Bannière Salon Beige

Partager cet article

Démographie / France : Politique en France / France : Société / Immigration / Pays : International

Africanistan, l’Afrique en crise va-t-elle se retrouver dans nos banlieues ?

Serge Michailof, professeur à Sciences-Po, ancien directeur de la Banque mondiale et ancien directeur des opérations de l'AFD (Agence Française de Développement), vient de publier un livre explosif sur l'Afrique, l'immigration et la terrible crise qui s'annonce et qui pourrait toucher la France en premier lieu.

Voici plusieurs extraits d'interviews que l'auteur a donnés à divers médias :

14515900"En 2050, l’Afrique au sud du Sahara aura une fois et demie la population de la Chine, mais les jeunes en âge de travailler y seront trois fois plus nombreux. Où seront les emplois ? (…) La partie de l’Afrique qui est en crise a l’inconvénient de se comporter comme un cancer, diffusant des métastases autour d’elle qui s’appellent insécurité, terrorisme, réfugiés, circulation des armes, enlèvements d’otages, piraterie, épidémies, migrations massives.
Nous commençons tout juste en Europe à percevoir les conséquences de l’implosion de la Syrie et de la Libye, des petits pays en termes de population. Quelles seraient les conséquences de l’implosion d’une zone immense, peuplée de 100 millions d’habitants aujourd’hui, 200 millions dans vingt ans, dont une bonne partie est francophone ? Quelles seraient les conséquences d’une déstabilisation de l’Afrique de l’Ouest à partir des métastases que diffuse la Libye via un Sahel en crise ?
On croit qu’en « neutralisant » les terroristes on va restaurer la sécurité. Mais le problème, c’est que les plus fragiles de ces pays, en particulier au Sahel, sont des barils de poudre (…)

On peut craindre que surgisse d’abord un « Sahélistan », puis, par un jeu de dominos, un « Africanistan » : un Afghanistan africain, mais à la puissance 5 ou 10, dont l’une des conséquences inéluctables sera qu’une bonne partie de l’Afrique en crise se retrouvera dans nos banlieues (…) Il faut aussi se demander quel sera l’impact sur nos banlieues, sur notre société, sur nos équilibres politiques, des migrations massives que la déstabilisation du Sahel ne manquerait pas de provoquer. [source

"J'ai eu un véritable examen de conscience sur le choix du titre et l'angoisse de me faire récupérer par l'extrême droite. J'ai fait relire mon dernier chapitre sur les migrations à des amis africains ou d'extrême gauche avant de donner le bon à tirer. Mais il est temps de taper du poing sur la table (…)

Mais le fond du problème, à savoir : une démographie hors de contrôle ; une agriculture largement en panne ; l'absence de perspectives en termes d'emplois ; la perte d'espoir des jeunes ; la faiblesse de l'appareil d'Etat, contrôlé par des groupes qui se disputent des rentes au détriment de toute recherche d'efficacité ; l'influence d'une vague islamique radicale inspirée du wahhabisme ; la circulation des armes ; des zones de repli quasi inexpugnables pour les djihadistes… Tout ceci fait qu'on ne peut pas ignorer le parallèle afghan (…)

La Syrie et l'Irak sont de petits pays en termes de population dont les habitants ne parlent pas français. Dans 20 ans, si le cœur du Sahel francophone n'a pas trouvé la voie d'un développement inclusif qui crée des emplois à la hauteur des besoins (…), nous risquons d'être confrontés à l'implosion sécuritaire d'une région regroupant, au bas mot, 200 millions d'habitants. Beaucoup se retrouveront dans les villes de la côte africaine et au Maghreb. Et ceux qui n'y trouveront pas d'emplois prendront naturellement le chemin de la France (…)" [source]

Partager cet article

16 commentaires

  1. L angoisse d être récupéré par l extrême droite: la géhenne éternelle quoi. Pauvre bonhomme… Enfin si ce livre peut faire ouvrir les yeux à certains d entre ceux qui n ont pas encore compris…

  2. LIRE RELIRE ET RELIRE ENCORE

  3. A mon avis, l’un des éléments de la solution est l’arrêt des subventions à l’Afrique. Pour l’essentiel, elles servent juste à engraisser les dictateurs. Si on arrête les subventions, peut-être que des personnes un peu plus désintéressées se présenteront pour gouverner les peuples.

  4. Mais oui, il se dit : “zut alors, voilà que les faits sont d’extrême droite” …
    (Pas facile à vivre !)

  5. Expliquez-moi comment une telle hausse de la démographie est possible ?

  6. Je ne commenterai que ceci: “une agriculture largement en panne”
    Merci les subventions européennes (PAC nous voilà) ou américaines à l’agriculture qui ont fait qu’il est souvent plus rentable pour un africain d’importer du blé européen que de produire des céréales sur place.
    En Europe au XIXième siècle l’agriculture était un pan très important de l’économie qui s’est progressivement effacé face à l’industrialisation, félicitations aux hommes politiques occidentaux d’avoir privé les pays africains de ce processus de transition.
    On peut toujours s’effrayer, après, de la “démographie hors de contrôle” africaine et de la pauvreté qui y règne.

  7. Les langues se délient peu à peu… C’est bien.
    Mais ce n’est QUE l’exposé du problème : pas la solution. Et là, nos élites ne sont pas encore prêtes…
    Car l’Afrique a largement prouvé son incapacité à se gérer elle-même… Le retour au calme passe par un néo-colonialisme… et je ne pense pas que ces messieurs soient prêts à en parler !

  8. Quelle chance pour la France !

  9. L’Afrique est déjà dans nos banlieues.

  10. En fait, c’est la France qui se retrouvera en Afrique! Question de taux de dilution…

  11. Si un professeur à Sciences-po ,ancien directeur de la banque mondiale ,,directeur de l’agence française de développement commence “à flipper ” c’est bon signe .
    La prise de conscience du danger mortel qui guette la France et l’Europe est faite ,y compris par les plus menteurs pour certains ou par les réfractaires et aveugles
    ,enfin ceux du système.
    Les années qui viennent vont être décisives
    car elles vont engendrer soit le redressement de la France ou sa disparition.
    Il faudra se battre ,je le crains ,au sens propre comme au figuré.
    “les hommes d’armes combattront et Dieu donnera la victoire ”
    JEANNE d’ARC
    Afin de montrer “le gouffre ” idéologique et patriotique qui sépare les hommes politiques d’autrefois ,et les “comiques troupiers ” d’aujourd’hui ,un petit recul en arrière.
    “vous voulez la paix, moi aussi .il serait criminel d’avoir une autre pensée. mais ce n’est pas en bêlant qu’on peut faire taire le militarisme Prussien.
    Ma politique étrangère et ma politique intérieure EST UN TOUT.
    Politique intérieure :JE FAIS LA GUERRE .
    Politique étrangère :JE FAIS LA GUERRE.
    JE FAIS TOUJOURS LA GUERRE.”
    Georges Clémanceau, et l’Ancien à 70 ou 75 ans se rendait en première ligne avec ” les poilus ” qui, s’ils nous voient de là-haut doivent se demander bien pourquoi ils ont endurer tant de souffrances pour en arriver là où nous sommes aujourd’hui.
    Merci qui ? merci UMPS
    Il est toutefois réconfortant de savoir que le FN est les premier parti de France , des jeunes de 18 à 24 ans.
    https://www.youtube.com/watch?v=Sqy5oep9ZGk

  12. @Arwen : explicitez donc votre pensée !!

  13. Prenez simplement le métro à Paris.
    L’Africanistan est déjà là.

  14. @ Alpin :
    si je reconnais Clemenceau comme premier artisan de la victoire, grâce au fait qu’il ait botté les fesses de ces incorrigibles parlementaires, je pense qu’il est aussi responsable (et avec lui toute la classe politique française)de la destruction de la monarchie austro-hongroise, par pur fanatisme anti-catholique…
    La suite des évènements a montré que cela fut une gravissime erreur, qui fit subir à l’europe centrale les régimes autoritaires et dictatoriaux des années trente, suivi après 1945 des joyeusetés du totalitarisme rouge…

  15. @Alpin
    “si vis pacem para bellum”
    Il suffit bien souvent de la préparer…
    On ne la fait que si on est contraint.

  16. @lavandin: désolée si mon message précédent n était pas clair.
    Ce que je voulais dire, c que ça m amuse de voir les réticences énormes des gens honnêtes à partager ne serait ce qu une seule constatation de ladite extrême droite. Et je ne parle même pas de l analyse et tentative d explication des constations ensuite…
    Incroyable cette société de vierges effarouchées.
    Je pense donc tout simplement que des chercheurs honnêtes peuvent par leur constats objectifs, aider à une prise de conscience générale du peuple. Chacun ensuite, peut en tirer les conclusions qu il veut, mais au moins les faits ne sont pas tronqués. Alors, ce bouquin n est peut être pas abouti mais c est une première étape.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services