Bannière Salon Beige

Partager cet article

Communisme / Médias : Désinformation

Action Directe est un mouvement terroriste, n’en déplaise au Figaro [modifié]

Lu dans Le Figaro :

"La cour d'appel de Paris a accordé la liberté conditionnelle à l'ancien membre du mouvement armé d'extrême-gauche, en prison depuis 24 ans."

Le reste de l'article est du même acabit : le terme de terrorisme n'apparaît pas.

Addendum 04/05 : L'article du Figaro a été modifié. Action Directe est redevenu un mouvement "terroriste".

Partager cet article

12 commentaires

  1. oui mais en même temps, un “mouvement armé”, c’est déjà assez clair…

  2. Je confirme bien qu’il s’agît de terroristes. Ils ont assassiné froidement des personnalités, mais aussi des personnes dont le seul tort était de leur faire de l’ombre.
    Et, cerise sur le gâteau, plus de trente ans plus tard, ils ne manifestent aucun repentir d’aucune sorte.
    Sans souci de vengeance de ma part, je ne vois pas comment on peut réintégrer une personne qui ne reconnaît même pas avoir commis des crimes.
    Je pense aux familles de leurs victimes pour qui ça va être dur.

  3. ça servait à quoi de le condamner deux fois à perpétuité alors ?
    Qu’est-ce qui a changé depuis sa condamnation ?
    Georges Besse est ressuscité ?
    René Audran est ressuscité ?
    Justice pourrie. Je ne comprends pas quel ressort logique justifie la libération conditionnelle. Parce que le temps passe ce qui a été jugé dans le passé devient moins vrai ? La conditionnelle c’est déjuger la justice.
    Il s’est amendé en prison, il a passé un CAP ? la belle affaire. ça on pouvait l’anticiper lors du jugement. Il a été condamné à perpétuité pour ses crimes, il est libéré pour bonne conduite. On additionne des torchons et des serviettes et on fait une tambouille qui n’a aucun sens.

  4. Au cas où quelques naïfs croiraient qu’il existe encore des salles de rédaction non gauchistes dans la grosse presse.
    Pour rappel : la gauchisation terminale du Figaro a été organisée par Franz-Oliver Giesbert (rédac chef 1988-2000), quand le quotidien est passé aux mains de Robert Hersant, socialiste révolutionnaire et collectiviste, radical de gauche, et donc, logiquement, collabo avec les nazis.

  5. C’est le symptome d’une complaisance generale des medias pour la violence de gauche.
    A rapprocher de :
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2010/09/faut-il-craindre-lextr%C3%AAme-droite-ou-plut%C3%B4t-lextr%C3%AAme-gauche-.html

  6. Lit-on le SB au Figaro ou y a-t-il eu des commentaires l’invitant à se reprendre ? Toujours est-il que le lien oriente vers un article qui a été corrigé : “La cour d’appel de Paris a accordé la liberté conditionnelle à l’ancien membre du groupe terroriste d’extrême-gauche, en prison depuis 24 ans.”

  7. Eh oui, quand c’est de gauche, ce n’est pas du terrorisme. Regardez cette icône qu’est le “che”. Un bienfaiteur pour l’humanité non ?

  8. “La cour d’appel de Paris a accordé la liberté conditionnelle à l’ancien membre du groupe terroriste d’extrême-gauche, en prison depuis 24 ans.”
    C’est le début de l’article, sur le figaro.fr : ils ont dû lire le salon beige et corriger.

  9. J’ai voulu envoyer un commentaire au Figaro en demandant pourquoi Ben Laden était considéré comme un terroriste et que Cipriani, condamné pour assassinat n’apparaissait que comme membre d’un gourpe d’extèrem gauche.
    Le commentaire a été refusé…

  10. @ Ytram, je connais un modérateur sur Le Point qui est… de gauche. Médias dits de droite, journalistes et modérateurs de gauche…
    On est sûr que ça n’arrivera au moins pas au Salon Beige. 🙂

  11. Pour avoir échappé (de peu) avec mes camarades à un attentat dans un lieu où le sigle d’action directe venait d’être peint, je me sent quelque peu “offensé” par cette liberté conditionnelle.
    J’espère ne pas me retrouver un jour en face de cette ordure…je saurais comment agir.

  12. Pour ceux qui douteraient des dispositions de ces terroristes et de leurs amis, allez voir sur Internet une vidéo qui s’appelle “ni vieux ni traîtres” qui est une louange de l’épopée d’Action Directe, lui-même héritier des Noyaux Armés Pour l’Autonomie Populaire maoïste, ce sont eux qui ont abattu le vigile de Renault Tramoni qui avait tué Pierre Overney un militant de la Gauche Prolétarienne, et du GARI, issu des milieux antifranquistes, plutôt anarchiste et d’où est issu Rouillan.
    Tout ça, c’est rien que des braves gens qui n’ont jamais voulu autre chose que le bonheur de l’humanité. Mais sans les hommes tels qu’ils sont dans la réalité.
    Des communistes, quoi!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services