Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Alain Juppé, le candidat des journalistes de gauche

Lu dans Figaro Vox :

"la «Juppémania» en dit long surtout sur les milieux journalistiques de gauche qui décident de mettre cette idée paradoxale en avant. J'ai d'ailleurs vu passer sur twitter des appels à témoignage en ce sens. Cela traduit le fait que, pour ceux qui réfléchissent un minimum à l'avenir électoral de la gauche, l'horizon est totalement bouché. Logiquement, les défaites électorales du PS et de ses alliés de 2012 vont se poursuivre avec une belle constance: départementales et régionales en 2015, pour finir par la présidentielle de 2017 avec élimination probable de la gauche du second tour. Dans ce cadre-là, certains bons samaritains cherchent un moyen de «réduction des risques» en rêvant d'un homme de droite élu en 2017 qui ne ferait pas une politique trop à droite."

Partager cet article

18 commentaires

  1. Le candidat JUPPE est un candidat du libéralisme
    UMPS, les sujets sociétaux il les évite ou il
    répond en touche.
    Nous savons tous que la prochaine campagne présidentielle se jouera sur les sujets sociétaux :
    le mariage pour tous, la PMA LA GPA, la fin de vie,
    l’avortement, l’immigration, l’islamisation de la société, le financement des mosquées, le relativisme,
    l’individualisme, le consumérisme …
    JUPPE portera la jupette.. et prendra une veste…

  2. Juppé, quel homme !!!!
    Un condensé d’audace, de courage, de détermination , de patriotisme , un vrai défenseur des valeurs et de la famille ,du mariage ,etc ,etc
    J’arrête là ou je continue .
    http://www.bvoltaire.fr/nicolasbonnal/dix-raisons-pas-voter-juppe,100468

  3. Vieille girouette qui tourne à tous vents Juppé ne déparera pas la sinistre galerie des clowns qui ont défait la France.
    Belle tête de croque-mort solennel d’ailleurs, le tête de l’emploi pour procéder à la mise en bière?

  4. Le printemps 2017 c’est encore loin sauf s’il arrive un accident de parcours à François Hollande.

  5. c’est la génération du fromage et du partage du gâteau entre soi,
    heureusement, la vie a d’autres lois et sait réduire à zéro leurs petits plans minables

  6. Rassurez-vous, Juppé est juste moins hypocrite que Sarkozy. Regardez le bilan désastreux de Sarkozy en matière d’immigration et de communautarisme : 200 000 entrées légales par an (plus que sous Jospin), des dizaines de milliers de naturalisations par an, pas une virgule de Schengen réformée, la déstabilisation de la Libye qui était la dernière “digue” africaine face à l’immigration clandestine, le copinage avec le Qatar, l’institutionnalisation de l’UOIF, ses déclarations en faveur du droit de vote des étrangers, etc… Qu’il serait bien que votre excellent blog songe parfois à rappeler cette monstrueuse escroquerie politique, peut-être la pire de la Vème République, qu’est le sarkozysme.
    [Nous avons publié plusieurs posts sur les faits que vous dénoncez. L.T.]

  7. Le candidat de la gauche, tout simplement …

  8. Il est clair que certains décideurs politico-médiatiques ont décidé de mettre en avant Juppé, qui est le plus à gauche des UMP, avec NKM. Il ne faut surtout pas que cet homme qui dit du mal de Benoît XVI prenne l’avantage. Mais les décideurs ne peuvent rien sans la complicité de l’opinion, qu’il faut donc alerter sur les méfaits de cet homme très à gauche, partisan de toutes les horreurs de la théorie du genre.
    MLP en se focalisant sur Sarkozy commet une erreur tactique : les sondages montrent que Juppé est plus dangereux pour elle. Mais en fait, contrairement à ses intérêts et ceux de la France, le FN semble préférer avoir affaire à des UMP les plus proches des socialistes pour pouvoir parler d’UMPS (alors que seule la droitisation de l’Ump ou d’une partie d’entre elle rendrait possible les alliances sans lesquelles aucune prise du pouvoir n’est envisageable) ; or, Juppé ferait un meilleur score face à Marine que Sarkozy, son intérêt serait d’attaquer ce derniers ; et du point de vue de l’intérêt du pays, si Fillon a le moins mauvais programme (avec de bonnes choses sur l’immigration), les éléments les plus à droite de l’UMP n’auront d’autre choix que de soutenir Sarkozy, qui bien que mauvais président serait moins mauvais pour le pays que Juppé, beaucoup plus à gauche. Mais que ce soit l’intérêt du pays ou celui de la droite de conviction, il est sûr qu’il faut tout faire pour que Juppé ne se retrouve pas au second tour.
    Il faut même préférer un homme qui a un bon discours à de mauvais actes à un homme qui a un mauvais discours et de mauvais actes. Car le discours construit les mentalités. La lutte culturelle et métapolitique passe par les discours. Il vaut mieux que les gens entendent de bons discours non suivis d’actes que de mauvais discours car ceux-ci ont une influence.

  9. Il a toujours été élu à Bordeaux avec la complicité des barons de la gauche qui n’ont jamais investi une pointure face à sa candidature.Droit dans ses bottes pour trahir le Peuple de Bordeaux avec la complicité des bobos de droite .

  10. “en rêvant d’un homme de droite élu en 2017 qui ne ferait pas une politique trop à droite.”
    Comme Sarko de 2007 à 2012 par exemple. Ça tombe bien, il rempile.

  11. Il est surtout le candidat des mondialistes si Sarkozy n’arrive pas à s’imposer depuis qu’il a vendu 600 tonnes d’or de la France.
    Celui qu’ils ne veulent surtout pas c’est François Fillon ! allez savoir pourquoi ?

  12. Personnellement je rêverai d’un homme, qui quelque soit son appartenance affichée, ferait une politique un peu moins de gauche…
    Alors après l’épisode du Sarko-cauchemar serait-ce trop demander que d’envisager un homme “de droite” qui s’affichant un peu moins “de droite” ferait enfin une politique un peu moins “de gauche”?
    Certes les vieux chevaux de retour n’ont rien de rassurant, mais devant l’incroyable pauvreté en hommes marquants de la classe politique, n’en viendrait-on pas à songer à l’adage de La Fontaine?
    “De ce lui-ci contentez-vous de peur d’en rencontrer un pire”

  13. comme Sarkozy, Morano, Dati, Pécresse, Le Maire, Bertrand, NKM, Fillon…

  14. le vieux Juppé…, rappelons qu’on l’appelle aussi l’homme de la ville aux 10 mosquées. On n’est plus sûr du nombre…
    Le vieux Juppé aura donc les voix LGBT et celles des adeptes de la repentance à la Chirac ainsi que des pro-mosquées : Même allié au centre, cela ne fait pas une majorité.
    Pour le reste, ne parlons plus de « Juppé » mais du « vieux Juppé », non pas quant à l’âge qui est respectable mais en rapport à l’objet politique qui a tant été utilisé à tout et son contraire qu’il n’est plus bon à grand-chose !
    Certains médias devraient plutôt se poser une autre question qui n’a rien à voir, s’intéresser à un autre débat qui a lieu en ce moment à gauche, qui consiste à se demander si des gens qui ont été condamnés ne devraient plus pouvoir se représenter en politique…

  15. C’est sans aucun doute leur candidat. Ils ont tout compris. C’est pour ça qu’ils sont si gentils avec lui…

  16. “Alain Juppé, le candidat des journalistes de gauche”
    C’est pour mieux le flinguer après mon enfant.
    La gauche a déjà son Juppé, il s’appelle Macron et il a exactement le même problème que Juppé en 95 : réformes et changements sociaux (et non pas sociétaux)…sauf que lui il est de gauche et banquier.
    Juppé c’était de graves troubles, la France paralysée, la gauche saura le ressortir pour l’écarter.
    Le 12 décembre, 1 million de personnes suivant la police, 2 millions selon les organisations syndicales, manifestent à travers la France à l’appel de la CGT, de FO et de la FSU contre la politique du gouvernement Juppé.
    http://fresques.ina.fr/jalons/fiche-media/InaEdu00169/manifestations-contre-le-plan-juppe.html
    https://www.youtube.com/watch?v=6BU3S0JFCYE
    Décembre 1995 : la France paralysée
    A l’automne 1995, Alain Juppé, alors premier ministre, avait envisagé une réforme de la Sécurité sociale. L’augmentation du nombre d’annuités pour les fonctionnaires, des frais d’hospitalisation ou de traitements moins bien remboursés, le blocage des prestations familiales ont poussé les fonctionnaires dans la rue.
    D’autant qu’une restructuration de la SNCF était également au menu, avec la fermeture de gares et de lignes non rentables. Derrière se profilait aussi la crainte de la privatisation des télécoms.
    Retour en vidéos sur une crise qui a paralysé la France pendant plus de trois semaines.
    http://www.leparisien.fr/economie/decembre-1995-la-france-paralysee-19-11-2007-3291375723.php
    Regardez bien son blabla sur la réforme de la sécurité sociale ou de la retraite : en pleine crise (et c’est pas fini) qui votera pour ce clown et ses projets technocratiques (aussi utiles soit il) ?
    Juppé et ses réformes c’est LMPT + le 2ème tour de 2002.
    C’est un montage incroyablement burlesque. La seule question est de savoir si c’est une stratégie de Valls validée par Hollande sur le conseil de Cazeneuve ou le contraire. A moins que Hollande envisage un gouvernement d’union nationale UMPS (avec NKM à l’égalité des chances des filles à papa) avec un fusible tocard UMP comme Juppé sinon je ne vois pas.

  17. C’est un repris de justice donc il a ses chances …

  18. Juppé est le candidat de droite des franc-maçons. La franc-maçonnerie ne veut pas de Sarkozy car celui-ci est pour une laïcité ouverte, véritable ligne rouge pour l’anti-christianisme des maçons. L’anti-sarkozisme est né dans les loges et s’est répandu par les valets médiatiques du régime.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]