Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Société

Alexandre Mendel : Vers la partition de la France !

Journaliste indépendant, Alexandre Mendel a été l’auteur d’un essai qui a marqué les esprits « La France djihadiste ». Il revient avec un livre explosif : « Partition ». Une référence à peine voilée à cette phrase de François Hollande ; « Comment peut-on éviter la partition ? Car c’est quand même ce qui est en train de se produire ! ». Menant une enquête poussée et argumentée, l’auteur sillonne la France, l’autre France où l’on pratique la prière de rue, où les femmes ne sont plus admises dans certains cafés, où le sport est devenu halal, où l’on répudie ses épouses, où les mosquées salafistes pullulent… Un pays en guerre, où l’on ne combat pas ses ennemis mais où, au contraire, on les choie.

En l’espace de vingt ans seulement, les territoires perdus de la République sont devenus des territoires abandonnés à l’islamisme. De véritables califats se sont établis dans une nation rongée par le déni et qui laisse la charia s’installer impunément sur son sol. Le livre d’Alexandre Mendel est la chronique ordinaire de la sécession islamiste en France. A partir d’exemples plus scandaleux les uns que les autres,il nous souhaite la bienvenue dans la France de la partition. Celle du renoncement et des compromissions.

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

13 commentaires

  1. Notre pays est suffisamment grand pour que tout ce qui est décrit ici soit considéré comme très minoritaire. Pourtant cette situation progresse lentement mais quand même. Alors la question me vient: cette République française franc- maçonne acharnée contre le catholicisme , que fait- elle pour défendre la République de ses vrais adversaires qui s’accaparent de ses territoires? Rien! C’est quoi alors la laïcité républicaine? La Fémen ukrainienne Korochenko récemment félicitée et décorée ? Qui défend la République aujourd’hui à part les policiers privés de moyens pour le faire?

  2. Ce sont les traîtres qui nous gouvernent depuis un demi siècle qui ont organisé ce chaos . Ils l’ont fait de façon délibérée , selon le cas , par idéologie anti nationale ou par intérêt personnel .
    Il appartient au peuple autochtone de se mobiliser au plus vite pour changer le cours de l’Histoire , avant qu’il ne soit trop tard.

  3. Alliés aux traîtres qui parlent de “territoires” ou de “ce pays” avec dégoût au lieu de dire “La France”, “mon pays”, les USA essayeront de déstabiliser, sèmeront leur venin comme d’habitude avec ceux de l’OTAN et de l’UE, leurs vassaux. Ils essayeront de faire comme avec le Kosovo (toujours pas officiellement reconnu). Tant que cela ne se passe pas chez eux …
    Mais ils échoueront une fois de plus.

  4. C’est oublier un peu vite l’Histoire réelle de la France, toujours bénie quand elle est fidèle à Dieu et durement punie dans le cas inverse, se rappeler Tolbiac, Ste jehanne d’Arc, Pontmain, première bataille de la Marne 1914, L’Ile-Bouchard en 1947; le mystère es là, nous tourner vers le Ciel et prier surtout Notre-Dame.
    Saint Remy avait annoncé le Bien et le Mal suivent le cas.

  5. Oui mais quand on donne le pouvoir aux femmes il suffit de constater leurs priorités: sexisme,égalité des salaires, harcèlement, pilule, avortement…pour les femen scier des croix, montrer leurs seins, pour des pdg la chasse au mâle blanc.
    Quand il y a des millions de chômeurs.
    Alors cette partition C’est du vent, ou une réaction au vide laissé par la nullité de la soit disant libération de la Femme et ses idéaux qui sont partagés entre l’argent et le sexe.
    La femme au pouvoir, semble ne pas faire mieux que l’homme, si ce n’est pire, mais veut en plus faire la leçon.
    10 000 000 de français non nés il faut les remplacer 220.000 avortements 220 000 nouveaux français.

  6. La partition existe déjà: lui manque un aspect juridique.
    La force des envahisseurs: leur nombre, leur jeunesse, leur natalité, leur foi (de mrd)
    Nous : autant de faiblesses!

  7. Toujours les mêmes qui montrent les musulmans du doigt.
    Comme si les musulmans étaient les seuls à répudier leurs épouses ! Les chrétiens à la sauce “républicaine” le font aussi, et les juifs également, que je sache.

  8. Le gros problème, c’est qu’une peau de panthère ne se partage pas en deux comme un grain de café…
    Les problèmes de frontières risquent d’être bien longs (en kilomètres et en années!)
    Reste le recours à Notre-Dame, Reine de France
    Voir la belle vidéo récente : “La victoire viendra par Marie” https://www.youtube.com/watch?v=U4o3gSEDUB0&feature=youtu.be

  9. Peut-être vraisemblable, mais serait plus élégant en bon français : partage = acte de partager (découper) un ensemble; partition = partie (mélodie) jouée par une voix ou un instrument …

  10. Pas d’accord avec “candide | 3 jan 2018 00:46:27”: le premier sens de “partition” est bien “Action de partager ce qui forme un tout ou un ensemble; p. méton. résultat de cette action, partie d’un ensemble organisé.”
    Avec des sens dérivés en héraldique, en mathématique, en politique, d’usage tout-à-fait actuel.
    L’aspect musical n’est que second. Cf. http://www.cnrtl.fr/definition/partition

  11. Si l’Islam gagne du terrain, c’est bien parce qu’il n’y a plus de français en face. Dire que la victoire viendra par le Ciel, c’est tromper tout le monde, car le Ciel ne peut agir qu’au travers de nous. Agissez, agissez !

  12. partage? d’un pays? non! jamais!
    que ceux qui ne veulent pas vivre ensemble avec nous rentrent chez eux!
    et qu’on ne nous dise pas que c’est imposible, les espagnols l’ont prouvé en 1492, les algériens en 1962

  13. Selon le dictionnaire Robert, “partition” dans le sens de “partage” géographique, est un anglicisme, alors qu’en français classique “partition” est essentiellement utilisé en héraldique et en musique. Il est vrai, C.B. que l’étymologie commune explique ce retour à un sens primitif, comme le mot “peste” qui, du latin, nous revient en “pesticide”, toujours sous l’influence de l’anglais, alors qu’en français, “peste” désigne une maladie infectieuse humaine. Sans être puristes, respectons l’évolution naturelle de la langue en évitant les hybridations superflues.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services