Adoption : mensonge du lobby LGBT

Un des arguments phare des partisans de la dénaturation du mariage était de dire qu'il fallait mieux qu'un enfant soit adopté par un couple homosexuel que de rester dans un orphelinat. C'est un mensonge que la réalité des chiffres donnés par le ministère des affaires étrangères montre de manière éclatante.

1 569 enfants ont été adoptés à l'étranger en 2012

750 enfants ont été adoptés en France en 2012

23 000 familles possèdaient un agrément fin 2011 et attendaient pour adopter un enfant 

Donc, 20 681 familles restent encore en attente d'adoption début 2013.

On apprend également :

"Quant à la Russie, désormais premier pays d'origine des adoptés en France, elle pourrait reculer à l'avenir. En effet, après avoir décidé d'interdire l'adoption aux Américains, le pays a prévenu récemment que l'ouverture du  mariage et de l'adoption aux couples homosexuels en France et au Royaume-Uni  "réduisait les possibilités" pour les citoyens de ces pays d'adopter des enfants russes."

5 réflexions au sujet de « Adoption : mensonge du lobby LGBT »

  1. ANKOU

    Et la Russie n’est pas le seul pays à agir de la sorte !
    Cela veut dire que les couples qui vont vouloir adopter, même les hétéro-sexuels ne le pourront plus dans ses pays car pour faire plaisir à moins de 1 % de la populations française qui a une sexualité déviante, cette sexualité est reconnu comme pouvant se marier officiellement !
    Bel avancé ! Le plaisir de certains au détriment de tous !!
    Les contre nature n’ont pas remporté de victoire si ce n’est celle de brimer une grande majorité.

Laisser un commentaire