % de leur propre population. Plutôt que de bombarder les islamistes arabes, les Turcs bombardent les Kurdes turcs qui veulent porter secours à leurs frères de sang.

Cela se comprend. Les Turcs ne craignent pas les djihadistes mais redoutent la création d’un Kurdistan indépendant. Ils veulent bien maintenant voir frapper des islamistes qui égorgent un peu trop mais pas au profit des Kurdes, surtout pas au profit des Kurdes.
Ce positionnement racial (les kurdes sont des indo-européens) et religieux- les mouvements kurdes ne sont pas islamistes- serait-il jugé compatible avec les merveilleuses valeurs de l’Europe de Bruxelles et de son maître américain ? On en arriverait à regretter que les Turcs ne soient pas membres de l'Union européenne pour en juger sur pièce.

Voilà tout de même qui devrait faire réfléchir les idiots utiles du mondialisme qui pensent que l’Europe peut être un espace sans épine dorsale, sans identité et sans références à l'histoire, aux ethnies et aux religions.

Ce qui se passe aux frontières de la Turquie qui seraient celles de l’Europe si on avait écouté les belles âmes en apporte la preuve. Les Turcs sont dans une logique d’un autre monde, fidèle eux à leur peuple et leur vision d’une histoire nationale et de mémoire ottomane. Ils ne crachent pas sur leurs racines musulmanes et leurs origines asiatiques. Ils savent que les Européens peuvent prendre les Turcs pour des européens mais les Turcs ne considéreront jamais les Kurdes comme un peuple à part entière ayant le droit à un territoire sur le sol de cette Anatolie qui ne fut pas toujours turque, loin s'en faut,et qui fut de civilisation européenne. Mais qui s'en souvient ou plutôt qui veut s’en souvenir ?"

Partager cet article

8 commentaires

  1. En 2007, Mr Sarkozy nous avait promis qu’avec lui, la question de l’entrée de la Turquie dans la CE ne se poserait plus.
    Il a seulement obtenu (tiens, comme pour TAFTA) moins de visibilité, mais les négociations avancent.
    On nous a donc trompés.
    Les évènements récents nous prouvent que la Turquie ne partage pas nos valeurs et n’a pas de place en Europe.
    La chrétienne Russie, au contraire, que les USA diabolisentt, doit être avec nous, et c’est notre intérêt à tous.

  2. Contrairement à ce qu’affirme l’auteur de l’article (au demeurant intéressant), les racines de la Turquie ne sont pas musulmanes, mais chrétiennes jusqu’à l’arrivée des égorgeurs. Et avant cela, la Turquie fut grecque, perse et romaine…

  3. Comment peut on être chef d’état sans connaitre ni l’histoire ni la géographie ?
    Sarkozy et Hollande n’ont même pas le niveau de la maternelle supérieure.
    Leur pire imposture, c’est leur ignorance crasse et leur manque abyssal de culture.
    Je parle de culture, pas de boboisme et de bling bling !
    Il suffit d’écouter leurs discours dont le niveau intellectuel est pitoyable.

  4. Qui peut se souvenir, il est vrai, qu’avant la Turquie et l’Empire Ottoman, il y avait eu l’Empire byzantin ou romain d’Orient ? Disparu dramatiquement en 1453 sous les coup de buttoir des Turcs, les Byzantins avaient tout de même résisté plusieurs siècles. La Turquie actuelle est une terre volée aux chrétiens d’Orient. Désormais musulmane depuis cinq siècles, comment des Chirac, Sarkozy, Hollande et compagnie pouvaient-ils croire en une Turquie européenne ? Preuve, s’il en est, de leur ignorance de l’Histoire et de la Géographie. Sarkozy s’était même amusé à jouer les moralistes en demandant à la Turquie la reconnaissance du génocide arménien. Et la république ! Quand reconnaîtra-t-elle le génocide vendéen ?

  5. Turcs et Kurdes se sont entendus pour massacrer les chrétiens (arméniens notamment)

  6. Jamais la Turquie ne sera européenne, c’est contraire à ses gênes. La Turquie en Europe c’est haram.
    Ce pays est attaché à l’Asie et ses prétentions grotesques ne reposent que sur un bout de terre volé aux chrétiens.
    Pathétique et pitoyable.

  7. Nos présidents sont nuls en histoire : il en est de la Turquie comme du Maghreb historique qui fut une terre chrétienne jusqu’au VII ème siècle ….
    Quand Saint Augustin était évêque d’Hippone il y avait 198 évêques au Maghreb .

  8. On met bien Israël faisant partie de l’Europe ! On appelle Jérusalem sa capitale alors que c’est Tel Aviv. On peut donc se permettre de mettre un pays d’Asie mineure, ici la Turquie, comme membre de l’Europe !
    En ce qui concerne les Kurdes, ceux d’Irak sont tenus par le Mossad ! Mais les autres non ! A ne pas confondre !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services