Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Anges & Démons : un film cathophobe

D Dans un dossier de 5 pages, L'Homme Nouveau décrypte le film Anges & démons, qui sort bientôt au cinéma. On y lit notamment cette révélation du père Bernard O’Connor, prêtre canadien qui travaille à la Congrégation pour les Églises orientales et chroniqueur régulier du magazine américain Inside the Vatican, dans lequel il a raconté être allé se mêler à l’équipe d’Anges et Démons à Rome :

"Je pris la décision de m’habiller décontracté pour me mêler à eux. Beaucoup étaient contents de “souffler un peu” et de parler ouvertement autour d’un cappuccino, se figurant que je n’étais qu’un aimable touriste. Quels étaient leurs commentaires ? Ceux d’une personne qui se présenta comme un “responsable de la production”, furent tout à fait caractéristiques :

“Cette fichue Église est de nouveau contre nous et nous fait des problèmes. Certains d’entre nous sommes amis de Dan Brown (auteur du livre et producteur exécutif du film). Comme la plupart d’entre nous, il dit souvent qu’il serait prêt à tout pour détruire cette exécrable institution qu’est l’Église catholique. Et nous triompherons. Vous verrez”.

Je fis calmement cette remarque :

“Excusez-moi,mais je ne suis pas très sûr de bien saisir votre position”.

Sa réponse, appuyée par les interventions des autres présents, fut celle-ci :

AD’ici à une génération, il n’y aura plus d’Église catholique, au moins en Europe occidentale. Et c’est aux médias que revient en grande partie le mérite de ce décès. Nous constatons une semblable réussite partout, et même en Amérique du Nord. Les gens ont fini par faire leur notre message : l’Église catholique doit être affaiblie et pour finir disparaître de la surface de la terre. Elle est l’ennemi n°un du genre humain. Et elle l’a toujours été. Regardez ce pitoyable Pape et son prédécesseur. Tous les deux ont tenté désespérément de renverser la tendance. Mais leurs efforts se sont soldés par une catastrophe car nous sommes trop forts. Nous avons la radio, la télévision, Hollywood, l’industrie de la musique et de la vidéo, et jusqu’au moindre journal qui existe, et tout cela tient le même discours. C’est plus que ce que beaucoup d’entre nous auraient osé espérer il y a quelques années. C’est une espèce de révolution : les facultés, les universités et toute la jeunesse sont aussi de notre côté. Où que vous portiez le regard, vous voyez une Église en ruine. Et des ruines, c’est tout ce qu’il en restera."

Michel Janva

Partager cet article

53 commentaires

  1. C’est ce qu’on verra…

  2. Je trouve extremement etrange le ton de cette conversation…avec un inconnu…quelqu’un qui dit “nous” comme s’il designait une organisation secrete…vous êtes sur que ce n’est pas un autre film?

  3. Que de paroles inutiles, qui me font sourire calmement, car le petit reste sera toujours là, celui qui est dans le silence et la prière.
    Rien ne peut atteindre l’Eglise, car sortie du côté de Notre-Seigneur, elle pourra peut-être s’écrouler (c’est ce que le monde pense !), mais elle sera toujours là, car rien ne peut atteindre Dieu.
    Ne pas céder au monde, ne pas en avoir peur, car demeurant dans la paix de Dieu, rien ne peut nous atteindre, si ce n’est que notre foi sera encore plus vive et plus forte.
    Je suis en accord avec JB… c’est ce qu’on verra…
    Prière pour la conversion des âmes, et toujours regarder vers la lumière qu’est Dieu, ainsi nos âmes vivront éternellement.

  4. Quelle ignorance !Q’ils lisent les évangiles .

  5. il y aura toujours les poires …
    (=l’espoir )

  6. Hmmm… bien…bien…Quand bien même il n’y aurait que les ruines de l’Eglise, ce serait toujours l’Eglise. Allons bon, enfin… ça me donne surtout envie de prier et de boire un bon capuccino moi aussi.

  7. C’est tout vu… Le Christ vaincra.
    J’aimerai juste le voir de mon vivant 🙂

  8. Relisez Saint Augustin…
    Ces gens-là (“responsable de production” et consorts) sont déjà morts.

  9. Les propos rapportés par ce prêtre expriment la mentalité new age américaine typique.
    La veille du Vendredi Saint, puis la veille de Pâques, Lucifer pouvait il entrevoir l’ampleur de sa défaite ?
    Aussi, les amis gnostiques de Dan BROWN ……

  10. J’ai lu le livre, et j’en ai parlé avec plusieurs de mes collègues, amis, et proches.
    Pour beaucoup, ce n’est qu’un bon livre, divertissant. Comme la série “les Tudors” où le Pape est aussi beaucoup conspué, mais on apprend pas mal de choses : comme le fait que l’Eglise a été la première à se prononcer contre l’esclavagisme !
    L’équipe de “production” ou les “médias” ont peut être l’impression de “faire passer” un message…Mais les citoyens ne sont pas aussi “robotisés” qu’on peut le croire de prime abord.
    Et puis, tout est relatif ! Où a t on tenté de détruire à petit feu le christianisme, sinon en France, pendant la Révolution française ?
    Et bien il y a eu tellement d’excès, que les Français sont retournés, dare dare, au catholicisme !
    Et si l’Eglise était à ce point “has been” pourquoi l’un des auteurs de romans policiers les plus lus…S’appelerait il Ellis Peters, qui a fait un tabac avec sa série de “frère Cadfael” ?
    Et si l’Eglise est impopulaire – mais l’Eglise peut s’améliorer si nécessaire, et la popularité est fluctuante : regardez J. Chirac ! Ou même Jean Paul II ! (Conspué hier, il est présenté comme un véritable Saint par rapport à l’actuel successeur de Saint Pierre !) – le Christ lui est la star incontestée de la littérature !
    Et quand ce n’est pas le Christ, les Rois de France nourrissent la passion et l’amour pour Jésus ! Et comme le dit M. Lenoir, si la France, l’Europe, le monde, ne sont plus forcément “cultuellement” chrétien, ils sont culturellement chrétiens !
    La preuve ? D’où croit on que vienne ces fameux “droits de l’Homme et du Citoyen” sinon…Des valeurs morales du christianisme ?

  11. Enterrer l’Eglise n’a jamais porté chance. Cela fait 2000 ans qu’on la donne pour morte, alors…
    Les Juifs pensaient déjà régler le problème en exécutant Jésus. Les Romains en exterminant les chrétiens. Après eux, les révolutionnaires, les communistes, les anarchistes.
    Cela me fait penser à un graphiti en mai 68 : “Dieu est mort, signé : Marx”, auquel un passant avait répondu : “Marx est mort, signé : Dieu”
    Comment également ne pas penser au fameux “Le Vatican, combien de divisions ?”, suivi 40 ans plus tard de l’effondrement pitoyable d’une URSS incapable de faire face au monde qu’elle a cru pouvoir dominer.
    Non, vraiment, Dan Brown est trop bon d’enterrer l’Eglise. Car il y aura pour lui et ses semblables un retour de bâton assez plaisant.

  12. ” Laissons les morts enterrer les morts ”

  13. Tout cela ne me laisse pas serein.
    Bien sûr que l’Epouse du Christ ne peut périr, bien sûr que ces histrions cyniques sont déjà morts. Mais combien d’âmes tièdes risquent-ils d’entrainer dans leur chute?
    Moi je n’ai pas envie de boire un capuccino, mais de me battre jusqu’au bout, par la prière et par la raison industrieuse, ne serait-ce que pour les autres, ceux qui ne sont plus dans nos églises désertées.
    Comme disait Ste Thérèse d’Avila: “Le monde est en feu, ne perdons pas notre temps!”
    Et St Pie X précisait : ” la force principale des mauvais c’est la lâcheté et la faiblesse des bons, et tout le nerf du règne de Satan réside dans la mollesse des chrétiens.”
    Trop d’intellectuels et de dirigeants catholiques sont des nouilles ou des conformistes timorés.
    Heureusement que nous avons B XVI !

  14. Il faut qu’il croisse et que je diminue.
    Jn 3:35

  15. Lors d’un discours à la Chambre des députés, Léon SAY rendait ce témoignage à la vitalité de l’Église Catholique : ” Elle (l’Église) a le droit de dire à nos gouvernements : Je vous ai vus passer ! et nul gouvernement ne peut encore lui dire : Je vous ai vue disparaître.”
    Il est impossible de faire disparaître la Sainte Église Catholique, Romaine et Apostolique.

  16. C’est impossible de faire disparaître l’Eglise de toute la planète, mais elle peut disparaître d’un certain pays. Par exemple du nôtre.

  17. L’Eglise, c’est le Christ qui la fait vivre. Elle est le corps du christ. Elle est pitoyable comme l’était le corps de Jésus sur la croix et pourtant …. Ecclésia vivra, cela ne fait aucun doute même si nous avons du mal à comprendre le cours de choses.

  18. Oui, j’ai lu l’article.
    Apparemment, comme pour le DVC, c’est bourré d’erreurs sur les lieux, l’histoire ou l’art.
    Je pense que chez Dan Brown, la haine prend largement le dessus sur l’honnêteté intellectuelle.

  19. On sait depuis longtemps que Dan Brown est un psychopathe qui devrait être placé dans un asile d’aliénés pour sa propre sécurité. On apprend qu’il aime à s’entourer de ses semblables.

  20. J’ai plus l’imperssion que le père Bernard O’Connor a au affaire à des snobs anti-catho, qui croient qu’ils vont “changer le monde” avec Anges & Démons et autres Da Vinci Code.
    Regardez maintenant les thèses du Da Vinci Code ce qu’elles valent: dans le film, même la “révélation finale” (le personnage joué par Audrey Tautou serait la descendante du Christ) a été sifflée par les journalistes lors de la première à Cannes…

  21. tu es Petrus, et super hanc petram aedificabo Ecclesiam meam, et portae inferi non praevalebunt adversus eam, et tibi dabo claves regni caelorum.

  22. @ seb
    Il paraît tout de même un peu timoré de dire que les droits de l’homme et du citoyen de 1789 ont été inspiré par les “valeurs chrétiennes”. Il s’agit en fait de l’exact inverse: les droits de l’homme sans Dieu (comme il est souvent écrit dans le quotidien Présent), ont été fait pour chasser Dieu de l’ordre social. Cette déclaration maçonnique (cf le triangle), faite sous l’égide de l’être suprême consacre:
    Article 3 : Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la Nation, Article 6 : La loi est l’expression de la volonté générale. (négation de l’Autorité suprême de Dieu),
    Article 2 : Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. FAUX, le but de l’association politique c’est le Bien commun, et mener les âmes vers leur Créateur,
    Article 11 : La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. = liberté de la presse, sous tendue par le relativisme maçonnique: tout se vaut, il n’y a pas de Vérité, l’on peut donc tout dire… Est-ce charitable de laisser se répandre le poison, pour que beaucoup en soient infecté?
    Voilà très rapidement les tares de cette déclaration dogmatique.
    Point n’est besoin d’une telle déclaration dans un ordre social chrétien, tant il est évident que les 10 Commandements protègent l’Homme, en tant que créature de Dieu!
    Les déclarations des responsables de la production de ce film cathophobe font étonnement penser à toutes les déclarations des Hauts initiés, qui ont juré haine au Trône et à l’Autel.
    Il n’est que de se référer à la somme de la Contrerévolution, La Conjuration antichrétienne, de Mgr Delassus, publiée en 1910, ayant reçu l’imprimatur, les encouragements et les félicitations de Saint Pie X etc . Il y est d’ailleurs expliqué ce que signifie la Liberté et l’Egalité, pour les Francs Maçons: la liberté, où la ruine de la religion Catholique, par la promotion des sens, la liberté de jouir et vivre selon ses instincts. L’égalité par la ruine de l’ordre social, en rabaissant les “grands”, au niveau des “petits”; il s’agit de jalousie et de prime à la paresse.
    Il est d’ailleurs significatif (et fort à propos), que ce bel ouvrage commence par ceci:
    “Les puissances de l’enfer ne prévaudront pas contre Elle” (Matth., XVI, 18)
    Donc, Espoir et Confiance en Notre Seigneur qui a tout racheté et tout gagné par Sa Croix.
    Cela doit nous apaiser et nous pousser à se battre pour Lui; comme le disait la Sainte de la Patrie: “les hommes bataillent, Dieu donnera la victoire”…

  23. Profitons de ce film pour aller évangéliser les gens qui vont aller le voir, avec un joli prospectus expliquant les mensonges du livres et la vérité sur l’Eglise et la science.

  24. Moi qui suis séminariste, ca ne me dit qu’une seule chose!
    Vas-y!!!
    Ca me motive quant à la tâche qui m’attends! Je me dis que le chomage n’est pas près de me toucher…

  25. @ Philippe,
    Voilà des paroles pleines de bon sens, Philippe. Au lieu de râler comme le font beaucoup (sans se bouger), allons évangéliser nos frères, c’est notre mission!

  26. Passage du livre d’André Frossard : “Les 36 preuves de l’existence du diable” (1978):
    (C’est le diable qui parle) “J’espère que ce prévisible écroulement de l’Eglise n’annonce pas une renaissance de plus. Elle m’a fait plus d’une fois le coup de Lazare : j’accourrais à la cérémonie funèbre dans les sentiments que vous me connaissez, et je la trouvais debout, goguenarde, qui m’offrait ses bandelettes pour m’en faire des molletières; Je déteste ce genre de plaisanterie”.
    “Et je la trouvais debout” : debout, car rien ne peut l’abattre définitivement !

  27. 1- j’ai pas envie d’aller boire quelque capuccino que ce soit quand des âmes sont en train de se perdre. Et si l’Eglise s’affaiblit en Europe, c’est bien plus d’âmes qui se perdront.
    2- si vous voulez lire un bon substitut à Dan Brown, un bon gros pavé, un thriller religieux (je dirais même spirituel par moment), pas du tout anticatho), mais vraiment thriller, sur le thème de l’apocalypse, théologiquement juste, lisez : Père Elijah, une apocalypse. Par Michael O’Brien, éditions Salvator.
    http://www.amazon.fr/P%C3%A8re-Elijah-apocalypse-Michael-OBrien/dp/270670540X/ref=sr_1_2?ie=UTF8&s=books&qid=1241625747&sr=8-2

  28. Plus le mal est à l’agonie, plus il se déchaine.
    “Debout les gars le canon gronde…”
    En avant pour la Gloire de Dieu !

  29. Hello!
    Appel aux personnes de bonne volonté disposant d’une bonne information sur ce film (ce qui n’est pas mon cas)
    Merci de nous mettre le plus vite possible un argumentaire (PDF P. ex) illustré tenant sur une page, en ligne, que l’on puisse diffuser par mailing et imprimer.
    Argumentaire certainement utile à nos chers prêtres diocésains qui n’ont pas toujours le temps de faire ce genre de boulot de bénédictin….
    Peut-être enfoncé-je une porte déjà ouverte?
    Cordialement
    C+

  30. “l’église est et restera” !!!!! : voici clairement ce que la sainte vierge affirme dans son extraordinaire apparition de “Notre Dame de Tous les Peuples” à Amsterdam en 1945 jusqu’en 1959,
    sachant que cette apparition est formellement reconnue par l’église depuis 2002 (où 2004??…j’ai un doute sur l’année au moment d’écrire).
    mieux, elle nous raconte pelle mêle tous les évènements futurs, de manière voilés, mais parfaitement clairs lorsque ceux-ci arrivent : et je peux vous dire ceux ci : ne craignez rien, tout est entre les mains du Seigneur, et “ce temps est notre temps” reppète t-elle à souhait !!!
    mieux elle nous dit que l’Eglise Catholique prononcera le dernier dogme mariale de l’histoire de l’humanité, et que ce dogme clôturera la “théologie dite “mariale” “…;si tant est qu’il y en est une, littéralement parlant, car en réalité, il n’y a qu’une théologie, celle qui se rapporte à Dieu seul!…on peut s’exprimer ainsi en affirmant que tout en Marie rappelle Son Seigneur et Notre Dieu.
    après l’énonciation de ce dogme, le monde changera, tout comme le monde a changé avec l’apparition de Notre dame de Fatima!
    croyez à la bonne nouvelle, et convertissez-vous : le meilleur est devant nous!

  31. On disait déjà la même chose à la fin du XVIIIe siècle, quand le Pape prisonnier est mort sur les routes de France.

  32. Le cinéma et la médiacratie contre l’Eglise catholique ?
    On n’apprend pas grand chose de nouveau dans ces révélations, et on sait bien que tout ce monde est au service du prince de l’air, du seigneur des mouches, eux qui ne sont que des mouches à charogne.
    Mais ce qui risque de mourir le plus tôt, c’est bien le leur de monde : Les zombies drogués de stupéfiants et de pornographie ne se reproduisent pas, et la consommation de télé et de cinéma, de journaux et de musique continue de descendre, au profit du seul média qui leur échappe, internet.

  33. Quelle confiance faut il accorder à cette affimation ? je pense que là pour le coup c’est un peu du delire dans un sens ou dans un autre. Calmons nos esprit et ne nous laissons pas perturbé par des témoignages un peu douteux ….
    [Le père Bernard O’Connor n’est pas le premier venu et n’est pas un menteur. Mais si vous avez d’autres informations, n’hésitez pas à les partager…
    MJ]

  34. ce film vous laisse indifférent, ou la haine anti-catholique vous déstabilise ? Et bien il suffirait que chacun de nous autres lecteurs, prie un peu pour la conversion, du producteur et du dénommé Dan Brown.
    Et puis tant que j’y suis, vous n’aimez pas l’action de tel ou tel en politique, dans les coulisses du pouvoir, dans les instances ecclésiastiques ? Et bien, dans ce genre d’intention, un seul Ave chaque jour, élevé à la puissance n du nombre de lecteurs, et je crois que nous aurions gain de cause auprès de Dieu.
    Pensez-y… et faites le.

  35. …je dirais même : c’est ce qui fait toute la différence.
    Le “néo-gnostique”, on le voit, parle de lutte de La Science contre La Religion, il pense sauver l’Humanité, Les Hommes, Les Humains,
    ils veulent abattre une institution, s’imaginent en fossoyeurs de l’église…
    …tandis que le chrétien, normalement, a d’abord et avant tout le souci des âmes, des personnes qu’il lui est donné de croiser.
    Plus modeste en échelle en apparence, mais aussi plus réel.
    S’imaginer détruire l’église dans un futur fantasmé en buvant du capuccino, pourquoi pas,
    contribuer à sauver des âmes en discutant de Dan Brown à l’heure de l’apéro, c’est mieux. 🙂

  36. [Reflexions sur le temps present]
    RÉFLEXIONS SUR LE TEMPS PRÉSENT
    QU’IL FAUT PORTER
    UN JUGEMENT SAINEMENT PESSIMISTE
    « C’est le jugement sainement pessimiste qu’elles [les préoccupations de la fin des temps] aident les hommes à porter sur le monde où ils vivent, et sur l’orientation de l’Histoire. On peut croire qu’une des causes qui ont le plus gravement affaibli beaucoup de Catholiques modernes, et favorisé chez eux ce qui fut le libéralisme, l’américanisme, le modernisme, etc., c’est l’infiltration dans leurs âmes des dogmes maçonniques du ‘Progrès nécessaire et de l’Optimisme humanitaire, pseudo-idées sentimentales qui répondent au désir secret de la nature d’accepter les faits accomplis, et qui n’ont pas leurs pareils pour aveugler le jugement. » (…)
    « Il paraît non moins clair toutefois que l’ordre social actuel appelle et suscite lui-même ces forces de destruction. Il n’y a pas d’ordre et de justice possibles là où manquent l’ordre et la justice entre l’homme et Dieu. “Qui pourrait”, écrivait S. Pie X en 1903, dans l’encyclique E supremi apostolatus, “ne pas sen­tir son âme saisie de crainte et de tristesse à voir la plupart des hommes, tandis qu’on exalte par ailleurs et à juste titre les progrès de la civilisation, se déchaîner avec un tel acharnement les uns contre les autres, qu’on dirait un combat de tous contre tous ? Sans doute, le désir de la paix est dans tous les coeurs, et il n’est personne qui ne l’appelle de tous ses voeux. Mais cette paix, insensé qui la cherche en dehors de Dieu; car, chasser Dieu, c’est bannir la Justice, et,la Justice écartée, toute espérance de paix devient une chimère. La paix est l’oeuvre de la Justice (Is. XXXII, 17). Il en est, et en grand nombre, Nous ne l’ignorons pas, qui, poussés par l’amour de la paix, c’est-à-dire de la tranquillité de l’ordre, s’associent et se groupent pour former ce qu’ils appellent le parti de l’ordre. Hélas ! vaines espérances, peines perdues ! De partis d’ordre capables de rétablir la tranquillité au milieu de la perturbation des choses, il n’y en a qu’un : le parti de DIEU. » (…)
    « En tous cas une chose est claire à nos yeux : c’est que nous ne luttons pas pour la défense et le maintien de “l’ordre” social et politique actuel. Nous luttons pour sauvegarder les éléments de justice et de vérité, les restes du patrimoine humain, les réserves divines qui subsistent sur la terre, et pour préparer et réaliser l’ordre nouveau qui doit remplacer le présent désordre. »
    JUSTICE : À entendre au sens chrétien du terme, la seconde des quatre vertus cardinales, au sens évangélique et surnaturel (« Bienheureux ceux qui ont faim et soif de justice, car ils seront rassasiés »).
    DÉCLIN ET AGONIE PAR LA FAUTE DES HOMMES
    « À vrai dire, depuis le déclin du Moyen-Âge, l’histoire moderne est-elle autre chose que l’histoire de l’agonie et de la mort de la Chrétienté? S. Vincent Ferrier, au couchant du XIVe siècle, annonçait la fin du monde et ressuscitait des morts en confirmation de sa parole : n’est-ce pas plus précisément la fin du monde Chrétien qu’il annonçait ? Jeanne d’Arc [pas encore canonisée en 1922], si elle a réussi à délivrer la France, a échoué dans sa mission de rappeler la terre au respect du Droit Chrétien. Désormais l’animal raisonnable va s’appuyer sur lui-même, la pierre d’angle ne sera plus le Christ. L’esprit d’indépendance absolue, qui, en définitive, porte l’homme à revendiquer pour lui-même l’ aséité [être par soi seul], et qu’on peut appeler l’esprit de la Révolution antichrétienne, s’introduit victorieusement en Europe avec la Renaissance et la Réforme, il soustrait à l’ordre Chrétien ici la sensibilité esthétique et toutes les curiosités de l’esprit, là la spiritualité religieuse et la volonté, et vise à remplacer partout le culte des trois Personnes divines par le culte du Moi humain. Réprimé au XVIIIe siècle, lancé au XVIIIe et au XIXe siècle à la conquête de l’univers, servi avec persévérance et habileté par la contre-église maçonnique, il réussit à écarter Dieu de tout ce qui est centre de pouvoir ou d’autorité dans les peuples. » (…)
    « Quelle sera l’issue de ce combat livré à Dieu par de faibles mortels, nul esprit sensé ne le peut mettre en doute. Il est loisible assurément, à l’homme qui veut abuser de sa liberté, de violer les droits et l’autorité suprême du Créateur; mais au Créateur reste toujours la victoire. Et ce n’est pas encore assez dire : la ruine plane de plus en plus près sur l’homme justement quand il se dresse plus audacieux dans l’espoir du triomphe. C’est de quoi Dieu Lui-même nous avertit dans les saintes Écritures. Il ferme les yeux, disent-elles, sur les péchés des hom­mes (Sag. XI, 24), comme oublieux de Sa puissance et de Sa majesté; mais bientôt après ce semblant de recul, Se réveillant ainsi qu’un homme dont l’ivresse agrandit la force (Ps. LXXVII, 65), Il brise la tête de Ses ennemis (Ps LXVII, 22), afin que tous sachent que le Roi de toute la terre, c’est Dieu (Ps. LXVI, 8), et que les peuples comprennent qu’ils ne sont que des hommes (Ps. IX, 20). » (…)
    Enfin ce n’est pas des efforts des hommes que nous attendons avant tout le salut, c’est de Celui dont il a été dit : “Nec enim aliud sub caelo nomen datum est hominibus, in quo oporteat eos salvos fieri” » (citation libre de Act. IV, 12 : “car il n’y a pas sous le ciel un autre nom qui ait été donné aux hommes, par lequel nous devions être sauvés”).
    (Jacques Maritain, Antimoderne, Ch. V : Réflexions sur le temps présent.
    Paris 1922)
    “Dieu promit solennellement à Noé de ne plus envoyer contre la terre coupable le terrible châtiment déluge; mais sa justice l’a contraint plusieurs fois, pour punir les nations révoltées, de recourir à un moyen sévère, et qui présente plus d’une analogie avec le déluge; il a déchaîné contre les peuples le fléau des invasions ennemies. L’histoire en présente, dans tout son cours, la suite effrayante ; et toujours la divine Providence s’est justifiée dans ses oeuvres. Les invasions étrangères ont été toujours amenées par les crimes des hommes, et il n’en est pas une seule qui n’atteste la suprême équité par laquelle Dieu gouverne le monde.
    Nous ne .rappellerons point ici la succession de ces grandes catastrophes dont le récit forme, pour ainsi dire, les annales de l’humanité, ces conquêtes, ces extinctions de races, ces pertes de nationalités, ces fusions violentes de peuples, dans lesquelles tout un passé est submergé. Qu’on se rappelle seulement les deux grands faits de ce genre qui ont désolé le monde depuis l’ère chrétienne, et qu’on adore la justice de Dieu.
    L’empire romain avait accumulé les crimes jusqu’au ciel ; l’adoration de l’homme et la licence effrénée des moeurs avaient été portées par son influence au dernier degré dans les nations qu’il avait perverties. Le Christianisme pouvait sauver les hommes dans l’Empire, mais l’Empire lui-même ne pouvait devenir chrétien. Dieu le voua au déluge des barbares, et il disparut sous les flots de l’invasion qui montaient toujours, jusqu’à ce qu’ils eussent couvert les sommets dorés du Capitole. Les farouches exécuteurs de la vengeance céleste avaient eux-mêmes l’instinct de leur mission, et ils prenaient le nom de Fléaux de Dieu.
    Plus tard, lorsque les nations chrétiennes de l’Orient, celles qui avaient transmis aux Occidentaux le flambeau de la foi qu’elles ont laissé s’éteindre chez elles, eurent assez fatigué la justice divine par les sacrilèges hérésies dont elles défiguraient l’auguste symbole de la foi, Dieu déchaîna sur elles, du fond de l’Arabie, le déluge de l’Islamisme qui engloutit les chrétientés premières, sans épargner même Jérusalem, teinte du sang et témoin de la résurrection de l’Homme-Dieu. Antioche et Alexandrie avec leurs Patriarcats s’abîmèrent dans l’ignominie de l’esclavage, en atten­dant que Constantinople à son tour, ayant lassé la patience divine, devînt elle-même le siége du Croissant.
    C’est notre tour maintenant, nations occidentales, si nous ne revenons pas au Seigneur notre Dieu. Déjà les cataractes du Ciel sont entr’ouvertes, et le flot vengeur de la barbarie menace de se précipiter sur nous. Mais aussi, dans notre Europe, toute chair n’a-t-elle pas corrompu sa voie, comme aux jours de Noé? N’avons-nous pas conspiré de toutes parts contre le Seigneur et contre son Christ? N’avons-nous pas crié comme les nations impies dont parle le Psalmiste :
    « Brisons leurs liens, et rejetons leur joug loin de nous (1) » ? Tremblons que le moment ne soit venu,en dépit de notre orgueil et de nos fragiles moyens de défense, le Christ irrité, à qui seul les peuples appartiennent, « nous régira avec la verge de fer, et nous brisera comme un vase d’argile (2)» Le temps presse, profitons du conseil que nous donne le Roi-Prophète : « Servez le Seigneur dans le crainte ;embrassez sa loi, de peur que le Seigneur ne s’irrite, et que vous ne périssiez quand sa colère s’allumera soudain (3) ».
    Dom Prosper GUERANGER : L’année liturgique ; Jeudi de la Sexagésime (1880)
    (1) (2) (3) Psaume II
    En 1412 il y avait déjà grande pitié dans le Royaume de France lorsque Dieu suscita Sainte Jeanne d’Arc, la Pucelle,et…Orléans fut délivrée.
    Mais il est nécessaire que les gens d’arme combattent et, alors, Dieu donnera la victoire.
    Sainte Jeanne d’Arc espoir et salut de la France
    Sauvez-nous !
    [

  37. Cet article de l’Homme nouveau est vraiment arrivé à point nommé. Je suis allé au cinéma dernièrement et je suis tombé sur cette bande-annonce qui m’a littéralement scandalisée. De plus, en voyant ces gens autour de moi qui n’ont que le Da vinci code comme réference sur l’Eglise catholique, cela est très dangereux.
    Cependant, je tiens à féliciter ce très bon journal qu’est l’Homme Nouveau, c’est vraiment un plaisir de le lire (de A à Z)

  38. Sur ce sujet on lira avec intérêt
    L’Ordre noir des Illuminati !
    ou la vérité cachée derrière une
    fantasmagorie cinématographique anticatholique
    intitulée ‘‘Anges et Démons’’
    par Zacharias
    http://isabelledescharbinieres.hautetfort.com/archive/2009/04/30/%E2%80%98%E2%80%98anges-et-demons-et-l-ordre-noir-des-illuminati.html
    chez Isabelle des Charbinières

  39. c’est surtout leur société, emplie de culture de mort , qui va s’écrouler ….
    le problème est qu’il va y avoir quelques ”dégats collatéraux” , parmi les premiers : la France , …

  40. Je viens d’entendre la bande-annonce du film à la radio, les gentils, une secte bienfaisante persécutée par l’Église catholique, ce sont… les illuminatis…
    Faut pas avoir peur…

  41. oh non! ils n’ont pas toute la jeunesse!!

  42. C’est ce que se dirent les Pharisiens lorsqu’ils crurent que Jesus etait mort pour de bon.Malheureusement pour eux lorsqu’ils virent la pierre du tombeau deplacée…….!

  43. Il ne tient pas debout, ce film. Complètement fou! Qu’ils aillent au diable et qu’on n’en parle plus.

  44. Il est exact que les médias se déchaînent contre l’église. Il est exact également que ce déchainement a porté ses fruits vénéneux à maturation partout. Mais ces fruits pourrissent et cette offensive médiatique est au bout du souffle qu’elle a d’ailleurs toujours eu très, très court.

  45. Yvon, quel optimisme dès le matin!.))
    Bon, encore un article excellent sur le blog d’IdC, où il y a de quoi faire son miel pour la journée.
    La mystification d’Anges & Démons : l’affaire Galilée
    http://isabelledescharbinieres.hautetfort.com/archive/2009/05/06/la-mystification-d-anges-demons.html

  46. Ces faux prophétes ne connaissent pas cette phrase latine qui les confondra “fluctuat nec mergitur”.

  47. Tout ce que fera l’homme contre DIEU, se retournera contre lui-même et ses acolytes. On ne se moque pas de DIEU impunément. SA SAINTE EGLISE vaincra Satan et tous les esprits mauvais, c’est écrit, on ne peut rien changer, le monde passera, mais les PAROLES DE DIEU NE PASSERONT PAS!

  48. Tellement grotesque et caricatural que l’on dirait une farce, une sinistre farce.
    Ils voudraient susciter l’effet inverse que ce qu’ils recherchent qu’ils ne s’y prendraient pas autrement.
    Plus les romains ont persécuté les chrétiens, plus il y a eu de conversions …
    Nos églises tombent peut-être en ruine mais notre foi n’a jamais été aussi ardente.

  49. Pardonnez leur Père, ils ne savent pas ce qu’ils disent!
    Est-ce de l’ignorance ou la haine du Catholicisme?
    Dans le doute, n’est-il pas temps que les clers sortent dans les rues pour évangiliser. Les médias sont inaccessibles, ils nous reste les places de marché!
    Je suis consterné trop souvent par l’ignorance du français lambda, et nous avons nous Catholique un devoir d’apostolat. Alors courage et faisons découvrir notre Foi Catholique à nos voisins.

  50. Ca fait quand même 2009 ans qu’elle dure l’Eglise Catholique!
    Vive Jésus!!!!!!!
    Vive Benoit XVI!!

  51. L’eglise catholique n’est pas morte, et elle ne sera jamais, elle est en marche !!”Je suis la chemin, la verité et la vie”
    Merci Jésus d’être avec nous ! alléluia

  52. L’eglise catholique n’est pas morte, et elle ne sera jamais, elle est en marche !!”Je suis la chemin, la verité et la vie”
    Merci Jésus d’être avec nous ! alléluia

  53. Voici l’extrait d’une réflexion d’un prêtre belge sur ce film (Cathobel) :
    “Le contraste entre l’Église, basée sur ses traditions millénaires, et la science, plus futuriste que jamais, n’aboutit pas à une caricature. On voit, au contraire, que la tradition de l’Église comporte une sagesse qui résiste aux menaces et aux chantages visant à la détruire ; et on découvre que la science comporte une part de danger par les inventions qu’elle génère, que celles-ci doivent être maîtrisées par une conscience éclairée, et que les Illuminati, voués depuis plusieurs siècles à détruire l’Église parce qu’elle s’opposerait à la science, sont les vrais déments, les démons de l’affaire.
    Il en ressort une image positive de l’Église, fidèle à la sainteté de sa mission, malgré les errements d’un de ses membres (le camerlingue, en l’occurrence le secrétaire du pape défunt) ; et une image positive de la recherche scientifique, pour autant qu’elle soit menée avec conscience et désintéressement. Le film n’est certainement pas une catéchèse de la foi, mais il ne la détruit pas et pourrait même la renforcer. Mais il vaut surtout par son action trépidante, à grand spectacle, et pour la visite gratuite de Rome et des trésors artistiques de ses églises, qu’il nous dispense avec brio.”

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.