Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Adresse au roi des Belges : ne signez pas la loi sur l’euthanasie !

 

Une pétition est en ligne.

Partager cet article

16 commentaires

  1. Un joli message !
    Tout ce que nos médias détestent…

  2. arrêtez ce commentaire, ils ont déjà voté pour l’euthanasie des enfants, voulue par le Nouvel Ordre Mondial, ce qui sera fait très prochainement pour nous, ne vous inquiétez pas, cela est voulu et obligatoire.
    Pays corrompus, à la botte des FM et autres…

  3. Émouvant !
    Mais, demain la France sera engagée dans cette nouvelle barbarie par François Hollande qui, après avoir détruit le mariage, livré les enfants de France à la perversion du gender, ivre de haine, lancera cela… si la France n’arrête pas ce régime fou !

  4. Les monarchies européennes sont souvent pires que les républiques européennes, c’est dire…

  5. Ne signez pas !!! Pour tous les enfants qui ont besoin de l’amour et non pas de la mort !

  6. Magnifique, très beau témoignage mais le roi des Belges Philippe aura-t-il le courage de s’opposer à la décadence de son pays ?
    De toutes les manières la Belgique est condamnée à terme à la disparition !
    PAX +.

  7. Albert aura t’il le courage et l’intelligence de Baudoin ?

  8. Cette loi serait un premier pas vers la barbarie… qui rappelle celle des premières lois nazis… Une loi indigne des belges et de leur roi.
    Pierrette Faure

  9. Non au meurtre organisé.

  10. Très beau témoignage.
    Puisque des députés veulent donner le choix de l’euthanazi à des enfants, qu’ils leurs laissent des places au débat qu’ils ont follement engagé.
    Nous voyons dans les députés de nos pays des “humanistes” dignes de Caligula!

  11. “on ne peut rien faire; c’est la règle du jeu de la démocratie”dites-vous, je ne suis pas d’accord. La démocratie perd tout sens si on oublie de la raccrocher aux racines historiques c’est-à-dire chrétiennes de la France : reconnaissons que toute vie doit être respectée de la conception à la mort, que le dimanche est un jour de repos à observer impérativement sauf urgence vitale, que le mariage implique un homme et une femme, que l’égalité est celle des droits et non la réduction à l’indifférenciation, que l’enfant doit être respecté dans son innocence et son développement au lieu de l’accabler de pornographie (sous prétexte de les former à l’égalité alors que c’est au gouvernement de faire son boulot en obligeant les entreprises à verser un salaire égal à l’homme et à la femme pour un même travail), qu’un enfant ne doit pas être privé par la loi(!) de l’un de ses parents père ou mère car il a besoin des deux, qu’un pays doit avoir la souveraineté et non se faire dicter 90% de ses lois par l’Europe… Retrouvons le cadre chrétien de la démocratie et obligeons notre sénat et nos députés réunis en Congrès à Versailles à le définir comme le socle intouchable de notre Constitution.

  12. Dieu seul est l’auteur et le maître de la vie.
    Pour qui nous prenons-nous, pour nous permettre de la supprimer.
    N’oublions jamais que nous aurons à rendre compte de ce qui nous est confié et particulièrement la vie, la notre et celle des autres.

  13. Ne signez pas, regardez ce qu’il se passe chez les Bataves !

  14. Ne signez pas la loi sur l’euthanasie merci

  15. Pas d’accord. La signature du roi ne vaut pas approbation, mais simplement prise d’acte, comme le ferait un notaire. Le roi Baudoin a refusé de prendre acte de la loi contre l’avortement par un acte de conscience admirable, qui n’a pu être contourné que par un tour de passe-passe constitutionnel. Il appartient au roi Philippe (et non Albert) d’éventuellement prendre une décision en sa conscience. On ne peut lui reprocher de signer (en notaire) cette loi, et je me refuse à mettre sous pression la conscience de cet homme.
    S’il décidait néanmoins de refuser sa signature, je serai le premier à descendre dans la rue le soutenir.
    Un sujet belge.

  16. Les rois sont des chefs d’Etat qui ont au moins une conscience : celle de choisir leur voie et le roi Philippe de Belgique aura peut-être envie de dire aux députés et aux sénateurs qu’il n’est pas d’accord.
    Nous les Français on a honte. On a guillotiné un roi qui lui aimait son peuple.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services