Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Affaire Bourdouleix : Une analyse intéressante

Suite à la démission de Gilles Bourdouleix de l'UDI, un lecteur m'adresse en lien une analyse intéressante sur les probables raisons de l'acharnement médiatico-judiciaire dont l'élu est l'objet.

"Parce que même s’il n’y a pas de sang, il s’agit bien d’une exécution
publique. Médiatique. Politique. Judiciaire même. Une exécution qui
surprend par sa rapidité. Et qui a ses raisons que nous tenterons
d’éclaircir – ce que personne ne s’est visiblement donné la peine de
faire avant nous. Pour le béotien, c’est vite vu : le maire a dérapé,
c’est nauséabond, il doit être condamné, et le bon peuple ne verra rien. Seulement à qui profite le crime ?

[…]

le Courrier de l’Ouest et Gilles Bourdouleix sont fâchés depuis belle lurette. Deux fois le Courrier de l’Ouest
a attaqué le maire de Cholet pour diffamation, après que celui-ci ait
contesté vivement les méthodes qu’il employait ou la véracité de
l’information, deux fois le journal a été condamné aux dépens, dont la
dernière fois il y a quelques semaines. De quoi rendre possible un
règlement de comptes du journal ?

[…]

Les démêlés de Gilles Bourdouleix et des gens du voyage ne lui ont pas
apporté que des amis à la Préfecture et à la sous-préfecture. D’autres
raisons […] ont provoqué
un fort énervement du côté du maire de Cholet excédé, tant et si bien
qu’il fait voter en mai 2013 une motion pour que le président de la République relève le préfet du Maine-et-Loire de ses fonctions."

L'intégralité de l'article est à lire ici.

 

Partager cet article

11 commentaires

  1. Fascinant ! Gilles Bourdouleix n’est pourtant pas un ultra, et a ramollit le CNIP.

  2. À entendre les uns et les autres, on manque d’informations:
    -le terrain sur lequel se sont installé ces “itinérants”: statut? autorisations à demander? aménagement pour une telle affluence?
    -la “rencontre”: attitude des itinérants (salut nazi … aucune photo, réplique … un mauvais enregistrement)
    Les précisions de cet article apportent quelques compléments plus lointains (don intéressants)

  3. Une bonne occasion en tout cas pour mettre un nuage de fumée sur le grave problème que doivent régler les municipalités chaque été, des municipalités complètement abandonnées par le gouvernement …
    Et pourtant la disparition des frontières et l’aide à tout le monde (ou l’impunité pour les uns et les deux poids deux mesures) avec l’argent des malheureux Français qui ont encore du travail et paient des impôts, ce sont bien les gouvernements successifs avec des parlementaires aux ordres et les divers élus, sauf exceptions, qui ont provoqué tout cela.

  4. Cette affaire tombe à pic au moment où Valls veut forcer les maires à accueillir les gens du voyage.
    http://midi-pyrenees.france3.fr/2013/07/18/gens-du-voyage-valls-soutient-l-idee-de-forcer-les-maires-les-accueillir-289475.html

  5. Il est important de le rendre ineligible car s’il venait à être réélu triomphalement ce serait une gifle pour tous les politiciens vendus et un signal fort pour les autres candidats.

  6. Morale de cette lamentable affaire : on ne peut être parlementaire CNIP ou être un parti, le CNIP, affilié à l’UDI, tout en étant reconnu pour ses idées.
    M. BOURDOULEIX a peut-être eu un mot maladroit (car s’il avait dit de catholiques manifestant à GESTE contre la destruction de l’église : ”La Convention n’en a pas tué assez”, cela eut semblé médiatiquement normal) mais il est surtout, ainsi que son parti, le chien galeux à chasser dans les ténèbres extérieures : il est donc victime d’un ukase maçonnique, celui qui s’applique à l’UMP vis à vis du FN, de COPE à GUAINO, de FILLON à Mariton et Mariani, de VANNESTE à PELTIER(quoi qu’ils en laissent affecter de laisser entendre ou paraître).
    Il existe en France un interdit, un tabou au sens des religions primitives fondées sur la terreur face au sacré. Or braver un tabou vaut au coupable la seule peine qui rachète le groupe : la mort.
    Tout sauf des idées de droite.
    M. BOURDOULEIX est sans doute mort politiquement : l’UMp, l’UDI, tous feront tout pour le faire battre, même par la gauche. Surtout par la gauche.

  7. Ce qui est incompréhensible c’est que les Français qui sont victimes de ces délinquances les acceptent complètement, qu’il est extrêmement difficile de les convaincre du contraire, qu’ils sont heureux de payer plus d’impôts, de devoir nettoyer tous ces dépotoirs, de subir vols et déprédations diverses.
    Je parle donc des administrés de ces maires.
    Qui peut expliquer pourquoi ce masochisme ?

  8. Et sur le Courrier de l’ ouest qui lunche Gilles Bourdouleix , que trouvons nous aussi ??
    Un article concernant le candidat de gauche aux prochaines élections . Un drôle d’oiseau vert , rose et rouge .
    Puis , quelques pages plus loin , l’incendie chez les femens … peut être bien , qui sait , perpétré par le printemps Français acoquiné avec les catholiques …

  9. Mon Dieu , préservez nous du Front de gauche à Cholet !!! Il y va de la paix des veilleurs !

  10. @louijo
    Le même ukase qui s’en ai pris à Benoit XVI au sujet du préservatif .

  11. Curieux comme ces politiciens et journaleux ont une piètre opinion des roles des mairies réduits à devenir les laquais de la république dans le conformisme à toutes les lubies pondues à Paris par une clique obséquieuse à tous les clichés éculés !
    Les Maires sont pourtant les mieux placés pour savoir ce qui est bon ou non pour les administrés dans leurs communes
    et y’en a marre de la dictature qui veut écrabouiller tous ceux qui veulent gèrer et assumer leurs responsabilité selon le bon sens commun qui n’a rien à voir avec ces cafards calamiteux menant les communes à la faillite et désespoir au profit de toutes les invasions migratoires par des hordes parasitaires ….

Publier une réponse