Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International

Affaire du cardinal Pell: des médias australiens devant la justice

Affaire du cardinal Pell: des médias australiens devant la justice

Les principaux organes de presse australiens et des journalistes, accusés d’avoir violé le secret de l’instruction au sujet du procès du cardinal George Pell, seront jugés en novembre.

Des médias appartenant au groupe de Rupert Murdoch ainsi qu’à son concurrent Fairfax Media, désormais aux mains du groupe Nine, font partie des douze sociétés poursuivies pour outrage à la cour aux côtés de 18 journalistes réputés. Ces derniers encourent cinq ans d’emprisonnement alors que les organes de presse peuvent écoper d’amendes s’élevant jusqu’à 500.000 dollars australiens (300.000 euros).

Le président du tribunal avait émis en mai 2018 une ordonnance qui imposait aux médias de ne pas évoquer le procès du cardinal Pell afin d’éviter que les jurés du second procès ne soient influencés par les débats du premier. Des médias australiens avaient néanmoins publié des articles sibyllins. Ils avaient été accusés d’avoir enfreint l’ordonnance et d«outrage à la cour».

Cette obligation de silence avait été levée début 2019 quand le parquet avait renoncé à une série de poursuites engagées contre le cardinal, finalement acquitté en appel en avril.

Une audience préliminaire devrait se tenir le 23 juillet.

Partager cet article

7 commentaires

  1. Que c’est bon de voir des journaleux mordre la poussière ! Ce n’est pas en France que l’on verrait de telles poursuites pénales contre les medias, pouvoir qui s’érige en juge sans être lui-même jugé (sauf cas exceptionnels).
    C’est ainsi qu’ils se sont eux-mêmes discrédités et cette sanction vaut bien toutes les peines judiciaires.

  2. Le jour où la “justice” française poursuivra les journaux qui se permettent tout et en toute impunité dès lors qu’ils sont bien “en Cour”‘ les poules auront des dents. Non seulement ils peuvent lancer n’importe quelle accusation, mais ils refusent de diffuser des rectifications au mépris de la loi. Et je serais curieux de savoir à quelle date remonte la dernière condamnation d’un journal bien-pensant (je ne parle pas des journaux antisystème qui sont harcelés dans les prétoires) pour avoir diffusé des faiques niouses en toute connaissance.

  3. Les journalistes qui avaient violé l’embargo sur le procès du Cardinal Pell sont poursuivis. Faut-il s’en réjouir alors que nombreux sont ceux (y compris chez les lecteurs du SB) qui ont poussé des hauts cris lorsque le juge avait interdit toute communication sur le procès ?
    Ce n’est pas parce que ces journaux appartiennent à l’autre camp qu’il faut voir ces poursuites comme une bonne nouvelle. L’embargo quoiqu’on en pense entravait la liberté de l’information.

    • Ce n’est pas de la liberté d’information, mais un “acte d’accusation” parallèle qui inconsciemment influence les juges.

    • C’est aussi peut-être grâce à cette ordonnance que le cardinal Pell a été jugé correctement par les juges d’appel. On connaît chez nous un peu le même problème avec les multiples violations du secret de l’instruction opérées par nos medias, et ce sans aucune sanction consécutive.

  4. A quand le procès des medias accusateurs d’un autre innocent chez nous le Cardinal Barbarin?

  5. Je suis bien content de voir des médias et des journalistes sur le banc des accusés, surtout à propos d’une affaire qui reposait à ce qu’il semble sur la dénonciation calomnieuse et la diffamation.
    A quand le même traitement pour la presse de chez nous?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services