Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Affronter le réel

Fabrice Bianco, membre des Identitaires, est interrogé par Monde & Vie du 30 août. Extraits :

Les Identitaires ont remporté plusieurs succès réels en perçant le mur médiatique, la méfiance des élus et l’inertie des administrations. Votre première action a concerné le groupe Sniper. […]

En 2003, “Sniper”, groupe de rap anti-Français et anti-Blancs, caracole en tête des ventes. Les Jeunesses Identitaires naissantes décident de ne pas laisser faire. Elles inaugurent une méthode inédite dans nos milieux : les « opérations d’information et de responsabilisation », en utilisant des armes à la portée de tous: le téléphone, le fax, le courriel. Le mouvement de protestation se propage, en dépassant les clivages partisans, une première ! Résultat : une tournée annulée, des ventes qui dégringolent, Nadine Morano interpellant à l’Assemblée le ministre de l’Intérieur de l’époque – un certain Sarkozy – sur la teneur des textes de rap. […] La même méthode a été utilisée contre Romain Binazon, porte-parole des clandestins… qui a fini par rentrer au pays ; contre Cesare Battisti, terroriste et assassin d’extrême gauche… […]

L’opération Sniper a montré à la mouvance nationale que des victoires simples, mais réelles, étaient possibles. Elle a par ailleurs placé la notion de racisme anti-Blancs, réalité jusqu’alors niée, au coeur des débats politiques. Ces actions ont un sens. […] Nous ne croyons plus aux grands discours, aux programmes magiques, ni aux hommes providentiels. Chaque homme – ou femme – est un chef de réseau, un grain de sable dans les rouages adverses. Aune organisation centralisée, nous préférons des équipes légères, “furtives” et soudées autour d’un projet précis. Au mythe du “sauveur”, nous opposons le mot d’ordre : «prends-toi en main et fais-le toi-même !». A l’attentisme («quand donc les Français se réveilleront-ils ?»), nous répondons : «Ici et maintenant !» Au défaitisme, nous préférons l’esprit de (re) conquête ; à la chaleur rassurante du ghetto, l’air vivifiant de l’arène et la confrontation avec l’Autre ; aux abstractions et aux objectifs irréalistes («désintégrer le système»), les cibles à portée de tir. Nous osons affronter le réel. Comme l’écrivait Marcel Pagnol : «tout le monde savait que c’était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas. Et il l’a fait !»"

Michel Janva

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

13 commentaires

  1. La question à poser aux ”identitaires” : est-ce qu’il n’y a pas des sujets autrement plus fondamentaux que les groupes de rap ? SNIPER vend moins, mais le racisme anti-blanc est relayé par la législation et les institutions, comme par exemple par l’action de la HALDE. Cela signifie que le médiatique, le culturel, etc….. sont importants, mais que l’action politique doit également se faire sur le terrain institutionnel démocratique. Les limites du ”gramscisme de droite” proviennent de ce que le monde institutionnel , – la République- est ontologiquement à gauche.
    Il ne suffit pas d’entamer l’adversaire, il faut occuper le terrain.

  2. J’appartiens à la direction des Identitaires et je souhaite remercier Michel Janva de parler des Identitaires sur le Salon Beige, notamment pour la raison suivante : certains de nos détracteurs nous accusent d’être paiens (même accusation farfelue dirigée contre les mégrétistes en 1998). C’est faux tant concernant les idées des Identitaires qui n’ont rien à voir avec la mouvance Nouvelle Droite ou avec Vial et ses amis que concernant les personnes : beaucoup de militants Identitaires et de cadres sont cathos et certains travaillent avec des structures cathos reconnues.
    De plus, les Identitaires ont réussi à obtenir des scores conséquents aux dernières cantonales à Nice, parfois même plus de 5 %
    Certains accusent les Identitaires d’être anti-nation française car pro-européens et pro-régions. Sur ce point, la position des Identitaires est nuancée : nous acceptons le fait régional et le fait européen. Les cultures niçoise, bretonne, alsacienne, bourguignonne doivent être défendues et nos enfants sont amenés à faire des études à Madrid, Moscou, Rome. Nous sommes enracinés dans nos régions, dans nos nations et dans notre Europe. Une certaine extrême droite a récemment évolué dans un sens tellement hostile à l’Europe et à la Région qu’elle en est devenue jacobine…ce qui amène des aberrations comme la préférence envers les beurs des banlieues et l’hostilité envers un italien catholique…
    Ce n’est pas notre cas.
    Merci à Michel Janva pour ce post…

  3. Ca, c’est pour répondre à Sniper et consorts… Mais vous remarquerez que le contenu de la musique est plutôt gentillet…
    http://www.dailymotion.com/video/x6cs43_aioli-moi-jsuis-correc-humour_fun

  4. Ilet ridicule d’attribuer aux identitaires le mérite de tout cela…eur force est dans le militantisme, dans le tractage, etc., et en dehors de tout fantasme, il faut reconnaitre que leur impact est ridiculement inexistant, en dehors d’un certain milieu…
    La véritble ison est la droitisation idéologique de la doite française (même si cett droitisation reste purement théorique et quelle ne se traduit pas dans le faits)

  5. Merci pour ce stimulant témoignage.
    Combattons chacun le Moche avec les talents que le Seigneur nous a donné…et nous “mettrons le Feu au monde !”

  6. Je trouve ce texte très bien, réconfortant et rappelant bien l’importance d’un engagement concret de chacun.
    Deux remarques cependant :
    – il se présente de façon univoque. Ce qui me semble contestable. Ce n’est pas OU l’action de proximité OU l’organisation centralisée. Mais ET. L’un n’exclut pas l’autre. Au contraire, chaque aspect se conforte mutuellement,
    – je sens un certain “zèle amère” à vouloir absolument se montrer comme novateur et donc marquer (surligner ?) des différences. Il est bien de marquer ses spécificités car cela permet de “ratisser large” mais s’il s’agit de se couper d’autres réalités existantes, je pense que c’est un drame dans la situation actuelle. Comme dit Le Monde, le courant enraciné et national court le risque d’une atomisation.
    Toute la question me semble d’articuler, la légitime approche de chacun dans ses domaines d’intervention propre ce qui suppose :
    – de respecter le domaine d’intervention de chacun (ne pas faire de concurrence destructrice dans les domaines de l’autre)
    – et savoir jouer la complémentarité.

  7. Toutes les initiatives sont bonnes, d’où qu’elles viennent, pourvu qu’elles aillent dans le bon sens (au propre comme au figuré). Ce qui est improductif, ce sont les jacasseries.
    Alors bougeons nous le cul, charrette à bras !

  8. Intéressant texte. J’imagine que les attaques d’un seb plus haut proviennent de gens d’une boutique d’en face.
    A ceux quik critiquent les identitaires, je dirais : pas de problème, do it your self… Vous êtes tellement forts… vous ferez mieux

  9. Etant moi aussi Identitaire, je confirme qu’il y a au sein du mouvement des Catholiques, des Païens, des agnostiques et que tous, loin des querelles de clochers ou de dolmens, vivent en bonne entente en étant conscients des urgences et des priorités.
    Cordialement.

  10. Que cela plaise ou non , l’Europe appartient aux blancs !
    Nous sommes chez nous en Europe , c’est la terre de nos Ancêtres et de nos enfants !
    L’Europe est bien entendu chrétienne .
    Seul les identitaires se battent véritablement pour les français et le peuple europeen !
    Un grand merci aux identitaires !

  11. Certains semblent penser que le néo-paganisme est européen, alors que la civilisation européenne s’est construite sur les ruines du paganisme greco-romain, détruit par le paganisme des grandes invasions.
    Et bien, ils se trompent : le néo-paganisme est anti européen, et représente même une régression évidente.
    Les néo-païens sont en général favorables aux manipulations génétiques, à l’avortement, et ont une vision de la nation fondée sur l’ethnie, ce qui les conduit à nier les nations historiques pour revendiquer une Europe des nations, un empire européen conçue comme une vaste fédération des provinces et territoires ethniques ou linguistiques que les nations historiques ont rassemblées depuis des siècles. Ils nient de plus le fait civilisationnel chrétien, pour n’en retenir et rejeter que la caricature qu’ils en font. Exemple : Alain de BENOIST
    Je ne vois pas en quoi ces déviances soit typiquement idéologiques, soit contraires à la loi naturelle peuvent co exister au sein des identitaires ou de tout autre parti avec des catholiques ou des athées respectant la loi naturelle et l’histoire de l’Europe.
    Ce genre de propos : nous sommes tous ensemble pour un ordre nouveau et national, circulent depuis 40 ans dans la droite nationale. Et cette confusion a plombé celle-ci, en l’empêchant ces dernières années de se positionner clairement sur les sujets éthiques et moraux, mais aussi économiques et sociaux les plus importants, favorisant ainsi les aventures conservatrices sans issue du type BOUTIN voire Villiers, et entrainant le FN et le MNR où l’on sait, au profit du ”catholique” et du ”réformateur libéral et de droite” SARKOZY. On ne peut servir deux maîtres, ni deux vérités. Ou on plonge dans la confusion. Et nous y sommes.
    Depuis 1 siècle et demi, les grands rassemblements de la carpe populiste et du lapin conservateur bâtis sur du vague, qu’ils soient bonapartistes, boulangistes, gaullistes, et maintenant nationalistes ou identitaires ont toujours fini par renforcer la gauche, car leurs contradictions les a conduits à l’inefficacité et à l’incapacité à lutter durablement contre la gauche et la subversion, qu’elle soit politique ou intellectuelle.

  12. J’ai trouvé cet entreien avec M. Bianco fort intéressant et me réjouis que des jeunes Français quittent la sphère du politique d’hémicycle pour faire de la vraie politique dans la rue et auprès des Français.
    Que Dieu les protège.

  13. Chapeau à @Pascal G. pour ces 2 commentaires que je trouve brillants.
    Ils me semblent questionner et pointer la difficulté de fond et l’approche politique exclusive et univoque défendue : constructivisme européen a-historique, légitimité de l’action nationale, respect du droit naturel.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services