Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'Islam

Algérie : un pasteur condamné à la prison pour prosélytisme

Algérie : un pasteur condamné à la prison pour prosélytisme

La réalité de l’islam en Algérie :

Le 4 mars 2021, Rachid Seighir, pasteur de l’église de l’Oratoire à Oran, et Nouh Hamimi, autrefois vendeur dans la librairie-papeterie dirigée par le pasteur, ont été reconnus coupables de prosélytisme[1]. Ils ont été condamnés par contumace à deux ans de prison et une amende de 500 000 dinars algériens (environ 3 100 €), ce qu’ils ont appris par un avis glissé sous la porte de leur église.

D’après le jugement, il leur était reproché d’avoir « distribué des publications ou toute autre propagande portant atteinte à la foi d’un musulman » : en 2017, de la littérature chrétienne et des Bibles avaient été trouvées dans cette librairie lors d’une perquisition. Or l’article 11-2 de l’ordonnance 06-03 du 28 février 2006 fixant les conditions et règles d’exercice des cultes autres que musulmans[2], sur le fondement duquel les deux hommes ont été condamnés, prévoit que « Sans préjudice des peines plus graves, est puni d’un emprisonnement de deux ans à cinq ans et d’une amende de 500.000 DA à 1.000.000 DA quiconque : […] 2 – fabrique, entrepose, ou distribue des documents imprimés ou métrages audiovisuels ou par tout autre support ou moyen qui visent à ébranler la foi d’un musulman ». Cette ordonnance a été qualifiée de « liberticide » par Salaheddine Chalah, président de l’Église Protestante d’Algérie (EPA)[3].

Pour le pasteur Seighir, cette condamnation n’est que la suite d’une précédente affaire mettant en cause sa librairie : en 2008, il avait déjà été condamné pour de tels faits avant d’être relaxé en appel. À la suite de la perquisition en 2017, la boutique avait été contrainte de baisser le rideau sur l’ordre du Wali (Gouverneur) d’Oran. En 2018, un tribunal avait toutefois déclaré cette fermeture invalide pour des raisons procédurales, mais les autorités ont refusé d’autoriser la librairie à rouvrir. En 2019, la justice administrative avait ordonné le retrait des scellés et la réouverture du magasin mais, à nouveau, les autorités n’ont pas respecté ce jugement : le commerce est donc toujours fermé actuellement.

Si le Christianisme y a été présent dès le IIe siècle, l’Algérie a aujourd’hui l’Islam pour religion d’État et sa population est musulmane à plus de 98 %[4]. En effet, les conquêtes arabo-musulmanes du VIIIe siècle y ont quasiment fait disparaître le Christianisme avant un bref retour au XVe siècle grâce aux Espagnols, rapidement remplacés par les Ottomans. Les chrétiens représentent aujourd’hui 0,3 % de la population algérienne. Ils vivent principalement en Kabylie et sont en majorité des musulmans convertis, protestants pour la plupart.

[…]

___________

[1] Voir notamment “Two Christians Sentenced to Prison and Heavy Fine in Algeria”, Morning Star News, 4 mars 2021 ; “Algeria: Pastor faces prison term”, Middle East Concern, 2 mars 2021.

[2] https://www.axl.cefan.ulaval.ca/afrique/algerie_ordon-06-03-2006religions.htm

[3] « Reconnu coupable de « prosélytisme », un pasteur est condamné à 2 ans de prison en Algérie », InfoChrétienne.com, 3 mars 2021.

[4] Open Doors International/World Watch Research, WWL 2021 Country Dossier – Algeria, December 2020, p. 10.

Partager cet article

13 commentaires

  1. Qu’en pensent Macron et son fidèle Moussa ?

  2. La preuve que l’Algérie n’a pas dépassée le moyen-âge, comme les petromarchies du golfe. Le FLN qui confisque le pouvoir depuis 1962 enferme le peuple algerien dans un double obscurantisme : l’islamisme radical (qu’est-ce d’autre quand on condamne des gens pour leur religion) ; la mainmise d’une caste militaire vieillissante et corrompue jusqu’à la moelle… tout ça pour conforter son pouvoir. Mais c’est un mauvais calcul et le Hirak est deja récupéré par les islamistes : comme après les élections de 1991 qui ont donné la victoire au Front Islamique du Salut, la guerre civile couve en Algérie. Les Algériens ont bien compris que leur pays est en faillite et qu’ils auraient mieux fait de rester Francais en 1962. Environ six millions ont déjà fait ce choix.

    • CesarevitchAlexei a écrit : « Les Algériens ont bien compris que leur pays est en faillite et qu’ils auraient mieux fait de rester Francais en 1962. Environ six millions ont déjà fait ce choix. »

      Entre nous, heureusement qu’ils ne sont pas restés Français sinon la France aurait tout ce problème et nous aurions Colombey-les-deux-mosquées.

      Pour l’instant nous n’avons qu’une partie du problème importé principalement du Maghreb et de Turquie à cause de la « collaboration » de certains maires (Strasbourg, …) et autres personnages politiques au plus haut niveau.

    • Ah non ! L’Algérie était au niveau des pays européens au moment de l’abandon par la France de son territoire au profit de l’envahisseur arabe.
      C’est depuis qu’elle est retournée à l’âge de pierre et non au moyen-âge qui fût une époque de haute civilisation !

    • Je vous contredirai sur deux points : premièrement le Moyen Âge est tout sauf une période d’obscurantisme, jamais l’Europe n’a été aussi lumineuse. Et deuxièmement il faut remplacer dans votre message l’expression « islamisme radical » par « islam » tout court : c’est plus facile à écrire, et cela revient exactement au même

  3. Quand pensent Macron et Moussa comme je l’ai vu souvent écrit sur un forum de détection… Réponse : jamais, ils en sont incapables !

  4. voila un bel exemple des pratiques de la religion d’amour, de tolérance et de paix….

  5. L’Histoire a reconnu de très nombreux faits de martyre, où des chrétiens ont préféré mourir plutôt que de devenir infidèle à leur foi.
    Mais il semble que la foi des musulmans soit bien moins solide, si “des documents imprimés ou métrages audiovisuels ou tout autre support ou moyen” suffisent “à ébranler la foi d’un musulman”.

  6. la foi musulmane : admirer le bel exemple donné par un prophète esclavagiste obsédé à développer son cheptel d’esclaves sexuelles ! C’est beau non ?

  7. Et une fois de plus, on constate le résultat de plus de 50 ans de Concile et nouvelle messe : dans les pays musulmans comme un peu partout, on ne trouve plus que des protestants pour s’opposer à l’Islam… comme tous les évêques, celui de Rome en tête, sont aplatis devant leurs « frères du livre », il faut que ce soient les héritiers de Luther qui résistent…et l’ironie de la situation, c’est que ce sont eux, précisément eux, qui ont conçu la messe de Paul VI. Ça fait réfléchir n’est-ce pas? Et pendant ce temps-là, les musulmans qui frappent à la porte des églises françaises pour demander le baptême se font renvoyer par les prêtres à leur religion d’amour qui est tellement plusse mieuxe !

  8. l’islam religion d’amour (de la violence) de tolérance (zéro) et de paix (éternelle) ces chrétiens d’algérie vont surement avoir droit au chatiment prévu par le coran : la lapidation (ou un égorgement , voire une balle dans la nuque )

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]