Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / France : Politique en France

Alors que la macronie lance son pseudo-débat, le RN lance la campagne européenne

Alors que la macronie lance son pseudo-débat, le RN lance la campagne européenne

Marine Le Pen a présenté hier les douze premiers candidats à la prochaine élection européenne, parmi lesquels « un tiers de sortants, un tiers d’entrants et un tiers de ralliés ». Cette liste sera conduite par Jordan Bardella, 23 ans. La liste est composée de trois nouveaux venus, quatre députés européens RN sortants, quatre élus locaux et un représentant de la société civile :

  • Jordan Bardella (conseiller général d’Ile-de-France) ;
  • Hélène Laporte conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine) ;
  • Thierry Mariani (ancien député et ministre Les Républicains ayant rejoint le RN) ;
  • Dominique Bilde (député européen RN) ;
  • Hervé Juvin (essayiste) ;
  • Joëlle Mélin (député européen RN) ;
  • Nicolas Bay (député européen RN, coprésident du groupe RN au Parlement européen) ;
  • Virginie Joron (conseillère générale RN du Grand Est) ;
  • Jean-Paul Garraud (ancien député UMP et LR) ;
  • Catherine Griset (chef de cabinet de Marine Le Pen) ;
  • Gilles Lebreton (député européen RN) ;
  • Christiane Delannay-Clara (conseillère municipale à Saint-François en Guadeloupe).

Dans son discours, Thierry Mariani a déclaré :

À Bruxelles, loin de leurs discours souverainistes, les Républicains votent comme Merkel et Juncker ! J’ai décidé de rejoindre la liste du Rassemblement National, sans réserve et avec enthousiasme !”

Aux dernières élections européennes, le FN avait obtenu 24 députés, aujourd’hui au nombre de 15. L’objectif cette fois est d’arriver en tête en France et de former une coalition de partis souverainistes pour « reconstruire une Union européenne différente ». Jordan Bardella a déclaré :

“Le soir du dimanche 26 mai, je veux que Castaner ait les larmes aux yeux en voyant les résultats arriver, que Griveaux cherche ses mots sur les plateaux, que Macron, Juncker et Merkel comprennent que c’est fini et que les peuples sont de retour !”

Crédité de près de 24 % des intentions de vote, devant La République en marche, « le RN a un boulevard devant lui », avance le sociologue Sylvain Crépon.

Plutôt que de participer à un grand débat fumeux, qui se terminera probablement comme l’arnaque des Etats-Généraux de la bioéthique, Marine Le Pen propose de renverser la politique actuelle de l’Union européenne :

“Dans le contexte de la saine révolte populaire des Gilets Jaunes, ces Européennes 2019 offre l’occasion de dénouer la crise politique née de l’aveuglement, de l’intransigeance, du mépris de classe, de la spoliation fiscale et de la déconnexion humaine du Président.”

Opération doublement :

Nous envoyons actuellement un peu plus de 300 000 courriels par mois. Aidez-nous à doubler ce nombre d'ici le 28 février.

Si chacun d'entre vous s'abonne à nos lettres gratuites et propose à ses amis de s'abonner, nous devrions même pouvoir faire beaucoup mieux que cela.

Je compte sur vous.

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

10 commentaires

  1. Le RN doit absolument, s’il veut faire bouger les choses dans ce pays, renoncer à ses lubies économiques dignes du programme du PS en 81, rassurer les fonctionnaires (je pense surtout aux catégories C et B), rassurer la bourgeoisie friquée, et revenir à ses fondamentaux : immigration et sécurité !

    Il doit aussi comprendre qu’il ne pourra pas être tout seul, et ne pas vouloir être le grand chevalier blanc qui sauve la France ! Il va devoir composer avec un large éventail à droite, et respecter vraiment les catholiques, même si nos évêques lui crachent dessus !

    Enfin, il serait bon qu’il s’informe de ce que peuvent et veulent les partis souverainistes et patriotes dans les autres pays européens, et ne pas vouloir tirer la couverture à lui…

    • Je partage votre point de vue Irishman.

      Il me semble aussi que le RN devrait, au minimum, faire une alliance électorale en France avec les souverainistes tels que DLF, PCD et autres qui, tout en se présentant séparément pour des raisons qui me dépassent, n’en partagent pas moins avec RN les mêmes conceptions fondamentales sur les rôles respectifs de l’UE et de la France. Ceci en anticipation de deux phénomènes, à savoir:
      1° Le probable déchaînement médiatique lors de la publication des résultats qui tendra par tous les moyens à réduire la portée de la victoire probable du RN.
      2° La formation ultérieure dans l’assemblée européenne d’un grand mouvement réformateur avec les “souverainistes” des autres pays.

  2. Les 2 axes qui plombent aujourd’hui la France sont :
    – la conception mondialiste de l’Union européenne , avec l’Euro arrimé à l’Allemagne surévalué et indévaluable, avec son prolongement : la dérégulation mondiale de l’économie, la désindustrialisation, …, donc les pertes d’emploi massives (sauf pour les sur-diplômés, HEC ou autres …).

    – l’immigration, passée et actuelle, qui génère un coût social astronomique, une insécurité manifeste et de plus en plus grande, et une dilution de l’identité française.

    Si Le RN et ses alliés arrivent au pouvoir, il faudra opérer un virage à 180 ° sur ces deux plans, que cela plaise ou pas aux bourgeois, même ceux sincèrement soucieux de l’identité de la France, du respect de la vie et la famille, mais attachés à l’Euro, par confort professionnel et donc avantagés économiquement …

  3. Quelques inquiétudes en interne (que je partage) sur Bardella qui risque de se faire briser au débat : https://www.lci.fr/politique/rn-elections-europeennes-qui-est-jordan-bardella-tete-de-liste-du-rassemblement-national-a-seulement-23-ans-marine-le-pen-2109461.html

    En tout cas, Jupiter avec sa “fuite” dans les médias a voulu faire en sorte que l’on ne parle que peu de l’annonce RN…

  4. Quelqu’un a-t’il entendu parler du “Traité d’Aix-La-Chapelle” que Macron devrait signer le 22 janvier, aux termes duquel l’Alsace et la Lorraine fonctionneraient comme des länder allemands ; la langue administrative serait l’allemand.

    Merci.

    • Je vous avoue que non… Pour ce qui est de leur avenir, il me semble que les mieux placés pour y répondre sont les alsaciens eux-mêmes ? S’ils souhaitent “revenir” dans le “giron germanique”, c’est leur droit, mais alors quel désaveu pour la France ! Mais en même temps, vu le foutoir gaulois, je comprendrais qu’ils préfèrent une stabilité et un ordre plus germaniques… Tiens, ça me fait penser à une affiche de propagande allemande de 1940, où on voyait un balai allemand nettoyer le “fatras français”… et en 1945, la France répliqua par une affiche identique, avec un balai bleu blanc rouge balayer les symboles de l’occupation allemande !

      Et après l’Alsace-Lorraine, à qui le tour ? la Bretagne, la Corse, le Pays-Basque ? C’est Bruxelles, qui prépare ainsi le démantèlement de notre pays ?

      Patriotes mes frères, il va falloir très bientôt monter en ligne…

      • Il y a eu un référendum , il y a quelques années totalement passé inaperçu et heureusement rejeté , au moins pour l instant car on repassera le couvert jusqu à ce qu il passe . Ne nous meprenons pas , tout cela fait parti d un plan de dislocation des nations : mieux vaut pour les mondialistes des régions isolées plus faciles à gouverner que des nations bien identifiées ; c est cela le but final . But dénoncé par Pierre Hillard , politologue reconnu , écouté et …”remercié “par les bien pensants mondialistes .

  5. Pour ma part, j’ai senti un souffle à la Salvini, ce garçon peut surprendre. Il fréquente les jeunes de la Ligue, et son nom ne serait il pas d’origine italienne ? Il pourrait y trouver une bonne source d’inspiration !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!