Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Alain Soral quitte le Front National

L'ancien communiste, qui n'a pas été retenu pour les élections européennes, explique :

S "Comme chaque fois que quelque chose se passe mal au FN depuis deux ans, chaque fois qu’un conflit l’affaiblit, qu’un départ contribue un peu plus à détruire ce qui fut un authentique mouvement d’opposition nationale, la réponse c’est : Marine… C’est parce que Marine, aidée de son compère Aliot, a pesé de tout son poids pour s’opposer à ma candidature, voulue pourtant par le Président et acceptée par Gollnisch, que nous nous retrouvons, au final, avec le grotesque Dubois comme tête de liste [en Ile-de-France]. […]

Martinez, Lang, Lehideux, Bild… aujourd’hui Soral, Gollnisch demain ? […] J’avais rallié le Front et Jean-Marie Le Pen pour tenter d’apporter mon aide à un authentique mouvement d’opposition nationale transcourant et anti-Système. Comme je n’ai pas vocation à être un harki, ni à faire des harkis, je m’en vais."

MJ

Partager cet article

29 commentaires

  1. C’est une des rares bonnes nouvelles en provenance du FN actuellement. Un seul regret, qu’il ne soit pas parti avant les élections de 2007…
    Avec le départ inéluctable de Bruno Gollnisch dans les mois à venir le Front pourra fermer boutique, c’est une bien triste fin.

  2. Bravo encore au Salon Beige pour ces informations. Je viens de lire la déclaration A. Soral. Je trouve que c’est un très bel article. Clair,précis et si il est sincère,plein de nostalgie.
    JMLP semble dépassé,le FN va mal.

  3. J’étais certaine qu’il partirait mais le problème était quand. Ce qui est triste c’est qu’il ait commis autant de dégâts au FN.
    Le salon beige au lieu de nous égréner la liste quotidienne des départs devrait nous faire la liste des cadres qui restent au FN, cela irait plus vite.
    Ce qui est certain c’est que Le Pen père et fille ont tué le FN. Ce qui comme moi sommes partis en FN en prédisant cette fin avaient raison.
    Le problème est que non seulement Le Pen a tué le FN mais il a également tué l’ensemble de la droite nationale, MPF compris.

  4. C’est un peu l’arroseur arrosé !
    En effet, Alain Soral (un marxiste auto-proclamé “sociologue”) – qui n’avait d’ailleurs strictement rien à faire dans le mouvement national – a su bien profiter de la montée en puissance de Marine Le Pen qui l’a fait entrer au parti. Maintenant c’est à son tour d’être écarté et encore n’est-il pas conspué comme lui-même a osé insulter les nationaux ou les cadres du mouvement national, et ce à plusieurs reprises.
    Hodie mihi, Cras tibi.
    C’est une preuve de plus que, non seulement le Front (ex)National se porte très mal, mais qu’en plus, à l’intérieur même du clan gaucho-lepéniste (ou mariniste, c’est pareil) l’ambiance est loin d’être tout à fait sereine.
    Le FN a bien changé. Il est grand temps de refonder un mouvement national, populaire, social et catholique ancré sur nos valeurs et représenté par des personnalités respectables et intègres.

  5. Le FN se saborde tout seul depuis des années. Il tenait parce que Le Pen était là. Mais le chef étant sur le déclin…
    Soral est quelqu’un qui a bien compris la société actuelle, ses rouages et sa mentalité. Le fait qu’il ait été marxiste est en tout cas très intéressant !
    Il faut accepter le fait que le FN se casse la figure et qu’il se soit fait bouffer. Les idées qu’on y trouve sont parfois intéressantes mais les multiples gaffes du patriarche ont tué le parti.
    C’est le jeu de la politique.

  6. Le Front est mort d’une absence de tête!

  7. Soral s’en va.
    Tant mieux, il n’a pas le style droite nationale. Agité, d’origine troskyste, il n’apporte en germes que divisions.
    Reste Marine et Gollnish.
    Marine, son principal défaut est son coté nouvelle arrivée.Héritière,il lui manque la profondeur d’une traversée du désert ou d’un véritable combat prouvant ces qualités de leader.
    Il reste donc le mystère Gollnish.
    Souhaite il vraiment prendre la tête du FN ?
    Sa discrétion légendaire, sa façon de toujours en référer au chef, ne permettent pas d’en faire un leader.
    Il est temps qu’il affiche ces ambitions et projets si il en a ce dont je doute depuis le temps qu’il est numéro 2.

  8. Quel départ inéluctable de Bruno Gollnisch dans les mois à venir? De quoi parlez-vous cher Aurel? Il n’a aucunement l’intention de quitter le Front. Il s’apprête même à publier un manifeste national qui met à jour les implications de notre combat national, afin d’assainir enfin les fondamentaux du Front et de la droite nationale.

  9. J’ai lu je ne sais plus où que Sarkozy avait fait confidentiellement avec le FN ce que Mitterrand avait fait officiellement avec le PC.

  10. to HB : excellent , votre formulation est remarquable , on dirait du défunt ( et regretté ) Raymond Devos .

  11. @ SOLANGE
    Je ne pense pas qu’il faille se réjouir d’un départ, que ce soit celui de Carl LANG ou celui d’Alain Soral : tous avaient leur place, et seulement leur place. Si chacun avait tenté d’éviter de surdimensionner son ego par rapport à la communauté d’idées.
    Il y a une solution politique : que SORAL rejoigne Carl LANG, ainsi que Martial BILD en Ile de France. Ainsi se regrouperont tous les cadres du FN qui après 20 ou 25 ans de mandats et de responsabilités les plus élevées, comprennent qu’ils ne les ont exercées qu’imparfaitement, puiqu’ils ont laissé ce parti dans un état tel, selon eux, qu’ils se sentent obligés maintenant de le dénoncer.
    Autre point commun : comme Alain SORAL, cette lucidité leur est venue lorsque la commission d’investiture ne les a pas investis pour un mandat qu’ils espéraient. Avec un ressentiment aussi violent chez les uns et les autres, ainsi qu’une animosité particulière contre le fondateur du FN.
    De plus, entre Alain SORAL, fort peu chrétien, et Pierre Vial, le néo-païen anti catholique qui soutient Carl LANG, il y a des proximités naturelles qui deviendront vite une amitié durable.
    Après tout, en juin, les électeurs trancheront la querelle, et il est souhaitable que cela se fasse sur des bases claires : le FN d’un côté et tous ses opposants de l’autre.
    Le lendemain du scrutin, l’état des forces sera établi entre la droite nationale et sa partie résiduelle.

  12. Marine devra apprendre de son père, ou du temps qui passe, à se sentir responsable de tout… Quiqu’elle fasse ou dise elle aura toujours tort aux yeux d’une infime minorité qui pour la plupart ne sait rien du front.
    Il y avait ceux qui était partis parce que le front se perdait à gauche et avait déserté les “fondamentaux” que personne ne connaissait bien sur. Et tout cela était bien sur de la faute de Marine et de son gourou Alain SORAL.
    Et puis, certains autres, qui eux viennent de partir parce que le Front est encore composé de ‘vieux cadres fachos’ (dixit SORAL) qui ne comprennent pas que la lumière vienne de SORAL.
    Finalement, ils sont d’accord sur deux choses :
    1. Marine est incompétente, et ALIOT est un abruti… et par définition eux sont des gens intelligents et honnêtes.
    2. Ils sont d’accord aussi sur le fait que mis à part eux, rien de bon ne peut se faire dans notre famille politique.
    Tous ceux qui sont avec Marine sont des arrivistes bornés, idiots, incultes, et des tas d’autres choses.
    Et tous leurs supporteurs, ici ou ailleurs, de se dresser comme des remparts devant la subvertion, bien entendu en paroles car on ne les verra jamais aller sur le terrain pour tracter ou coller. Non c’est finalement trop salissant et il faut laisser cela aux militants qui eux continuent à rester au front. Et l’on s’apercevra bientôt que si des cadres partent les militants répondent toujours présents, pendant que les électeurs gardent encore LE PEN dans leur coeur.
    Ces militants sont tellement bêtes, qu’ils en redemandent encore.
    Je voudrai dire à tous les geignards de salon planqué devant vos écrans que l’on ne vous a pas souvent vu sur le terrain.
    Et que vous devriez avoir l’extrême pudeur de garder un tant soit peu de respect pour un homme, JEAN-MARIE LE PEN, chargé de défauts mais qui pourrait vous donner des leçons de stratégie politique.
    La PME familiale, NENEUIL etc… Les insultes que vous distribuez aux autres sans accepter d’entendre les réponses.
    Vous ne le méritez pas finalement. Et rien que pour cela, Mesdames et Messieurs les opposants, je vous méprise, très sereinement et très calmement.

  13. Réponse au mariniste Pascal Gannat.
    1) Alain Soral n’avait rien à faire au vrai FN. Il y a été placé par les amis de Marine Le Pen pour entamer le virage à gauche du parti. Je ne me réjouis pas de son départ, je souris seulement de l’ironie du sort : après avoir prospéré dans le système mariniste qui sali et exclu, Soral se retrouve en marge, comme les nationaux qu’il conspuait la veille.
    2) Je dénonce vos amalgames relativement malhonnêtes : Soral n’a pas vocation à rejoindre Carl Lang car tout sépare Soral de Lang contrairement à son ancienne amie Marine. Vial soutient peut-être Lang mais il ne fait pas partie des cadres de son nouveau mouvement. Il n’y a rien qui surprenne dans l’union Lang-Bild, en revanche il y a une surprise dans le divorce Soral-Marine. Un royaume qui se divise contre lui-même en somme.
    3) Vous resservez l’idée de la “gamelle”. Concernant Carl Lang, vous savez parfaitement qu’il n’a pas voulu figurer sur la liste du FN avec Marine Le Pen, non pour le mandat (sa deuxième place sur la liste FN est éligible, bien plus que sa première place sur une liste indépendante, vous le savez très bien puique vous y faites allusion à la fin de votre message à propos des résulats électoraux) mais pour une question de principe politique (il ne se reconnaît pas dans les idées laxistes de Marine Le Pen). Carl Lang a proposé de figurer en dernier si un autre cadre du mouvement remplaçait Marine. Vous dîtes que vous n’êtes pas mariniste, mais vous utilisez EXACTEMENT la même dialectique, mensongère dans les faits et dégradante voire diffamatoire pour les personnes.
    4) Je ne sais pas si les électeurs trancheront la querelle, car je crois que sur les ruines accumulées par la gestion “Aliot-Marine” si bien analysée en son temps par Serge de Bekketch http://carllang.forumactif.com/fn-canal-historique-f5/quand-serge-de-bekketch-parlait-du-clan-alliot-marine-t60.htm , il n’y aura plus grand chose à trancher. Dans tous les cas il est préférable de faire un moindre score (provisoire) avec des personnalités crédibles et respectables comme Bild, Lang, Lehideux (et tous ceux qui étaient à la marche pour la vie) avec des idées saines, plutôt qu’un petit résultat légérement supérieur (ce qui n’est pas acquis, qui vivra verra) avec des personnes douteuses qui ne partagent pas nos valeurs et prônent la contre-culture de mort. C’est une question de principe qui passe avant les résultats électoraux d’ailleurs tout à fait ponctuels et évolutifs. Sans cadres et sans militants, je ne sais pas si Marine Le Pen fera longtemps un meilleur score que les véritables nationaux.

  14. @ Placide : une peu raide , mais bien dit !

  15. @SOLANGE
    ne vous inquiétez donc pas, nous sommes tellement bêtes que nous disparaitrons et que vous et vos amis grandioses feraient des scores tellement élevés que vous ferez des scores à trois chiffres du genre 0.25 % et nous une dizaine comme d’habitude.
    Nous allons disparaître alors pourquoi autant de rage contre nous et surtout contre Marine.
    Ah oui, en effet, la boutique, la PME, vous ne pourriez sans doute même pas faire les marchés avec vos idées rétrogrades.
    Et même avec vos petits résultats cela sera encore elle la responsable et là je pense que pour une fois cela sera vraiment le cas.

  16. pardon
    vous et vos amis grandioses ferez…

  17. Les analyses politiques du FN datent d’il y a 30 ans et ne correspondent plus à nos aspirations.
    Elles sont en trop grand décalage par rapport à ce que nous vivons et ce que nous savons, nous qui continuons à prendre le métro et le RER, à faire nos courses nous-même, dans les centres commerciaux de la banlieue, etc. etc. …
    Ils se sont laissé dévier sur des sujets qui ne devraient les concerner que de très loin…
    Par exemple : les questions “internationales” liées au Proche-Orient, etc. …
    Et leurs engagements “Anti-Américano-Sioniste”, auprès de la “cause arabe”…
    Les trois quarts de leurs électeurs s’en contrefichent… Voire sont en total désaccord avec cette ligne ( et c’est mon cas par exemple…).
    Concernant l’ “Immigration” : c’est, et ça n’aurait jamais du cesser d’être, leur raison d’être essentielle…
    Malheureusement, non seulement ils se sont dispersés sur toutes sortes de sujets ineptes, mais leur lecture du problème s’est sclérosée et elle est restée 30 ans en arrière…
    C’est toujours : -” Les gentils pauvres immigrés… Victimes de la “misère de l’Afrique” ( tu parles…) et des méchants politiciens et patrons français qui les font venir…”
    Bref : ils en sont resté à une lecture “économiste” et victimaire, tiers-mondiste… Et surtout : il ne faut pas faire de racisme, car le racisme c’est mal…
    Et, au bout du compte, ils sont encore plus antiracistes que les antiracistes eux-même… Car ces derniers, au moins, reconnaissent et affirment constament la dimension raciale du problème… Alors que le FN se contente de la repousser d’un revers de la main, en restant sur les critères marxistes de production de richesse etc. …
    Et du coup ils sont restés totalement incapable de comprendre ce que tout français qui “continue à prendre le Métro et le RER” sait de source sûre : l’ “Immigration” n’est pas une politique économique, c’est une politique raciale…
    C’est une colonisation, au pire sens du terme, dont l’objectif est racial : il s’agit de forcer les races à “fusionner”, leur imposer le modèle de la “mixitée”, forcée et généralisée, de façon à faire disparaître toutes les races ( à commencer par la Blanche) au profit d’une seule.
    Il s’agit de créer un “Homme Nouveau”, “Trans-racial”, “Post-racial”…
    En tous les cas, il est certain que la “lecture” du phénomène “immigration” proposée par le FN n’a pas évolué depuis 1975, et qu’elle est en profond décalage par rapport à ce que l’on constate dans la réalité quotidienne, qui est 100 fois pire que tous ce qu’ils en disent…

  18. Le départ de Soral est anecdotique. Nous pouvons remercier les médias d’avoir encensé Marine Le Pen pour diviser le FN. Marine Le Pen a fait la démonstration éloquente que loin de rassembler, elle fait fuir les cadres… Les déclarations de son père en sa faveur n’y font rien. Je lui souhaite donc bien du courage et bien du plaisir. A force d’écarter ceux qui ne lui vous pas une ferveur inconditionnelle, elle va finir par se retrouver seule. La traversée du désert s’annonce difficile.
    Seul Gollnisch a la capacité de rassembler dans et hors du front. Dans sa région, au moins, il fait l’unanimité de la droite nationale.Mais tout reste à faire… Il lui reste à transformer l’essai…

  19. C’est la meilleure chose qui puisse arriver au Front. Mais j’ai bien peur que ce très heureux évennement n’arrive trop tard : le “torpilleur” du Paquebot a eu le temps de faire son sale boulot avant!

  20. Parlons vrai? Certes, l’idée de prégouvernement FN organisée pour les présidentielles de 1995 était un peu pompeuse. Mais aujourd’hui, où est le shadow cabinet du FN ? A part Gollnisch qui est très compétent, Alliot qui a une certaine formation, La tocnaye, qui a l’envergure d’être ministre? Avec Marine comme Présidente? Vous trouvez ça crédible?? En plus elle a tout fait pour les élus locaux vers la sortie. Ce n’est pas avec sa stratégie que le Front va s’implanter sur le terrain…
    Vive le rassemblement de la droite nationale derrière les cadres sérieux Lang, Bild, Gollnisch, Antony, Bompard,La Tocnaye, Louis, Villiers s’il reste en vendée. Oui à l’implantation locale, trop négligée Génération Le Pen, voire méprisée par Marine, qui seule pourra nous offrir des perspectives sur le long terme…

  21. @ SOLANGE
    Quand on vous cite des extraits de discours de JM LP et de Marine LE PEN contre l’avortement, vous faites comme s’ils n’existaient pas, leur déniant toute valeur et crédibilité, parce que par définition, leur nom même fait qu’ils ont tort : vous appliquez ainsi la fameuse technique de déligitimation qui consiste non pas à écouter les arguments, mais à dire ”D’où tu parles ?”. C’est à dire, à refuser à celui qu’on diabolise le droit à la parole légitime.
    Cela fait de votre position une position non de débat mais de guerre civile. La preuve en est que sur l’avortement vous reconnaissiez dernièrement qu’on ne peut plus abolir la loi Veil d’un trait de plume ou d’un vote, sans une politique d’accompagnement préalable de la Vie. Ce qui correspond au critère romain de moindre mal, par amoindrissement progressif de celui-ci, puisqu’on ne peut arriver à l’abrogation rapide des lois néfastes. Quand c’est vous qui le pensez, c’est subtil et moral. Mais quand c’est le FN qui le dit, et l’inscrit dans son programme, c’est abominable.
    Voilà pourquoi vos indignations à géométrie variable reposent sur un a priori. Que Pierre VIAL ne soit pas à la manifestation du 25 janvier ne vous interroge pas, mais que le FN ait appelé à participer à la manifestation et y ait envoyé son vice-président Bruno GOLLNISCH est à vos yeux une preuve de son ralliement à l’avortement.
    A ce degré de négation de la réalité, on comprend que votre objectif n’est pas le débat courtois, mais le harcèlement par le mensonge par omission.
    Ce qui fait votre charme est aussi dans cette manière de me qualifier de mariniste, mot assez confus à mes yeux, que je ne rejette ni n’accepte, parce qu’il est hors sujet. Pourquoi pas marinelliste (en hommage à la chanson de Tino Rossi), marinettiste (en hommage au futurisme) ?
    Quand je me trompe, je m’excuse. Mais sans quoi, je ne cède pas à cette manière d’intimidation qui ressemble plus à celle des bagarres de cochers qu’aux moeurs de salon. Je préfère les faits au fouet.
    SOLANGE, vous êtes un parfait exemple de cette passion caricaturale de l’extrême droite qui a souvent conduit la droite nationale aux impasses de l’enfermement et à l’autisme politique groupusculaire, dans le genre ”Plus pur que moi tu meurs”. Vous resterez pur, mais hors du réel. Cela s’est beaucoup vu depuis 25 ans : ils sont tous politiquement morts nés.
    Bref, vous êtes un cas d’école, un exemple de cet auto dénigrement perpétuel qui conduit à l’échec continuel.

  22. @ Guillaume
    Ne tombez pas dans le facile. Je ne connais pas de kinésithérapeute (Carl LANG) Président de la République (mais pourquoi pas en effet ?), mais je ne sache pas que le fait d’être avocat (SARKOZY, DEVEDJAN, MADELIN et Marine LE PEN ou Mitterrand)) puisse empêcher d’être Président de la République, après avoir été Ministre ou secrétaire d’Etat à l’Intérieur ou des Finances ou autre. Le nombre d’avocats devenus Présidents de la République est de loin supérieur à toutes les autres professions : ce qui prouve tout et rien.

  23. “A ceux que ça étonne d’apprendre que c’est la « bande à Marine » – cet agglomérat de multi-transfuges, de marchands du Temple et de cage aux folles – qui a tout fait pour me barrer la route et me neutraliser depuis deux ans, et ce malgré la confiance et l’amitié que m’accordait le Président, le respect et la neutralité courtoise d’un Bruno Gollnisch, je dois encore une explication…
    Si l’on met de côté les raisons personnelles et psychologiques, l’autoritarisme dû au manque d’autorité naturelle d’une personne, en réalité peu sure d’elle et pour qui l’exercice d’un pouvoir – qu’elle est inapte à exercer pour ne l’avoir pas conquis – consiste à couper des têtes pour ne s’entourer, au final, que de courtisans et d’imbéciles… la raison qui a conduit Marine pendant deux ans à m’empêcher d’agir par tous les moyens est profondément politique. Je crois aux idées sociales que je défends, c’est pourquoi je pousse la cohérence jusqu’aux questions de politique étrangère : Russie, Amérique latine, Iran, Palestine… Marine a compris que cette ligne économique et sociale était la bonne sur le plan marketing, mais comme elle souhaite réintégrer demain « l’arc républicain » – entendez : la gouvernance globale – en s’appuyant exclusivement sur les médias (ce qui exige au passage de liquider une base militante profondément anti-Système, notamment chez les jeunes), elle ne s’oppose jamais qu’en surface aux intérêts et à la logique de l’Empire.”
    Je n’aime pas Soral, mais je dois dire que son analyse est édifiante. Elle traduit bien le dépit de s’être senti utilisé à des fins médiatiques par Marine. Tout cela est bien fini…
    “Je salue aussi bien respectueusement le Président pour ses 60 ans d’engagement pour la France, pour son talent, sa culture, sa gentillesse. Je salue en lui l’homme facétieux et délicat, et je lui dis, malgré la déception, que je ne lui en veux pas d’avoir, au final, préféré sa fille à un peuple de France qui, c’est vrai, ne s’est pas montré à la hauteur de ses attentes.”
    Visiblement, il garde toute son affection pour le padre…

  24. Réponse au mariniste Pascal Gannat.
    1) Pour la ènième fois : donnez-nous une déclaration de Marine Le Pen réfutant le PRINCIPE MÊME de l’avortement et où elle admet l’immoralité fondamentale de la loi Veil. Ne pas pouvoir abroger matériellement la loi Veil du jour au lendemain est une chose ; ne pas vouloir abroger la loi sous prétexte qu’on ne pourrait le faire en est une autre. Encore une fois, c’est une question de principe. C’est vous qui n’entendez pas les discours de Marine où elle prône le travail le dimanche, l’union civile pour les homosexuels, la sauvegarde de la loi Veil, le laïcisme, le jacobinisme (je vous renvoie à la calamiteuse campagne de 2007…).
    2) Je vous remercie pour tous les qualificatifs appréciatifs dont vous m’honorez : “caricatural”, “autiste”, “bagarre de cochers”, “cas d’école”, “échec”, etc. Si vous n’avez plus que des insinuations insultantes à opposer, cela prouve tant une absence de courtoisie que d’arguments. Vous ais-je jamais remis en cause personnellement ? Passons sur cette broutille.
    3) Au sujet de Pierre Vial : évidemment ses idées me déplaisent mais premièrement, il n’a pas d’importance au sein du mouvement en formation de Carl Lang alors qu’au FN il fut un temps où ce néo-paganiste en avait et je n’entendais pas Monsieur Gannat s’insurger contre cette présence. C’est seulement depuis son ralliement récent qu’on vous entend vous en prendre à lui. Par ailleurs je préfère (mais je ne sais pas si c’est le cas de l’intéressé) un païen de bonne volonté qu’une baptisée divorcée deux fois faisant l’apologie de la contre culture de mort.
    4) Pourquoi B. Gollnisch était-il le SEUL cadre (il faut dire qu’il en reste peu) du Front (ex)National à venir marcher pour la vie ? Le même qui, il y a peu, avait remis sa démission aux Le Pen n’acceptant plus qu’on puisse traiter aussi ignoblement ses amis politiques tel que Carl Lang. D’ailleurs où était Marine Le Pen le jour de la marche ? Si elle était tellement opposée à l’avortement comme vous tentez vainement de nous le faire accroire, pourquoi n’était-elle pas à la marche ? Pour une grande militante anti-avortement ça ne s’explique pas… (à moins que les trajets entre la région IDF et le Nord-ouest soient épuisants ; pas facile de se présenter partout pour être sûre d’être réélue quelque part !).

  25. Arrêtez svp de faire de la présence à la marche pour la vie un critère définitif permettant de cataloguer les pro-vie et ceux qui ne le sont pas. Beaucoup de gens n’ont pas pu y aller, ce n’est pas pour ça qu’ils sont les promoteurs de la culture de mort. Sur ce point d’ailleurs, on peut vous répondre qu’on n’y a pas vu ni Lang ni Martinez les années précédentes. On pourrait alors penser que leur présence cette année est purement stratégique, histoire de se faire un peu de pub à quelques mois des élections. Or vous conviendrez que gloser là-dessus n’a aucun intérêt.
    Ce n’est donc pas parce qu’un homme public a marché 2 heures dans Paris que je vais lui accorder une totale confiance.

  26. @ Pascal Gannat
    Je ne critique pas le métier d’avocat de Marine Le Pen, notre président actuel est d’ailleurs avocat si je ne m’abuse. En revanche, je ne peut que constater l’hémorragie des cadres depuis 1998, et je le déplore. Je constate aussi que dans tous les derniers départs, tous les derniers couacs, qu’on le veuille ou non, le nom de Marine Le Pen revient comme une rengaine. Pas celui de Jean-Marie Le Pen, ni celui Bruno Gollnisch… Je ne puis croire qu’il y ait autant d’arrivistes et de gamellard au FN. Surtout qu’un bon nombre de ceux qui partent aujourd’hui étaient déjà présent lors de la traversée du désert, ce qui prouve un certain désintérêt pour la cause.
    Je continue donc d’exprimer ma curiosité et mon septicisme devant le gouvernement qui serait issu aujourd’hui d’une victoire du FN. La grande raison avancée par les médias pour faire la promotion de Marine en tant qu’héritière de son père est sa capactité à renoncer aux “démons du passé” à “l’héritage de la droite extrême” pour “faire du FN un parti de gouvernement”. Je constate que son seul succès actuellement est de faire partir tous les cadres y compris les personnalités dont elle s’est entourée pour faire sa promotion au sein de l’appareil.
    Je maintiens par ailleurs, que si certains comme Bompard ont prouvé qu’ils réussissaient hors du Front, ce n’est pas le cas de Marine, qui a montré lors des échanges qu’elle avait alors avec le maire d’Orange, à quel point elle méprisait l’implantation locale.
    Je ne méprise en aucun cas la profession de Marine Le Pen, ne me faîtes pas dire ce que je n’ai pas dit. Mais il est vrai que je ne la vois pas en président de la république, elle n’en a pour moi ni la dignité, ni la compétence, ni la prestance. Je vous reconnais
    en revanche que cet avis porte une part de subjectivité.
    Ce n’est pas après avoir critiqué le côté bling-Bling de Sarko que je vais accepter la vulgarité night -clubbeuse de Marine Le Pen. Cela ne m’empêche pas d’apprécier son répondantet son punch dans les débats. Il lui manque juste les qualités de ses ambitions…

  27. Je tiens à préciser en vous relisant (il ou elle) que mes écrits ne sont pas insultant. Ils sont tout au plus une constatation de ce que vous dites à chaque fois. Relisez vous, vous répétez sans arrêt les mêmes choses.
    Juste un petit mot pour parler de la fameuse et calamiteuse campagne de 2007. Moi je préfère me souvenir de celle de 2002, et rendre hommage à l’homme qui nous a rendu notre honneur.
    L’homme qui a fait revivre STIRBOIS, SERGENT, BASTIEN THIRY, DEGUELDRE et tous nos morts anonymes.
    Je pourrai vous citer des tas de prénoms qui ne vous direz rien mais vous leur devez pourtant de respect.
    Moi ce jour là, j’ai été heureux pour eux, pour CLAUDE, JEAN-MARC, GERARD, TONY, ALDO, SEBASTIEN et même de vraies dames ANNIE et CAROLE, vraies femmes, militantes et dévouées qui ne demandaient rien que de faire s’élever le front.
    Bien sur vous devez peu les connaître car il militaient la nuit de préférence en collant, dans le froid, la pluie et la neige.
    Mais c’est vrai que l’on ne pouvait vous demandez d’être présent. Vous ne pouviez pas pérorer et être sur le terrain en même temps.
    Et même si vous triomphez demain, je préfèrerai toujours avec un de mes amis disparus qu’avec vous bien au chaud dans le confort du pouvoir.

  28. @ Solange
    Ne connaissant pas votre nom réel, du fait de l’anonymat de votre pseudo, je vous serais reconnaissant de respecter le mien.
    Ainsi que de cesser de me caractériser par l’adjectif ”mariniste”, qui pour ne pas me gêner en soi, car les attachements qu’ils supposent n’ont rien de déshonorant, circonscrit cependant l’étendue de mes opinions et sentiments personnels, plus vastes que ceux que ce mot suppose.
    Ce qui m’obligerait fort, et dont je vous remercie.
    Pierre VIAL dans une interview parue sur le site NOVOPRESS
    http://es.novopress.info/?p=3559
    explique qu’il soutient Carl LANG parce qu’il permet une pluralité des opinions religieuses et philosophiques : ce qui oblige donc à ce que des pro et des anti avortements coexistent au sein de cette future organisation, ainsi que des pro eugénisme et anti eugénisme, des pro manipulations sur l’embryon et des antis, etc…., car chacun sait combien la Nouvelle droite néopaïenne est imprégnée de culture de mort.
    Quant au départ d’Alain SORAL, il provient plus de sa prétention à imposer sa ligne pro palestinienne et et ”anti-sioniste”, pour ne pas dire plus, comme ligne politique du FN, ainsi que le révèle MINUTE :
    http://fr.novopress.info/?p=15429. Cela avait déjà conduit à certaines erreurs en 2007 (Discours de JM LP sur la dalle d’Argenteuil), et il est normal que le FN ne cède pas à cette dérive, que vous lui avez reproché si souvent ici. C’est un recentrage très heureux. Dont il faut se réjouir pour l’avenir. Au passage, MINUTE montre aussi que c’était plus JM LP qui tenait à A. SORAL que sa fille MARINE, ce qui dément vos affirmations sur le prétendu ”soralo-marinisme” qui joue un si grand rôle dans l’écriture répétitive de votre feuilleton.
    Pour ce qui est de la Nvelle DROITE, ayant été membre de plusieurs mouvements at associations catholiques proches du FN, et ayant participé à l’organisation des premiers pélerinages de Chartes, mon opposition à cette idéologie qui flirte avec le paganisme et qui nie le christianisme a toujours été totale : ses membres me l’ont d’ailleurs toujours bien rendue, chose assez logique. Ainsi quand j’étais responsable adjoint de la formation des cadres, j’avais fait rétablir dans les fascicules préparés dans l’entourage de cette mouvance, la mention de l’opposition du FN à l’avortement, qu’ils avaient supprimée : Carl Lang devra faire avec.
    Vous mentionnez la vie privée ; nous ignorons la votre, car après tout, dénoncer dans l’anonymat, c’est qq peu facile, et assez peu courageux. Je trouve cela surtout très peu élégant et très vulgaire, très concierge et cancan.
    @ GUILLAUME
    La ”vulgarité night-clubbeuse” : sans doute fréquentez vous ce genre de lieux pour y accoler le nom de l’un des responsables du FN. Dans les émissions de télévision politiques, cette vulgarité n’apparait pas : mais peut-être en savez-vous plus ? Eclairez notre lanterne : afin que certains commentaires du SB deviennent des annexes de magazines people.

  29. J’ai qualifié Marine Le Pen de night-clubbeuse, non pour fréquenter des night-club, mais pour qualifier le comportement lorsque je l’ai rencontrée. Être fêtard n’est pas une tare au contraire, mais j’estime que l’on peut être fêtard est rester digne. Quant à sa prestation dans les débats télévisés, je ne peux que constater que vous ne la trouvez pas vulgaire. Pour ma part, c’est le cas, une vulgarité, mais qui je le souligne n’est que l’envers de sa pugnacité. Vous pouvez donc constater que je ne suis ni marinôlatre, ni marinophobe. J’ai juste l’esprit critique devant une personnalité qui ne m’a pas convaincue. Comme dirait l’autre, Marine Le Pen a toute sa place au FN, elle n’en a pas l’unique place. La manière dont sa promotion s’est déroulée me laisse penser le contraire. Vous serez bien aimable de répondre sur le fond de mon dernier post, et non sur un qualificatif pas très intéressant. J’attends donc votre proposition de prégouvernement FN.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]