Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Angleterre : crucifix interdit à l’école

Une jeune écolière britannique s’est vue refuser le droit de porter en pendentif un crucifix pendant les cours. Les professeurs de l’établissement de Gillingham (sud-est de l’Angleterre) ont déclaré à Samane Devine, une catholique de 13 ans, que le port du crucifix enfreignait les règles de sécurité et d’hygiène. Sa famille a déclaré qu’elle combattrait cette décision, accusant l’école de discrimination à l’égard des chrétiens, les élèves musulmans et sikhs, ayant eux, le droit garder leur symbole religieux. La fillette s’est engagée à porter le crucifix à la rentrée des classes, après les fêtes de Noël, la semaine prochaine :

"Je suis fière de ma religion et c’est mon droit de porter une croix autour de mon cou. Je ne peux pas comprendre pourquoi l’école pense que le port d’un minuscule crucifix sur un fin collier en argent présente un danger pour l’hygiène et la sécurité".

Michel Janva

Partager cet article

5 commentaires

  1. C’est comme en France. Ils sont trop lâches pour s’en prendre aux immigrés qui cassent tout au premier problème, alors ils passent leurs nerfs sur les bons blancs bien dociles et respectueux des lois.
    Je doute que nos compatriotes et que les autres européens continuent à se laisser faire ainsi longtemps.
    Et je prie pour qu’explose cette dictature de la lâcheté, de l’athéisme, de l’hypocrisie et de la magouille.

  2. Cette attitude est générale. Dans son éditorial du W.Street J. du 5.I.07, où Sam Shulman décrit la nouvelle agressivité des athées U.S. à l’égard des croyants, il précise: » Naturellement les athées concentrent leur hargne non pas sur les Musulmans extrémistes […] mais sur l’ancestrale religion chrétienne…  » !
    Cela ne relève même plus du défoulement primitif sur un quelconque « bouc » émissaire, c’est de l’ost-Racisme ciblé, un racisme spécifique à l’encontre de l' »Agneau » émissaire de l’Evangile, et de ceux qui le suivent.
    « Le monde vous haîra à cause de moi », c’est plus que jamais vrai.
    N.B. l’article de Schulman peut être retrouvé à partir de l’article: « Enseigner sa foi à ses enfants est-il de la « maltraitance? » paru sur le Salon Beige le 8 .I.07.

  3. Nos amis britanniques ont pendant longtemps été le symbole de l’attachement à leurs valeurs et à leurs traditions.
    Maintenant, ce sont les champions de la dhimitude la plus humiliante…
    Mais s’agit-il des britanniques, les vrais, ou bien de leurs « élites » qui, comme chez nous sont les seuls à avoir droit à la parole?
    Un jour aussi,les britanniques secouerontles chaines de ces humiliations permanentes, et l’heure de la reconquista aura sonné.
    Que les peuples d’Europe s’allient à ce moment, et nous gagnerons.

  4. A propos de GB. Moi j’hallucine quand je lis dans « le Monde » que le comité d’éthique britannique s’intérroge (sic) sur l’éventualité de créer des chimères hommes/animaux, bien sûr pour l’instant que des embryons…
    Je commence à flipper grave!!!
    C’est quoi ces pseudo comités d’éthique! On est en pleine technocratie délirante bienvenue à « gatttaca nous voilà… ». Faut renommer ces institutions en « comité d’amélioration de la race », ça sera surement plus proche de la vérité.

  5. Il faut choisir maintenant :
    on dit oui à Dieu, ou à satan.
    Ne laissons plus ces choses se faire. Nous enfants de Dieu, sauvons nos frères et soeurs, c’est notre devoir.
    Prions pour,que le mal tombe, et que la lumière de Dieu rayonne sur la terre.
    A chaque humiliation contre Dieu, Dieu souffre. Marie pleure, les Cieux sont blasphémés.
    Assez, assez, assez !
    C’est la vérité de Dieu qui doit être respectée, pas celle de son adversaire.
    Mais Dieu vaincra, et nous nous subirons sa colère Divine à cause de nos fautes. Fautes de corps, fautes de coeur, fautes d’esprit, fautes d’âme.

Publier une réponse