Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Alliance Vita appelle à voter Nicolas Sarkozy

Communiqué d'Alliance Vita :

"Résolument indépendante de tout parti politique et solidaire des plus fragiles, Alliance VITA constate que, sur deux questions de société essentielles (fin de vie et droits de l’enfant), les programmes de Nicolas Sarkozy et de François Hollande divergent radicalement.

Contrairement au candidat UMP, le candidat socialiste a inscrit dans ses engagements pour la première année du quinquennat deux graves dérives : l’euthanasie et le « mariage » homosexuel assorti d’un droit d’adopter des enfants et, pour deux femmes, d’accéder à la procréation artificielle. Ces projets de réforme sont contraires aux droits fondamentaux de la personne humaine :
– droit des personnes âgées, malades ou dépendantes d’être accompagnées et soignées jusqu’au terme naturel de leur vie, sans acharnement thérapeutique ni euthanasie ;
– droits des enfants d’être conçus et élevés – sauf accident de vie – par un père et une mère.

Ces deux transgressions sans précédent provoqueraient un nouveau basculement de société en bouleversant l’organisation sociale, avec de graves répercussions sur la politique familiale, économique, de santé,  la lutte contre la précarité, etc.

Fondée sur la protection de la vie et de la dignité humaines, Alliance VITA n’a pas vocation de donner des consignes de vote. Cependant, face à des perspectives très difficilement réversibles, et dont les victimes seraient les personnes les plus vulnérables, VITA ne peut qu’appeler chaque électeur à refuser les transgressions historiques annoncées par François Hollande, ce qui nécessite de porter sa voix sur Nicolas Sarkozy. De plus, VITA met en garde contre la tentation du vote blanc, inefficace au moment où il est vital de s’engager contre ces graves dérives.
VITA a travaillé au jour le jour pendant le quinquennat qui s’achève pour faire avancer la cause de la vie. Quel que soit le vainqueur du scrutin du 6 mai 2012, elle restera vigilante et mobilisée auprès des responsables politiques pour une société solidaire des plus fragiles."

V
cliquer sur l'image pour l'agrandir

Partager cet article

12 commentaires

  1. Clair, net et précis ! Bravo !
    D’autant plus que courageux que, effectivement, ce n’est pas dans les habitudes de ladite maison de donner des consignes de vote, craignant la récupération, etc.
    De pareilles craintes doivent de fait s’effacer devant l’ampleur du danger qui peut encore être paré !

  2. Cette nuit, j’ai fait un rêve que je vous livre ici.
    Je venais d’être par bonheur,voire par « miracle », recruté entre les deux tours par la Conférence de Evêques de France pour rédiger son message utile à éclairer le vote de catholiques :
    Voici ce que j’écrivais et que , par un second « miracle » la CEF publiait avec l’aval non moins extraordinaire, si j’ose dire, de Pierre Olivier Arduin et de Tugdual Derville.
    « Messieurs les citoyens –candidats à la fonction suprême assurant en principe la promotion du bien commun.
    Vous ne pouvez ignorer que l’état de notre société révèle une pénétration continue et croissante de la violence dans la vie sociale depuis des décennies, ce à tous les niveaux : famille, éducation, santé, travail, non respect de la vie de la conception à la mort .
    Au lieu d’être l’enjeu des politiques mises en œuvre, l’humanité tend de plus en plus , comme aux heures les plus sombres de son histoire à n’être considérée que comme un simple moyen, et même pire , un matériau.
    Le résultats concrets et tangibles de cette perte absolue de sens par le politique sont évidemment totalement incompatibles, et même contraires, à toute velléité de redressement authentique et pérenne de notre pays .Vous les connaissez également :
    Désagrégation du tissu social par la destruction volontaire de la famille naturelle, tant par la « gauche », que par « la droite », augmentation tragique du suicide des jeunes et même très jeunes, des agriculteurs, des employés de grandes firmes d’état, de policiers…accroissement du chômage des jeunes et des seniors , grands oubliés de la campagne, stagnation du nombre abyssal des avortements qui prive notre économie d’une démographie dynamique , condition sine qua non d’un redressement dynamique et pérenne.
    Vous êtes, Messieurs les candidats citoyens trop instruits du poids des conceptions et des idéologies politiques contemporaines pour nier la responsabilité de celles-ci dans cet échec constant qui conduit peu à peu notre pays au naufrage subi par une majorité silencieuse, mais manifestement profitable à une minorité souvent insolente dont nombre de représentants, conseilleurs et experts, hantent vos états major respectifs.
    Dans ce contexte aussi insupportable que désuet, totalement déconnecté des exigences des temps présents, vous paraissez l’un comme l’autre vous efforcer de prolonger ce mortel statu quo à quelques détails comptables ou de calendrier prêts.
    A cette fin, l’un comme l’autre, vous sollicitez à toute force l’électorat catholique. Fait nouveau depuis des décennies, celui-ci se surprend à appréhender ses propres responsabilités dans la clarification politique nécessaire à redéfinir et rétablir la primauté du bien commun.
    L’établissement de celui-ci ne devrait-il pas commencer prioritairement aujourd’hui à éradiquer toute violence de la vie sociale et de restaurer le respect de la dignité humaine en toute circonstance ?
    Pour leur part, les chrétiens se trouvent être en effet particulièrement sensibilisés a votre appel, non seulement du fait de la situation de notre pays, mais aussi, et non moins autant, par la christianophobie qui se développe actuellement tant en France que partout dans le monde au gré de l’emprise du nouvel, « ordre » malthusien qui tend à vouloir les exclure par de nombreux moyens et artifices.
    Cela se mesure ainsi aussi bien au Vietnam, au Soudan, en Egypte, au Mali au Nigeria, pour seuls exemples et même désormais aux USA !*
    Dès lors, lassés et mesurant le fossé qui d’année en année se creuse entre bonnes intentions et réalité, les catholiques, comme d’ailleurs tous les hommes de bonne volonté respectueux de la loi naturelle, attendent de votre part quelque signe fort, quelque engagement concret incontestable, étayés de mesures précises, datées, qui pourraient indiquer sans ambiguïté l’objectif et les moyens utiles à extirper enfin cette violence qui mine et étouffe notre société.
    Comme vos éminents conseils et états major semblent manquer d’inspiration à cet égard, nous vous proposons les deux simples engagements suivants qui pourraient donner le ton attendu:
    1) engagement symbolique : interdiction totale de manifestation commerciale de type Hellfest dont la violence anti-chrétienne est subventionnée par la « gauche » avec l’argent subtilisé aux contribuables est autorisée et couverte par la « droite ».
    2) engagement minimum de fond, à défaut de mieux : inscription dans la constitution du droit à l’objection de conscience contre toute contrainte attrayant au respect de la dignité humaine.
    Sans être nullement propriétaires ni commanditaires de leurs voix, nous ne vous cachons pas, Messieurs les candidats citoyens que les voix des catholiques, comme celles de bien des hommes de bonnes volonté pourrait aller au candidat qui, bravant les pressions des boulets, lobbies et autres sectes attachés à ses basques, auraient le courage de prendre ces deux sages petites mesures.
    Certains de votre parfaite compréhension et vous assurant de notre compassion et de nos prières, nous vous prions d’agréer, Messieurs les candidats citoyens, l’expression de notre respectueuse considération.
    La Conférences des Evêques de France fidèles et raisonnables.
    * vous mesurez ici combien nos brebis sont à l’écoute du monde , très « open » !

  3. La tentation du vote blanc est parfaitement légitime : entre l’enfer par autoroute ou l’enfer par route touristique, on peut raisonnablement avoir envie de laisser le choix du parcours à ceux qui pense que la destination serait pas si mauvaise avec N.Sarkozy

  4. Comment peut-on d’un côté, se revendiquer d’être totalement indépendant de tout parti politique et, effectivement, manoeuvrer constamment dans l’ombre , “face cachée”,s’attachant à la “confidentialité” et en refusant de s’allier à tout groupement jugé “trop politique” et, de l’autre côté, donner aujourd’hui une telle consigne de vote ? Sarkozy aurait-il promis un poste à boutin qui l’a décliné au profit de Derville ;))) ?

  5. Bravo à Sancenay pour cette belle lettre. Puisse-t-elle donner quelques idées aux candidats, afin que nos enfants ne vivent pas dans un monde de fous. Les temps que nous vivons sont rudes mais notre conscience et notre intelligence ne doivent pas être obscurcies par la peur ; ne donnons jamais notre confiance à des hommes politiques qui se moquent de nous et de nos petits. Ne l’oublions pas le 6 mai.

  6. Je respecte infiniment Alliance Vita mais certaines cases vertes pour Sarko ne le méritent pas du tout.
    Il a :
    – lancé le projet du “beau-parent” proposé par l’exécutif
    – fait une quasi égalité fiscale entre le PACS et le mariage et la volonté de l’officialiser en mairie
    Manque également par exemple une colonne :
    -travail du dimanche…

  7. J’approuve Cosaque, plusieurs cases vertes de Sarkozy devraient être oranges ou rouges:
    Le Pacs est devenu l’égal du mariage au point de vue fiscal et françois Fillon souhaite qu’il soit signé en mairie…
    Le travail du dimanche qui va être étendu…
    Nominations de Ministres “pro familles…”: Morano, Bachelot…
    Introduction du Gender dans les manuels scolaires…

  8. Il y aura bientôt sans doute des catholiques pour nous expliquer que la loi Veil-Chirac-Giscard a été voté sous un gouvernement socialiste.
    Ceux-là même qui ont déjà oublié les cris d’orfraie de la classe politique de gauche COMME DE DROITE à l’évocation d’une petite entorse au remboursement automatique de l’avortement proposée par Marine Le Pen.
    Nous avons la société que nous méritons. Celle d’un peuple de poisson rouge… (durée de la mémoire : 2 secondes)
    On peut (peut-être) trouver des raisons pour voter Sarkozy mais certainement pas celles-là!
    (Petite remarque au SB : je suis souvent bien critique dans mes interventions mais je salue le travail du SB pour la qualité de ses informations et le remercie de son positionnement intelligent. Je ne suis pourtant pas d’accord sur votre engagement favorisant trop un candidat cynique et menteur comme Sarkozy dont la politique a été catastrophique à tous les niveaux et particulièrement quant à la survie de la nation française, première condition pour que nous puissions encore discuter de l’avenir…
    Mais j’ai confiance dans votre soutien critique de Marine Le Pen qui est la seule capable d’ébranler le système.
    Pour info, je voterai Hollande pour virer Sarko, ses mensonges et ses amis démocrates-chrétiens)
    [Le SB n’appelle pas à voter pour qui que ce soit. Le SB relaie les prises de position de l’ensemble de notre famille de pensée et il s’avère que la très grande majorité des prises de position sont en faveur de Sarkozy. Le SB est un peu la vitrine de ce que pensent les milieux catholiques et conservateurs. C’est ainsi. MJ]

  9. Autrement dit, tant pis pour le million de victimes de l’IVG du quinquennat passé et tant pis pour le million de victimes à venir jusqu’en 2017.
    La solution du moindre mal qui tue 2 millions de personne a convaincu ” Alliance Vita “; ma conscience me dit autre chose : le vote blanc laisse mon coeur en paix.

  10. merci Adèle pour votre aimable soutien.C’est pour toutes les Adèle de France et de l’humanité que je me bats.

  11. Au premier tour d’une élection présidentielle, on choisit. Au second tour, on élimine.
    Alliance VITA est dans son rôle lorsqu’elle indique de manière factuelle les positions des candidats sur la question de la vie et, prenant acte, appelle à ne pas voter François Hollande.
    Le vote blanc est quant à lui inefficace et revient à “s’en laver les mains”. On peut voter pour un candidat sans être d’accord avec tout (sinon on voterait toujours blanc) et aujourd’hui, les enjeux sont trop fondamentaux pour s’abstenir. Le vote blanc n’est pas plus anti-avortement que pro-avortement !
    Si dans quelques mois l’euthanasie venait à passer dans ce pays, j’aurais du mal à me dire après coup “moi j’ai bonne conscience car j’ai voté blanc ; ce n’est pas de ma faute si le candidat anti-euthanasie était pro-avortement. Tant pis pour les Français”.

  12. la couleur des cases se réfère évidemment au programme et promesses de campagne. VITA est bien au courant du bilan de M. Sarkozy pour se dépenser, sans compter, tous les jours, sur tous les fronts. Là ou beaucoup se contentent d’une signature en bas d’un mail (remarquez c’est déjà ça)
    Insinuer des promesses de portefeuille est juste grotesque.
    Pour avoir moi même rencontré des élus de gauche et de droite, je peux vous dire que le combat pour les valeurs est moins difficile avec l’UMP qu’avec le PS ou pire le FdG. Je voterai Sarkozy car pour débattre il faut avoir en face quelqu’un capable de vous entendre, de vous écouter, de vous comprendre, de vous aider. Ce qui est loin d’être avec la gauche (cela est une généralité et des exceptions existent dans les deux camps)

Publier une réponse