Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Alerte à la grippe aviaire ?

C’est le très informé Libre Journal qui nous l’apprend. Début juin, Delanoë a reçu les représentants des principales religions mais aussi des "groupes philosophiques" et des associations familiales pour une réunion exceptionnelle du comité d’éthique funéraire. Il leur a annoncé que les organismes de veille sanitaires redoutent pour la rentrée une pandémie de grippe à virus H5N1 muté (à l’ordre du jour du G8) dont les conséquences dépasseraient celles de la grippe espagnole de 1918.

Dans le même temps, plusieurs patients privilégiés ont reçu de leurs médecins avis d’avoir à se munir, sans attendre que les stocks soient pris d’assaut, de Tamiflu en gélules, de Relenza en spray ainsi que de masques de protection individuelle pour les professionnels en contact avec les malades, et d’autres masques anti-projection imposés aux malades pour protéger l’entourage.

Le ministre de la santé, Xavier Bertrand, a annoncé qu’ :

"en cas de pandémie, l’institut de Veille Sanitaire estime qu’en l’absence d’intervention et de préparation, le nombre de malades pourrait, au fil de plusieurs mois, s’élever en France de 9 à 21 millions et le nombre de décès de 91000 à 212000."

Selon Le Libre Journal, les spécialistes confient hors médias qu’en raison de l’accélération et de la multiplication des migrations touristiques ou économiques, ils craignent plus d’un million de décès en France. Les organismes spécialisés prévoient en effet une pandémie plus grave que celle de 1918 qui fit officiellement 400000 morts en France.

Le 4 mai une femme contaminée par le H5N1 est morte dans l’île de Sumatra. Alertés, les experts de l’OMS ont établi que ce décès avait entraîné la mort, en 3 semaines, de 7 des 8 parents ayant dormi dans la même pièce que la défunte et ce en l’absence de tout contact avec de la volaille. Le 19 mai, l’OMS admettait la possibilité d’une contamination directe d’humain à humain qui avait été niée jusque-là.

Aux Etats-Unis, les experts ont reçu ordre de se préparer à vivre pendant 15 jours au moins en claustration complète (portes et fenêtres fermées, aucune sortie, aucun contact avec l’extérieur, réserve de nourriture et d’eau pour deux semaines et plus si possible).

Michel Janva

Partager cet article

6 commentaires

  1. Peut-être, mais ce qui suit me perturbe quand même : http://money.cnn.com/2005/10/31/news/newsmakers/fortune_rumsfeld/
    taper tamiflu+rumsfeld dans prolifesearch.com et vous serez étonnés
    il y a une sacrée controverse
    Amicalement
    Poc

  2. ce que je ne comprends pas, c’est qu’il y a quelques semaines, nous lisions que la transmission à l’homme n’était pas démontrer, voire limite impossible. Alors qu’au même moment Bush demandait la création d’un vaccin!!!!
    Là, nous sommes tout à coup tous menacés pour septembre….mais y-a-til en ce moment un endroit où les gens tombent comme des mouches et propagation du virus???
    Je trouve ça vraiment étrange…. à moins qu’il ne s’agisse de propager VOLONTAIREMENT le virus à une date donnée… et je crois certains hommes assez fous pour le faire!
    à moins que je n’ai pas bien compris la situation…..
    c’est mauvais pour la saison de chasse tout ça! lol.

  3. en complément peut-être :
    http://www.agrobiosciences.org/article.php3?id_article=1823
    ici http://www.sante.gouv.fr/ on est rassuré… “La maladie n’est pas transmissible d’homme à homme (pas de contamination inter-humaine).”
    alors ….. alors….. qoi penser de tout ça?
    une neuvaine à ste Rita?

  4. Il est temps de se référer aux prophéties de Marie Julie Jahenny et de prendre ses précautions.

  5. En cas de pandémie, pour éviter la grippe aviaire, en sus de la claustration, et faute de pouvoir se procurer du Temiflu, avoir chez soi de la Badiane de Chine (celle du Japon est à exclure, parce que toxique) et en concommer. En effet le Temiflu est composé en grande partie de la Badiane.

  6. Suite au commentaire précédent:
    La badiane, ou Illicium verum, est aussi appelée anis étoilé en raison de sa forme en étoile et de son goût d’anis. C’est une plante originaire de Chine, on l’appelle d’ailleurs parfois anis de Chine.
    Les Chinois connaissent bien ces jolies étoiles séchées (fruits du badianier, de la famille des magnolias) pour les utiliser en médecine traditionnelle afin de favoriser la digestion et la prévention des maladies hivernales, et surtout très régulièrement en cuisine. C’est même l’un des ingrédients incontournables du célèbre canard laqué… et du pastis Ricard !
    Mais la badiane, au parfum anisé très corsé a d’autres atouts. Elle contient en effet de l’acide shikimique, le principe actif du Tamiflu. Ce médicament est le seul qui a montré une efficacité dans le traitement de la grippe aviaire en atténuant les symptômes, et surtout en ne présentant aucun risque sanitaire.
    Rappelons qu’il n’existe actuellement aucun vaccin contre cette pathologie, et si le virus H5N1 n’a pas encore déclenché de pandémie humaine.
    Seuls les “vrais” badianiers qui poussent principalement dans les régions montagneuses du sud de la Chine et au nord du Vietnam peuvent a prevenir la grippe avaire.
    L’Illicium Verum est donc le seul supplément naturel actuellement disponible pour prévenir les risques de grippe, et en particulier de grippe aviaire.
    La Badiane : un supplément important !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services