Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pro-vie

Action pro-vie à Dijon

Lu ici :

"Ce samedi 24 octobre, dans l'après-midi, et sous un beau soleil automnal, nous avons été une douzaine de jeunes camarades à distribuer des tracts dans les rues de Dijon pour la défense de la vie. Il s'agissait d'éveiller l'opinion publique sur ce sujet tabou qu'est l'avortement, dont on ne parle en fait que très peu. Seule réponse matérielle à l’angoisse d’un monde spirituellement perdu qui refuse la transmission de son héritage, et plus simplement et fondamentalement la transmission de la vie. Filles et garçons, armés de notre bonne humeur et d'un cœur vaillant, nous sommes allés à la rencontre d'une population pressée de faire ses achats du samedi, mais malgré tout souvent très réceptive. Les passants étaient surtout très étonnés de voir que l'on puisse ouvertement remettre en cause le sacro-saint acquis social de la loi Veil. Les plus jeunes nous recevaient souvent avec un sourire curieux qui traduisait un certain intérêt pour la question. Les personnes les plus agressives et les plus méprisantes étaient bien les vieux gourous du maintien de l'héritage 68, persistante chape de plomb pesant sur la société et refusant tout débat non conforme ; ces chantres de la tolérance qui interdisent toute idée allant contre le " consensus public". C'est vrai, « il est interdit d'interdire » … Sans oublier les quelques féministes qui ont pu nous aborder, ne supportant pas que l'on puisse s'interroger sur le bien-fondé de tuer sans contrainte, ce qui irait contre la liberté des femmes qui évidemment ne subissent jamais de pressions pour avorter ! A part cela, les résultats de l’opération sont très satisfaisants, et nous avons eu le sentiment de faire naître un embryon de réflexion chez ceux qui ne s’étaient jamais demandé si l’avortement était bien ou mal, étant simplement pour eux un fait ancré dans leur réalité, très banal et sans doute anodin, quelque chose de presque naturel. Un souffle vivifiant a parcouru les rues de la belle burgonde, promettant des actions prochaines encore plus réussies."

Partager cet article

9 commentaires

  1. Je ne suis pas d’accord avec vous sur tout mais ce qui est inadmissible c’est qu’on vous empeche de parler,diffuser des tracts etc…
    Vos idées ont le droit de cité, certains sont pro avortement et vous êtes pro vie, vous avez le droit de défendre vos idées, ceux qui vous empechent de parler font honte à leurs idées…
    Cela les décrédibilise.

  2. BRAVO, les jeunes,nous sommes très fiers de vous.
    Des grand-parents de la génération 68, jamais convaincus par les idées de cette période.

  3. Félicitations à l’auteur de ce texte, particulièrement bien écrit.

  4. Ici à Ottawa, il y a de plus en plus d’activisme pro-vie. Je remarque la même chose en France. On lit des manifestations dans les nombreux villes de la France.
    Il y a dix ans, les Chaînes de la vie étaient vues avec hostilité. Aujourd’hui, on voit souvent les gens appuyer nos démarches. Les pôvre-choix commencent à réagir. Ils sentent la menace. Mais en gros, les démonstrations ne sont pas des affaires violentes comme on voyait aux États-Unis il y a 20 ans.
    Il s’agit de foncer. Celui qui a la volonté plus ferme, et les stratégis plus surnoises, gagne. C’est une affaire de coeur. Si on baisse les bras devants les insultes et les aggressions, ils gagnent leur cause. Il faut être plus prêts à sacrifier. Je ne suis pas certaine que l’opposition est prête à s’autosacrifier pour l’avortement. C’est naturellement quelque chose d’égoïste basée sur des idées égoïstes.

  5. C’est l’occasion de rappeler que le prochain rosaire public pour la vie à DIJON aura lieu le samedi 14 novembre, en union de prière avec de nombreuses autres villes à l’occasion du 23ème anniversaire de SOS Tout-Petits :
    http://www.sos-tout-petits.org/pub.html

  6. Merci pour votre action si courageuse et si digne; vous êtes l’honneur de ce pays.
    Le sacrifice humain que constitue l’avortement est un crime contre l’Humanité.

  7. BRAVO !

  8. Félicitations à l’intention de ces jeunes qui reprennent le flambeau à la fin du grand mouvement pour la vie aux Etats-Unis des “40 Days for Life”.
    Pendant ces 40 jours, les Etatsuniens se sont relayés sans trêve pour prier devant les centres d’avortement et il semble qu’ils aient sauvé 400 vies, provoqué le départ d’un certain nombre d’infirmières et provoqué la fermeture de trois centres pro-choice.

  9. Continuez sans relache , chers jeunes dijonnais au coeur fidèle et raisonnable.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services